forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Ven Déc 13, 2019 9:31 am

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: STAGE NATIONAL DE IAIDO MONTPELLIER 2010
MessagePublié: Jeu Mars 04, 2010 11:43 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Bonjour à tous,

Vous trouverez ci-dessous des informations sur le prochain Stage National qui se déroulera à Montpellier.

Cordialement,

Dominique Losson

PS : les fiches d'inscription seront bientôt sur le site du CNK.


STAGE NATIONAL MONTPELLIER
NATIONAL SEMINAR MONTPELLIER


17-18 AVRIL 2010 – APRIL 17- 18, 2010

CREPS – Avenue Charles Flahault 34090 MONTPELLIER

Passage de grades 1er au 5ème dan

Programme & Schedule

Samedi 17 avril.
9h30 – 9h45 > Présentation de la délégation japonais
9h45 – 12h00 > Zen Ken Ren Iaïdo (repos 10h45-11h)
13h30 – 18h > Zen Ken Ren Iaïdo (repos 15h15-15h30)

Dimanche 18 avril.
9h00 – 12h00 > Zen Ken Ren Iaïdo (repos 10h15-10h30)
14h > Début du passage de grades du 1er au 5ème Dan Iaïdo

Encadrement & Jury

- Masahiro  YAMASAKI     Iaido Hanshi 8 Dan 
- Yoshinobu  AZUMA       Iaido Kyoshi 8 Dan
- Sutekatsu  TANNO       Iaido Kyoshi 8 Dan
- Masao  TSUGANE        Iaido Kyoshi 8 Dan
- Jean Pierre RAICK Iaido Kyoshi 7e dan
- Jean Jacques SAUVAGE Iaido Renshi 7e dan

Conditions
Date de clôture des inscriptions le 10 AVRIL 2010 au CNK avec le règlement annexé au formulaire de réservation. Application APRIL 10,2010 with payment by transfer bank.

Stage ouvert aux licenciés CNK/Iaïdo 2009.2010 et à tous nos amis Européens licenciés pour la saison en cours dans leur fédération.

Administratif CNK Se munir
- du timbre de licence 2009.2010, OBLIGATOIRE pour toute participation fédérale.
- du passeport en règle (photo, timbre de licences, certificat médical
- signature du professeur) ou de la carte internationale),
- de l’autorisation écrite de l’enseignant pour le passage de grades,
- d’un Tare-Name (ou zekken) haut 15cm, largeur 10cm avec nom, club, pays,
- Genouillères conseillées + Bokken,

POUR LES EUROPEENS, l’autorisation écrite de la fédération d’appartenance pour le passage de grades.
For European candidate, the authorization delivered by the Federation must be sent with the application form.


Passage de grades
Dimanche 18 avril 2010 à partir de 14h
Dan examination – Sunday April 18, 2010 at 2. pm

1er Dan 3 années de licences Age : 15 ans minimum
2ème Dan 1 an après le 1er Dan
3ème Dan 2 ans après le 2ème Dan Age : 18 ans minimum
4ème Dan 3 ans après le 3ème Dan
5ème Dan 4 ans après le 4ème Dan
6ème Dan 5 ans après le 5ème Dan

ATTENTION. Sans présentation de la carte de licence 09.10 et du certificat médical 2009, l’accès au stage sera refusé.

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: STAGE NATIONAL DE IAIDO MONTPELLIER 2010
MessagePublié: Mer Mars 10, 2010 11:07 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 19, 2007 3:54 pm
Messages: 283
Localisation: ...
fiches d'inscription?
calendrier du site?
affiche pour la presse?


c'est pour quand svp?

la veille?

Le cnk est plus zélé à régler ses comptes fumants avec la ffjudo que de s'occuper de la logistique élémentaire des stages nationaux... Avec ce dynamisme échevelé faudra pas s'étonner si l'effectif est insuffisant.
A moins que ce soit stratégiquement ce que le cnk souhaite: plus jamais de stages à Montpellier?

pfff ah les boulets!!!
:roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 9:34 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Bonjour Raoul,

Juste une question :
- A votre avis, la logistique du CNK est gérée par combien de personne ?

Cordialement,

D. Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 10:32 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 19, 2007 3:54 pm
Messages: 283
Localisation: ...
michi a écrit:

Juste une question :
- A votre avis, la logistique du CNK est gérée par combien de personne ?
D. Losson


Bonjour Michi

Je pense que tous les officiels de la gestion du Iaido (commissions, sous-commissions, délégués, préposés régionaux, ... cf l'organigramme de l'armée méxicaine) sont suffisamment nombreux. Trop peut-être car chacun comptant sur l'autre pour effectuer les tâches, rien ne se fait.

Ce stage est programmé depuis septembre 2009. La commission technique s'est occupée des réservations de salle, de la venue des senseis dès Janvier 2010... Sur Montpellier, une liste de bénévoles est déjà dans les starting-blocks pour prêter main forte à la logistique locale et attend le signal du cnk... qui fait silence radio.

Côté cnk, il suffirait de mettre en ligne sur le site de façon permanente les fiches d'inscription (il n'y a que date et lieu à remplir, chaque inscrit peut le faire...), et l'inscription au passage de grade...
pas besoin d'être quinze pour ça! Il faut 5 minutes au webmestre, ne me dis pas le contraire car au fond de toi tu sais que j'ai raison.

(je signale au passage que si vous voulez recevoir les inscriptions au siège, il serait bon d'indiquer l'adresse du siège sur la fiche... ya même pas le logo du cnk et sa raison sociale!:roll: )

Que c'est dommage...
car sur place tout le monde attend... en se demandant qu'est-ce qu'ils foutent là-haut pour lancer les inscriptions.

sans parler de ceusses-qui-font-obstruction-auprès-de-leurs-élèves pour dénigrer les SN...
Quelle image lamentable cela donne n'est-ce pas?

Inutile de me répondre, agissez pour rectifier tout ça!
je ne fais que balader un miroir, si ce que vous y voyez vous est insupportable tirez-en les conclusions vous-même.

on avance, on avance... faut s'en persuader car en fait on recule!

Amicalement

Raoul


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 12:41 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Mon cher Raoul,

Peut être que nous n'avons pas les mêmes façons d'ouvrir les yeux !
En effet, les informations concernant le Stage de Montpellier ont été diffusées dans la circulaire N°177. Par contre, on peut obtenir ce document à partir de l'adresse ci-dessous :

http://www.ffjudo.org/Portal/Desktopmod ... aires.aspx

Mais, tu as raison ces fiches devraient être permanentes sur le site du CNK et DA. Actuellement, le site est en maintenance, pour une plus grande souplesse dans la communication, on avance...

Cordialement,

D. Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 12:43 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Une fois sur le site de la FFJDA, ouvrir le champ "CIRCULAIRE", puis choisir CNK.

A+

D. Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Passeport...
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 12:55 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Déc 03, 2009 11:38 pm
Messages: 8
Bonjour

Vous parlez du passeport. Celui est il obligatoire pour le stage en cas de passage de grade ou non ?

Pour ma part je l'attend depuis décembre mais j'ai cru comprendre qu'il ne fallait pas s'inquiéter, c'est le lot commun d'un certain nombre de pratiquants concernant notre discipline


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 1:11 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 19, 2007 3:54 pm
Messages: 283
Localisation: ...
michi a écrit:
on peut obtenir ce document à partir de l'adresse ci-dessous :

http://www.ffjudo.org/Portal/Desktopmod ... aires.aspx
D. Losson


En effet, c'est d'un simple pour accéder à l'info!
Même vu d'avion, ce labyrinthe est insoluble...

bon! :arrow: je retourne hiberner.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 1:20 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Bonjour Dimitri74,

Notre conversation portait sur le Stage de Iaïdô qui se déroulera à Montpellier.

Par contre, le passeport+timbres de licence+certificat médical sont obligatoires pour un passage de grade.

Autrement, les timbres de licence+certificat médical sont obligatoires.

tu devrais te renseigner auprès de ton responsable de CRK, en principe c'est lui ou elle qui délivre les passeport sportif. En effet, je trouve que 3 mois c'est long...

Cordialement,

D. Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 1:29 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Plus simple : http://www.cnkendo-da.com/lecnk/actus.html

D. Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 3:25 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous l'adresse du "siège" Comité National de Kendo et DA.

F.F.J.D.A. / COMITE NATIONAL DE KENDO & DISCIPLINES ASSIMILEES
21-25 av. de la Porte de Châtillon 75680 PARIS Cedex 14


Cordialement,

D. Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 11, 2010 9:56 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Nov 29, 2004 11:36 pm
Messages: 410
Localisation: Maisons-Laffitte
et c'est aussi sur le site
http://www.cnkendo-da.com/lecnk/commission.html

Nolwenn Beauverger


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Mars 12, 2010 12:50 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
On avance.... :lol:

D. Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Mars 12, 2010 11:40 am 
Hors-ligne
Site Admin
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Nov 29, 2004 11:36 pm
Messages: 410
Localisation: Maisons-Laffitte
les informations concernant le stage sont en ligne sur : http://www.cnkendo-da.com/disciplines/iaido/index.html

Pour information, la maintenance sur site ne rend pas celui-ci inaccessible mais seules les actus seront mise en à jour pendant la période d'évolution pour éviter un doublon de travail entre les 2 versions.

Merci de votre compréhension

N Beauverger


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: CR du stage de Montpellier 2010
MessagePublié: Dim Mai 23, 2010 10:23 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu du Stage Nationale de Montpellier 2010.

Bonne lecture,

D. Losson


STAGE NATIONAL MONTPELLIER


Montpellier la plus que millénaire est ville de traditions !
Cité universitaire réputée, carrefour de civilisations, elle attache aux lois de l'hospitalité une indéniable importance.
Les valeurs tolérance, respect, ouverture au monde, Montpellier les défend, les cultive en développant au quotidien le "vivre ensemble".
Auréolé d'un glorieux passé, ville magnifique entre toutes, Montpellier ne perd jamais de vue son avenir et continue d'avancer, n'abandonnant personne sur le bord du chemin de son développement.

Calendrier:
17 avril 2010 : 9h30 - 12h30 et 14h - 18h
18 avril 2010 : 9h - 12h et à partir de 14h PG de 1e à 5e dan

Lieu:
CREPS de Montpellier

Contenu:
Réflexion sur les lois fondamentales du sabre et sur sa méthodologie (attaque et défense en relation avec la vie et la mort).
4 groupes seront constitués en fonction des expériences pour approfondir les compétences nécessaires à la connaissance du Katana, à l'enseignement et sa philosophie et à la relation aux textes officiels. Ces contenus s'inscrivent dans la continuité d'une réflexion portée par KISHIMOTO sensei et OGURA sensei.

Intervenants:
- YAMASAKI sensei Iaido Hanshi 8e Dan 
- AZUMA sensei Iaido Kyoshi 8e Dan
- TANNO sensei Iaido Kyoshi 8e Dan
- TSUGANE sensei Iaido Kyoshi 8e Dan.

Interprètes:
- Marijo SELLAM
- Kuniko HADJI-MINAGLOU
- Rumi KATAOKA
- Miquel MORENCHO

Public: Tous licenciés IAIDO FFJDA/CNK

Accueil par Jean Jacques Sauvage des stagiaires pratiquants.
C'est sur le chemin de la rencontre que commence la découverte, l'apprentissage, le perfectionnement. Ne jamais perdre de vue que le seul ennemi que nous ayons à couper c'est nous même et que seule cette victoire sur nous-mêmes peut nous apporter la paix.
Tout en restant à votre disposition, je vous souhaite un excellent stage.

Compte rendu :
Tout élève dans ses débuts se consume de passion pour le IAIDO et nous comprenons la frustration qui nous gagne petit à petit car nous ne pouvons pratiquer comme nous pensions pouvoir le faire.
Les stages nationaux ne sont pas destinés à transmettre seulement des connaissances ou des savoirs mais également à allumer des feux….
Le feu du "lâcher prise "des stéréotypes pour progresser, le feu de l'attention, le feu de l'étonnement, le feu de la rigueur, le feu de la présence à l'instant présent.
Dans leurs regards ordinaires pleins d'enthousiasme, de générosité, de disponibilité, les sensei s'efforcent de nous amener là où tout est possible, là où règne l'imprévu, "c'est ce qui n'est ni écrit ni représenté mais que vous percevez". Une ambition sans limite, celle qui pousse les apparences et fait éclore le meilleur.

POURQUOI pratiquons-nous et non COMMENT ?

Le IAIDO n'est pas un entraînement pour tuer. Il s'agit d'un perfectionnement comme autant de leviers éducatifs afin de permettre au pratiquant de se réaliser en appréhendant la maîtrise de l'esprit, en établissant l'unité de soi, en favorisant la paix intérieure à travers les expressions du combat bien au-delà des apports d'une simple vision sportive de ces pratiques.
Tout est équilibre entre les temps légendaires et la sensibilité contemporaine.

Ce temps dominé nous permet d'être maître de cette distance, de se dévoiler sans s'exposer, d'aller vers l'autre, d'être à l'écoute, de se sentir d'autant plus proche qu'on est dans l'incapacité de se toucher, de savoir dans quel monde nous vivons et quel monde est capable d'élever la dignité humaine…

L'usage du sabre dépend de celui qui le manie.
Il n'y a pas de repos absolu qui ne serait une absence totale de mouvement, pas d'inertie absolue qui ne serait une absence totale de force, pas de mort absolue qui ne serait une absence totale de vie.

Le sacré n'est pas spécifiquement religieux. Il correspond à tout ce qui est élévation spirituelle. Ces moments où la conscience de l'être humain s'ouvre pour vivre des choses transcendantes, non ordinaires, qui peuvent avoir un rapport avec l'univers et avec toutes les dimensions supérieures de l'être.

Il s'agit d'essayer d'être conscient, de ne pas subir ce qui nous arrive mais d'être bien là, présent, à l'écoute de ce que l'on souhaite dans notre vie, de comment on veut la mener et l'assumer.

C'est avant tout un art de vivre et un désir de développer en soi tout ce qui permet d'exister, de se révéler, de se construire et d'être davantage soi-même en choisissant son destin, sans écraser les autres, sans se prendre pour quelqu'un de supérieur. Avec un esprit de débutant, sommes-nous prêts à écouter YAMASAKI sensei pour nous rendre plus libre, plus accessible, moins dépendants de nos limites et de nos conditionnements sociaux et culturels ?

Laissons Yamasaki Masaharu sensei s'exprimer !

La philosophie du kendo est la voie de la constitution de la condition humaine grâce au perfectionnement et aux lois fondamentales du sabre. Elles doivent être interprétées comme étant le respect des lois de la nature dans la réalisation des techniques de maniement et les principes fondamentaux de l'utilisation du sabre (attaque, défense). Ces principes d'utilisation (techniques) respectent le mécanisme de la Nature et malgré l'évolution du monde, restent immuables.
Qu'entend-on par méthodologie du sabre (il s'agit de l'attaque et de la défense en relation avec la vie et la mort) ?

Ceci s'exprime au travers des formes du style ancien (ko-ryu).
On peut dire que tout le ko-ryu s'en inspire: il s'agit plus précisément de préserver le sabre dans le prolongement du corps (axe central) et d'accomplir des mouvements circulaires (axe circulaire, force centrifuge) et d'imprimer au sabre une orientation juste (l'alignement et l'orientation du sabre).

La garde permettant d'être au cœur du mouvement est la "garde du milieux"(chudan) et la façon de saisir la tsuka, la façon de le porte, le mouvement des pieds, la vitesse, la force et la rapidité des techniques, l'habileté et la précision conduisent au KI-KEN-TAI et KI-TAI-KEN (unité du sabre et du corps), suivant les lois fondamentales de la nature.

Nous devons donc comprendre que l'objectif de l'institution des principes philosophiques de la Zenkenren (Fédération de kendo) correspond à une volonté de voir les pratiquants s'entrainer en respectant la spiritualité des arts martiaux modernes (kendo, iaido, jodo) et en posant comme postulat la maîtrise des principes fondamentaux des formes de ko-ryu.
En outre, la Zenken , a en l'an 43 de l'ère Showa, répertorié les caractéristiques des différents styles de ko-ryu, établi les techniques abouties comme étant le constituant de l'IAI de la Zenken (Zenkenren Iai), diffusé le véritable sens du Seitei Iai (le iai standardisé) aux pratiquant de kendo au-travers de manuel descriptif, et prônait l'implication personnelle dans l'art du sabre comme étant une mentalité permettant de fonder une vie et une richesse communautaire (dans le préambule du manuel descriptif). En outre, nous souhaitons contribuer très fortement au développement du monde grâce à l'évolution du monde du Iai .

Conclusion :
Le iai n'est pas un entrainement pour mourir, il s'agit d'un perfectionnement en vue de préserver sa vie, et de vivre en harmonie avec les autres. Ces principes peuvent s'appliquer à la société moderne.
Le IAI moderne à tendance à devenir une simple activité d'acquisition de DAN et d'affrontement. Cela n'est certainement pas l'objectif.
Les techniques au contraire se développent grâce à l'élévation des compétences naturelles et de l'esprit, résultat de cette activité. Votre implication doit s'inspirer de ces principes et ainsi nous vous demandons de diffuser la pratique avec sincérité en contribuant au monde du Iai .

L'importance des techniques fondamentales (relation entre le ko-ryu et le Zenkenren-Iai).
Le Keiko fondamental permet d'assimiler correctement les techniques du iaido et d'améliorer son niveau technique. La répétition de ces techniques fondamentales permet de faire ressortir le meilleur même si les techniques du Iaido sont complexes et d'une haute technicité que ce soit pour les pratiquants expérimentés ou pour les débutants. Ko-ryu ou zenkenren, la prise en compte de l'interaction des 5 principes suivants sont réellement des points majeurs:

La TENUE : l'aspect, l'élégance et l'interaction entre la position debout et le seiza (prévenances)
Le CALME : rythme de la respiration, interaction avec les techniques, perfectionnement de l'énergie, variations des techniques en force et en vitesse, "Zanshin" (persistance de l'esprit).
L'OBSERVATION : relation entre l'ennemi hypothétique et l'esprit d'attaque.
Le fait de DEGAINER : précision, recul du fourreau (action, réaction), art de la modulation et du mouvement, zanshin,
La COUPE : précision, variations en vitesse du mouvement de coupe, zanshin, variation en force et mouvements circulaires, force centrifuge.

L'enseignant doit tenter d'approfondir en permanence, dans les techniques qui s'inscrivent dans une certaine unité, la superposition des notions de spiritualité découlant des traditions et cultures anciennes et de la philosophie des Arts Martiaux.

L'enseignant ne doit pas prendre la liberté d'exposer, en aucun cas, des concepts passés si le comité du Iaido a affiché une volonté d'unification sur tel ou tel sujet.

L'enseignant peut, grâce à la passion de l'enseignement et la description d'une forme de Iai (rationnelle) en tant qu'Art Martial, réduire naturellement ses sentiments de frustration, d'inutilité, l'irrégularité de ses techniques et de ses ambitions (en tant que sentiment nuisible – comme la volonté de gagner à tout prix).

L'enseignant doit aussi perfectionner avec la théorie et la pratique, et maîtriser des mouvements naturels et rationnels - résultat d'une unité entre mouvement du corps, mouvement de la coupe, mouvement des pieds, action de dégainer - le tout conditionné par l'axe médian et droit suivi par le sabre et le respect de l'orientation, de l'alignement du sabre et du te-no-uchi (le jeu des mains).

Par exemple, pour le début de la 1e technique du Zenkenren Iai, on donne pour instruction de "se mettre sur la pointe des pieds et de bouger les 2 mains calmement …". Après un certain degré d'entrainement, les mots "se mettre sur la pointe des pieds" deviendront inutiles.
Une action consistant à annoncer que "l'on va dégainer" alors que l'on est effectivement sur le point de dégainer est inutile bien sûr dans les mouvements d'attaque face à l'ennemi !

Bref, il est indispensable d'analyser profondément l'esprit découlant du préambule (concepts, principes), des formes principales de la pratique (ou le concept fondamental dont le contenu est l'interaction entre les choses et les caractéristiques de leur réalité) et de l'essentiel (axe essentiel de l'enseignement), basé sur le manuel descriptif de référence. Par exemple, il est écrit à la 1e page du préambule: "du moment que tu es un pratiquant de Kendo…." cela signifie que le contenu doit être compris par les pratiquants de kendo et appliqué au corps, notamment au niveau des pieds (problème caractéristique des pratiquants de kendo, le okuri ashi

Note: il s'agit d'un mouvement naturel découlant du positionnement des reins (dû à un certain élan).

Document de synthèse du Comité de Iaido (principaux points pour l'enseignement) :
Comportement (salutation) :
- En levant le sabre lors du salut final, positionner le sabre doucement dans l'axe du corps.
- Il n'est pas indiqué qu'il faille lever le sabre, mais certains enseignent en disant qu'il faut lever le sabre de 45° environ
- L'angle n'est pas défini.

2e technique – ni-hon-me (arrière - ushiro) :
- La précision dépend des mouvements : l'ennemi n'est pas juste derrière….
- Légèrement en face vers la gauche
- Avancer le pied gauche légèrement vers la gauche et couper simultanément.

3e technique – san-bon-me
(parade du sabre pour attaquer – ukenagshi)
- Ce qu'on appelle le nuki-age (lever le sabre après l'avoir dégainer) est l'action qui précède la saya-banare (le sabre quittant le fourreau)
- Quand le pied droit avance en forme de "i" japonais, le sabre quitte le koi-guchi (entrée du fourreau)
- A ce moment le corps est positionné de face.

6e technique – roppon-me (piquer des 2 mains – morote-tsuki)
- L'ennemi qui est à l'arrière est presque dans l'axe
- Quand on se retourne, on avance le pied gauche vers la gauche
- En dégainant le sabre on associe le mouvement des 2 mains à la rotation des reins.
- En épousant l'attaque, on arme au-dessus de la tête.
- Dans ce cas, lever le sabre de façon à lever le pommeau en premier

A propos du changement de position des pieds
- Dans les 6e, 8e, 10e technique, ce mouvement diffère à chaque fois
- Dans la mesure où il s'agit d'affronter un ennemi, la distance entre les pieds change (il ne s'agit pas d'une simple forme… nous ne pouvons donc pas définir la distance (des pieds) au préalable.
- La reproduction de la forme (kata) doit suivre le manuel.
- Les mouvements dépendent de la précision.

8e technique – happon-me (frapper au visage – ganme-ate)
- En pivotant sur le pied droit, tourner vers la gauche et avancer le pied gauche vers tout en y transférant le poids du corps. La position de l'ennemi à l'arrière se décale alors vers la gauche de la distance d'un corps.
- Dans le cas où l'on pique : piquer en serrant le poing droit positionné à un niveau légèrement plus élevé que le rein droit, cela permet à la pointe du sabre de se tourner légèrement vers l'intérieur (vers l'axe central du pratiquant).

10e technique – juppon-me (couper dans les 4 directions – shiho-giri).
- Concernant la position du corps faisant face.
- Face au poing de l'ennemi, il s'agit de frapper grâce au manche. C'est pourquoi si le coup n'est pas porté avec un mouvement du pied gauche se déplaçant légèrement vers la gauche, il n'est pas possible de positionner son corps de face.

Enseignement subsidiaire (théorie du Directeur du Comité)
- Le mouvement décrit par "parade du sabre pour attaquer…" dans la 11e technique et le mouvement décrit de la même manière dans les 6e, 7e 8e et 10e techniques semblent similaires mais en fonction de la nature du mouvement, l'angle diffère. La position du corps permet d'avancer vers l'avant et couper.
- De même il existe une différence psychologique entre le mouvement consistant à faire une parade du sabre pour attaquer (ukenagashi) et à couper en avançant grâce à la rotation du corps et le mouvement consistant à faire une parade du sabre pour attaquer (ukenagashi) tout en reculant, dans la 11e technique. Si l'on arme selon un angle correspondant au prolongement du fourreau, il est naturel de constater que le mouvement concerné se positionne à un angle se situant au milieu de l'ukenagashi de la 3e technique et des autres ukenagashi.

Document de référence
la première frappe du Kesa.
"Même face à l'incarnation du mal,
Ne dégaine pas… empêche-le de dégainer.
Ne coupe pas… empêche-le de couper
Ne tue pas, ne te fais tuer.
Parle-lui avec douceur, raisonne-le et comporte-toi en brave.
Si jamais il n'obéissait pas et si cela s'avérait nécessaire,
Dis-lui de porter le Kesa et de s'ouvrir à l'enseignement du Bouddha".

Le SEN : parole des Dieu ou des anges. Ordre d'une autorité ou du Shogun.
Signification : l'amour de Dieu qui laisse vivre l'homme aux confins de sa mort et la magnificence des sentiments spirituels qui survivent au-delà de la mort. La spiritualité fondamentale de celui qui étudie le iaido est explicité de façon pédagogique. En outre, l'absolue révélation de la vérité du IAI n'est-elle pas l'aboutissement d'une sérénité s'inspirant de l'unité avec Dieu et l'absence de toute confrontation avec soi et
l'autre, l''aboutissement d'une introspection découlant du dévoilement de soi grâce à l'enseignement du Bouddha (la maîtrise des 5 commandements de l'homme –JIN, GI, REI, CHI, SHIN) et de l'annihilation de sentiments tels que l'orgueil, la violence, le manque de retenue, l'égoïsme, la cruauté.
Ces notions constituent réellement la maîtrise de la Voie du Iaido, et enseignent aussi de façon positive les règles de vie de tout être évoluant dans la société moderne. Elles sont la base de le "voie de constitution" de tout être humain.

L'enseignement des 5 commandements

JIN :
- la morale: L'atteinte de le justice grâce à l'aboutissement de la condition humaine et la réalisation du sentiment de compassion
- le courage: le courage de celui qui est valeureux. La vitalité permettant l'absence de peur
- l'amour : s'aimer, éprouver de la compassion pour les autres et s'entraider …

GI :
- la justice: voir les choses avec équité, émettre des jugements justes, réaliser avec courage…
- la patience : retenir sa souffrance, sa douleur, sa colère, Patienter…

REI :
- la politesse: l'ensemble de règles que tout être social doit respecter afin de conserver l'ordre de la vie sociale
- les convenances: comprendre la politesse et la modération, adapter son comportement et ses paroles aux circonstances
- la prévenance: l'attention, la sincérité, l'absence de futilité et de mensonges.

CHI :
- l'humilité: être droit et être capable d'éprouver la honte.
- la connaissance: absorber de la connaissance, acquérir des capacités de jugement justes et améliorer son intelligence
- la réflexion: la capacité de réfléchir et d'apprendre, le sentiment de persévérance, l'intelligence permettant d'analyser les acquis intellectuels et empiriques.

SHIN :
- la vérité: échanger avec les autres avec sincérité et approfondir les relations de confiance en faisant face aux circonstances.
- La foi: respecter les promesses avec sincérité et accomplir ses devoirs d'homme avec loyauté.

Ce type de comportement est indispensable. Il ne s'agit pas d'un manuel imposant un comportement se voulant juste, comme dans l'ancien temps. Il s'agirait plutôt de notion permettant de bâtir progressivement une certaine morale dans le processus d'accomplissement de soi. Ces notions peuvent être considérées au sein de la société comme un héritage culturel et spirituel. L'objectif de la constitution de la condition humaine et l'accomplissement de soi consiste en réalité à développer les capacités de l'homme au-travers de valeurs morales.
Cette philosophie doit être comprise ainsi mais je dois reconnaitre que dans la société moderne, en toute sincérité, vivre en respectant ces 5 règles constitue un défi et un manque de liberté. Je m'efforce donc de respecter au moins les 3 règles suivantes, m'adaptant au monde moderne avec naturel et tentant de progresser vers la spiritualité dictée par les 5 commandements :

- Tenir sa promesse : Jin, Gi
- Ne pas dépendre des autres : Shin, Rei
- Ne pas oublier ces obligations et le sentiment de reconnaissance.


Ces paroles semblent simples, mais même le respect de ces règles de base n'est pas évident.
En outre la perte de son honneur conduirait à un manque de politesse et cela ne permettrait pas le respect de ces règles !

Attentes du jury d'examen lors d'un PG :
- 1e dan : compréhension et assimilation des bases (formes correctes).
- 2e dan : bases assimilées et comprises (maîtrise des bases).
- 3e dan : entraînement régulier et soutenu (acquis des bases, ébauche de la réalisation de soi).
- 4e dan : entraînement avec passion dans le but d'approfondir sa pratique (intégrer et donner un sens au geste accompli).
- 5e dan : pratique approfondie avec mise en application des bases (maîtrise de la forme pour que la nature du pratiquant se réalise).
- 6e dan : expertise de la justesse d'esprit (être en harmonie avec l'être et le paraître)
- 7e dan : sublimation de la justesse d'esprit (maîtrise totale).
- 8e dan : maturité de la parfaite connaissance.


Je remercie chaleureusement :
- André et Pierre TUVI qui ont eu la rude et délicate tâche de nous laisser un texte clair et compréhensible à nos esprits occidentaux, fruit de la réflexion soignée et approfondie de Yamasaki sensei soucieux de nous laisser une trace de son retour après 18 ans d'absence .

- Marijo SELLAM pour la qualité de son engagement remarqué, apprécié et reconnu de tous. Pour son aide, sa patience et sa maîtrise dans la gestion du retard de 3 jours après le stage ou les sensei se sont retrouvés bloqués en France dû au nuage volcanique islandais.

- Les membres du club de Jacou qui par leur rapidité de réaction, leur rigueur chaleureuse, leur enthousiasme ont su œuvrer pour rendre peut-être ce stage pérenne.

- Tous ceux qui sont venus marquant ainsi leur intérêt et leur attachement à la discipline. Je tiens à leur faire part de la bonne impression ressentie par les sensei devant leur attitude attentive, studieuse et leur comportement respectueux devant un orateur intarissable !


Jean Jacques SAUVAGE
Responsable de la Commission Iaido [/img]

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr