forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Jeu Déc 05, 2019 4:33 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Nov 28, 2008 9:21 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
Ce qui ne veut pas dire qu'ils cherchent à toucher la clientèle féminine... mais que les clients étant des hommes (et parfois le cliché absolu du mec abreuvé de ninjas américains et fanatique du katana), eh bien les femmes font vendre... comme en tunning de bagnoles.

_________________
David
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Nov 28, 2008 9:27 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
:D on peut espérer qu'il y ait une double motivation: celle qui concerne la clientèle féminine directement (car les asiatiques pratiquent proportionellement plus que nous :wink: ), et celle , plus sournoise, qui fait appel à l'inconscient masculin :D ...
De toutes façons, tu as raison, ce choix n'est pas anodin...

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Nov 28, 2008 1:48 pm 
c'est bien ce que je résumais par : "ça plaira aux hommes et ça parlera aux femmes" ; faire venir des filles quelquepart fait venir aussi des hommes. L'inverse est moins vérifié. Donc en faisant venir plus de filles dans un sport, on fera mecaniquement venir plus d'hommes, et pas forcément pour draguer, mais aussi pour les raisons que j'ai déja invoqué.

( et puisque j'ai l'occasion de le dire au passage dans cette discussion, je ne trouve pas, comme cela est souvent sous entendu dans nombre de discussions, que le désir masculin soit plus méprisable que le désir féminin. )


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Mars 27, 2009 3:37 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Mai 04, 2005 12:45 pm
Messages: 612
Localisation: ecoledesjedi.com
Ma contribution n'a qu'un rapport indirect mais j'ai une interrogation essentielle :lol:

Si Ken (pourrait) représenter le Kendo...

Barbie (pourrait) représenter la Naginata ?

Alors je pose la question : Existe t il une "Barbie Naginata" (en tenue si possible) pour donner envie d'en faire au petites filles ? :idea:

_________________
Il ne faut pas prendre les messies pour des gens ternes ( Michel Vivoux en 1982)
Tapis volant G D'ail
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2011/01/20/un-jeune-gapencais-vend-un-tapis-volant-sur-ebay


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Juin 06, 2009 9:31 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Jan 12, 2009 10:42 am
Messages: 42
Localisation: dans le dojo
Bonjour à tous ! Je viens lire ce long post (oui oui, tout !) et j'apporte ma pierre à l'édifice.

1) Les femmes ne sont pas moins combattantes que les hommes
Si vous avez cette opinion, c'est que vous ne vous êtes jamais battu contre des femmes investies dans leurs disciplines. On sait encaisser les coups mal placés de la même façon, en témoigne mes blessures de guerre. Et quand il s'agit de rentrer dans la confrontation, il n'y a pas d'hésitation (même en face de mon mari ! lol)

2) Pourquoi les pratiquants veulent des femmes ?
Les pratiquants veulent des pratiquantes car cela apporte une autre dimension aux entraînements : un homme se battant contre une femme ne se comporte pas pareil. Il ne compense pas son manque technique par la force. D'autre part, au niveau de l'ambiance des clubs, c'est nettement plus sain quand c'est mixte.

Je pense donc que l'absence de femmes est dû à deux choses :

LA COMMUNICATION
Pour qu'il y ai des femmes, il faudrait déjà qu'elle viennent tester une fois. C'est à dire que en plus du plan de communication pour le développement du club (quand il y en a un), il faut penser à mettre en avant l'accessibilité de la discipline aux femmes. Je ne rentre pas dans les considérations vrai-fausse femme (n'importe quoi...). Je fais du naginata, je veux me mettre au kendo, et il y a autant de femmes "nature" que de femmes "chic et maquillée". Une fois en hakama, je ne vois pas trop où est la différence...

L'ENSEIGNEMENT
C'est très simple : les femmes réfléchissent et analysent tous tout le temps. Les hommes sont dans l'acte, les femmes dans l'analyse. Quand elles arrivent au premier cours, qu'on leurs fait faire 100 truc on au sautille d'avant en arrière en tapant sur la tête d'un adversaire fictif sans leurs dire à quoi ça sert, forcément ça ne passe pas.
L'enseignement de kendo est majoritairement donné par des hommes pour des hommes, cad qu'il faut acquérir l'habitude du geste en le répétant des milliers de fois dans le physique. Si vous souhaitez enseigner à des femmes, il faudra intégrer la technique bien plus tôt. Une femme est prête à tout donner et à s'entraîner des heures si elle sait pourquoi ce geste est important, à quoi il va servir, et qu'elle a tout les détails dés le début pour perfectionner le mouvement.
Théorie de l'exemple : je veux me mettre au kendo parce que en premier j'ai accroché sur les kendo no kata, et après j'ai pu voir que l'engagement en kendo est complémentaire de l'engagement en naginata (un peu comme frère et sœur).

Il est sûr aussi que si les sensei laisse les hommes se conduire en bucheron, sans les reprendre quand ils nous assomment avec la main droite ou qu'ils nous fonce dedans l'épaule en avant (pratique complètement stérile pour la progression d'ailleurs), les femmes ne resteront pas. Même si elles savent se battre, se ne sera jamais leurs premiers choix de prendre des coups gratuits.

_________________
Kendo à l'USML : Aime le bamboo !!!!
Resp. section chanbara - iaïdo de l'ASEV
http://www.evkenryu.com


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Juin 06, 2009 10:20 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Déc 02, 2004 12:17 pm
Messages: 10
Tatiana a écrit:
Bonjour à tous ! Je viens lire ce long post (oui oui, tout !) et j'apporte ma pierre à l'édifice.

1) Les femmes ne sont pas moins combattantes que les hommes
Si vous avez cette opinion, c'est que vous ne vous êtes jamais battu contre des femmes investies dans leurs disciplines. On sait encaisser les coups mal placés de la même façon, en témoigne mes blessures de guerre. Et quand il s'agit de rentrer dans la confrontation, il n'y a pas d'hésitation (même en face de mon mari ! lol)

2) Pourquoi les pratiquants veulent des femmes ?
Les pratiquants veulent des pratiquantes car cela apporte une autre dimension aux entraînements : un homme se battant contre une femme ne se comporte pas pareil. Il ne compense pas son manque technique par la force. D'autre part, au niveau de l'ambiance des clubs, c'est nettement plus sain quand c'est mixte.

Je pense donc que l'absence de femmes est dû à deux choses :

LA COMMUNICATION
Pour qu'il y ai des femmes, il faudrait déjà qu'elle viennent tester une fois. C'est à dire que en plus du plan de communication pour le développement du club (quand il y en a un), il faut penser à mettre en avant l'accessibilité de la discipline aux femmes. Je ne rentre pas dans les considérations vrai-fausse femme (n'importe quoi...). Je fais du naginata, je veux me mettre au kendo, et il y a autant de femmes "nature" que de femmes "chic et maquillée". Une fois en hakama, je ne vois pas trop où est la différence...

L'ENSEIGNEMENT
C'est très simple : les femmes réfléchissent et analysent tous tout le temps. Les hommes sont dans l'acte, les femmes dans l'analyse. Quand elles arrivent au premier cours, qu'on leurs fait faire 100 truc on au sautille d'avant en arrière en tapant sur la tête d'un adversaire fictif sans leurs dire à quoi ça sert, forcément ça ne passe pas.
L'enseignement de kendo est majoritairement donné par des hommes pour des hommes, cad qu'il faut acquérir l'habitude du geste en le répétant des milliers de fois dans le physique. Si vous souhaitez enseigner à des femmes, il faudra intégrer la technique bien plus tôt. Une femme est prête à tout donner et à s'entraîner des heures si elle sait pourquoi ce geste est important, à quoi il va servir, et qu'elle a tout les détails dés le début pour perfectionner le mouvement.
Théorie de l'exemple : je veux me mettre au kendo parce que en premier j'ai accroché sur les kendo no kata, et après j'ai pu voir que l'engagement en kendo est complémentaire de l'engagement en naginata (un peu comme frère et sœur).

Il est sûr aussi que si les sensei laisse les hommes se conduire en bucheron, sans les reprendre quand ils nous assomment avec la main droite ou qu'ils nous fonce dedans l'épaule en avant (pratique complètement stérile pour la progression d'ailleurs), les femmes ne resteront pas. Même si elles savent se battre, se ne sera jamais leurs premiers choix de prendre des coups gratuits.


Bravo pour cette analyse à la quelle j'adhère entièrement.
Avec un enseignement technique et un peu d'attention le temps qu'elles se renforcent, les femmes deviennent aussi fortes que les hommes.
Interdiction aux hommes de faire les bûcherons et explication de l'utilité du taisabaki pour éviter le contact frontal.
Au dojo, 31% de femmes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 08, 2009 10:23 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
tatiana a écrit :
- il est sûr aussi que si les sensei laisse les hommes se conduire en bucheron...

J'ajouterais pourquoi faire du sexisme ?
J'ai vu des débutantes frapper comme... des débutants, à fond avec la main droite.
Je n'ai jamais entendu parler d'un club de kendo où le prof laissait faire çà (ne faisait pas son boulot) !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 09, 2009 7:51 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Jan 12, 2009 10:42 am
Messages: 42
Localisation: dans le dojo
Et moi de mon côté j'ai vu des pratiquants gradés (1er Dan voir plus) qui se conduisent en "bourin" avec les femmes systématiquement.
Problème d'égo ?

_________________
Kendo à l'USML : Aime le bamboo !!!!
Resp. section chanbara - iaïdo de l'ASEV
http://www.evkenryu.com


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 09, 2009 9:19 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 12, 2004 10:17 pm
Messages: 185
Localisation: VALENCE
dans mon club, on travaille tai-atari et tout le monde s'y colle, et du coup, en compétition, les filles on a acquis ce reflexe, dans certains cas, apres une attaque portée etc, et meme des filles au petit gabarit arrive à faire sortir des mecs aux appuis douteux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 09, 2009 10:43 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Fév 25, 2005 2:40 pm
Messages: 208
Localisation: Metz
Donc un mec un peu frêle et pas épais (comme moi) on a le droit de lui taper dessus comme un bucheron et de le faire voler dans tout les sens, alors qu'une fille non ?

Et puis quand on commence le kendo on ne met généralement pas l'armure de suite mais on peut voir et se rendre compte de de ce qui se passe en Geiko.

Et puis je pense que se faire démonter les cervicales par un bucheron n'est jamais agréable quelque soit le sexe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 09, 2009 11:10 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 12, 2004 10:17 pm
Messages: 185
Localisation: VALENCE
c'est suite à mon message ton "donc" Ugina? parce que je crois pas avoir dit qu'il fallait 2 poids 2 mesures justement, mais plutot le contraire. selon moi, meme si on a un petit gabarit, qu'on soit fille ou garçon, il faut quand meme travailler tai atari, ne serait que pour apprendre à encaisser, ou plutot, contourner, éviter etc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 09, 2009 1:16 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Mai 04, 2005 12:45 pm
Messages: 612
Localisation: ecoledesjedi.com
cécile a écrit:
c'est suite à mon message ton "donc" Ugina? parce que je crois pas avoir dit qu'il fallait 2 poids 2 mesures justement, mais plutot le contraire. selon moi, meme si on a un petit gabarit, qu'on soit fille ou garçon, il faut quand meme travailler tai atari, ne serait que pour apprendre à encaisser, ou plutot, contourner, éviter etc.


Atari c'est pas une veille marque d'ordinateur ça ? :lol:
par contre je ne sais pas si c'est masculin ou féminin comme genre d'ordimateur...

Euh... le contraire de deux poids deux mesures c'est deux poids deux mesures non ?

Le taï atari c'est comme le billard mais c'est les pratiquant(e) les boules.
Une boule prend la place de l'autre... seulement nous ne sommes pas boules et nous ne roulons pas...

Quoique le billard c'est peut-être plus proche du Yari...

Rire gras Image

C'est toujours difficle d'être immédiatement dans une aisance gestuelle et une précision... mieux vaut démontrer... c'est plutôt complexe le Taï atari... je pense qu'on ne fait pas "rentrer dedans" . Je trouve que c'est difficile et très technique contrairement aux apparences.

J'ai des souvenirs mouvementés de "Men Taï atari Hiki men"... à Maisons Alfort... j'ai compris assez vite qu'il ne fallait pas bloquer avec les bras... quoique... ce n'est pas si évident dans les débuts...

_________________
Il ne faut pas prendre les messies pour des gens ternes ( Michel Vivoux en 1982)
Tapis volant G D'ail
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2011/01/20/un-jeune-gapencais-vend-un-tapis-volant-sur-ebay


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr