forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Mar Juil 16, 2019 11:00 am

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Juil 17, 2008 12:26 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Mai 04, 2005 12:45 pm
Messages: 612
Localisation: ecoledesjedi.com
La Spécificité d'un Koan ou d'une maxime, c'est qu'on ne la comprend pas nessessairement tout de suite parce qu'on à le nez dessus. Mais qu'avec le temps et l'expérience, elle prend un éclairage nouveau.

C'est comme le livre des 5 roues, parfois on ne comprend rien et un jour pof ! on croit comprendre quelque chose...

Le "bon" compétiteur est-il dans le qualitatif ou le quantitatif ?
Cette qualité nait elle dans "l'être" ? ou dans le faire ?

C'est dans l'appréciation et la perception de chacun et à l'aune de sa propre experience qu'on en détermine les critères...

:lol:


spiff a écrit:
Alors que penser de ceci :

Un pratiquant débute un geiko avec un haut gradé, et au bout de 30 secondes de combat le gradé se met en sonkyo et dit : "j'arrête là, ce que tu fais c'est du shiai, c'est pas geiko".

(PS : c'est "inspiré de faits réels" comme on dit dans les films mais je ne vise évidemment personne, d'ailleurs je ne connais pas les circonstances exactes)


Pratiquer en compétition comme à l'entrainement et vice-versa je l'ai lu et relu... mais pourquoi en kendo je vois très souvent des gens qui sont bien plus forts en geiko à l'entrainement et qui se déstabilisent en compétition ?
Dans beaucoup de disciplines sportives on voit les gens se dépasser en compétition par rapport à l'entrainement : c'est là que les records sont battus, que les performances les plus extraordinaires sont accomplies... parce-qu'on est porté par le public ? un "stress positif" ? une énergie qu'on arrive à puiser nulle part ailleurs ?...

Un bon compétiteur fait mieux en compétition qu'à l'entrainement, il arrive à transformer la tension de la compétition en bon stress, et pas en mauvais stress.

Alors y a le bon stress, et le mauvais stress. Le bon stress, c'est...

_________________
Il ne faut pas prendre les messies pour des gens ternes ( Michel Vivoux en 1982)
Tapis volant G D'ail
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2011/01/20/un-jeune-gapencais-vend-un-tapis-volant-sur-ebay


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Juil 19, 2008 7:58 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Fév 24, 2008 3:00 pm
Messages: 86
Localisation: JCMaisons-Alfort
Si je dois dire tout de suite ce que je pense à peine ai-je fini de lire la question, c'est qu'elle est pas facile cette question, justement !
Bien sur, tout le monde a raison, il y beaucoup de vrai dans ce que vous dites ... mais en même temps tout le monde a tort !
Je pense que c'est (encore une fois) une question qui n'a pas qu'une seule réponse, et encore moins qu'une seule bonne réponse, alors chacun sa façon de voir les choses ...
Mais est-ce que c'est pas justement la raison qui a poussé Jen-Pierre à poser cette question, pour qu'on se rendre compte de ce que pense l'autre, de ce que l'on pense soi même une fois qu'on en a fait part, et qu'on en discute justement, ce qui, à mon avis, va faire changer certains points de vue, ou du moins en faire réfléchir certains ...
Mais j'arrête de tourner autour de la question, et donne ma réponse :

Déjà, pour moi, le geiko et le shiai, ça n'a rien à voir ...
En geiko, on veille à mener un beau combat. On tente d'y inserrer ce que l'on a appri en uchikomi on se permet même, puisqu'on travaille avec ceux du club, avec nos "confrères" j'ai presque envie de dire, de travailler Jodan, Tsuki, Gyaku do ou d'autres techniques qu'on oserait pas faire avec un gradé ... On veille à "canalyser son énergie" à travailler la pression, l'epsèce de lien entre les deux kenshis, on essaie de faire un geiko "construit", et de faikre de belle frappes, ki ken taï, à travailler l'inspiration et l'expiration, à finir sa frappe avec les fameux trois pas, à se retourner bien sur ses appuis de façon à bien repartir ... bref, je ne vous apprends rien en vous disant tout ça.

Le shiai :
Pas du tout la même situation qu'en geiko, pas le même décor.
spiff a écrit:
Un bon compétiteur [...] arrive à transformer la tension de la compétition en bon stress, et pas en mauvais stress.
déjà
Mais le shiai c'est d'abord le combat à mort, tu dois tuer l'autre en face, tu dois gagner, t'es là pour marquer des points. Pas de réflexion donc, mais on conserve le lien avec "l'adversaire" qu'on a travaillé en geiko, et s'on s'en sert pour lancer ses attaques, on dépend de l'autre j'ai envie de dire ... Alors, presque évidemment, nos attaques seront moins "propres" qu'en geiko, parce qu'elle ne sont pas "programmée". Puis des drapeau se lèvent, on marque un point. Mais il m'est arrivé de ne pas être fière de certains de mes points, car pas assez "propres" de mon point de vue, en gros j'ai fait mieux en geiko ...

Tout ça pour dire que d'après moi, le bon compétiteur est celui qui réussi à introduire en shiai la "propreté", la "construivité" de son geiko tout en conservant l'esprit shiai.

C'est une choses parmis d'autres, il ne suffit pas au kenshi d'avoir ce seul principe de respecté pour être un bon compétiteur, c'est pas ce que je veut dire, mais je vais éviter les redites car le principal a été dit, je viens juste ajouter un élement qui me semble important quand même ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 29, 2008 3:40 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 23, 2008 6:25 pm
Messages: 40
Un bon competiteur est tout simplement quelqu'un capable de remporter ses shiai par n'importe quelle maniere que ce soit en marquant un ippon ou en faisant sortir son adversaire du shiaijo ou meme en mettant un ippon sur un adversaire au sol.Je pense qu'il faut arreter de dire qu'il n'est pas fairplay de sortir un adversaire ou de le faire tomber au sol car cela ne depend que de nous meme,si on s'efforce de rester au centre du shiajo on ne sortira jamais et meme si on se trouve pret de la ligne et que l'on nous pousse il suffit de faire tai-sabaki pour que ce soit l'adversaire qui se retrouve dehors.En ce qui concerne le fait de tomber au sol apres une attaque cela se produit generalement lorsque l'on releve les bras apres la frappe donc là encore c'est quelque chose que l'on aurait pu eviter,donc plutot que de se dire qu'il y a un manque de fairplay il faudrait plutot travailler cela davantage à l'entrainement. :D
Apres je comprend aussi que ça peut etre rageant de se faire eliminer par une double sortie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 29, 2008 3:45 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
zeyo a écrit:
Un bon competiteur est tout simplement quelqu'un capable de remporter ses shiai par n'importe quelle maniere que ce soit en marquant un ippon ou en faisant sortir son adversaire du shiaijo ou meme en mettant un ippon sur un adversaire au sol.


:shock: :shock: :roll:

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 29, 2008 9:31 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Fév 25, 2005 2:40 pm
Messages: 208
Localisation: Metz
Comment réagirait le bon compétiteur face à ça :

http://www.youtube.com/watch?v=B3OsmzCLLg0


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 29, 2008 10:20 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 23, 2008 6:25 pm
Messages: 40
face à koi?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 8:25 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 25, 2007 11:14 am
Messages: 510
Localisation: KEN GAKU KAN
Euh un des deux est aveugle (celui qui chute)???

Ton adversaire est aveugle, il chute, tu le bourrine?? C'est pas tres classe certe mais lui hesite pas il rentre dedans. Donc tu fonces.

_________________
Ca se reglera en keiko


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 8:28 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Ujina a écrit:
Comment réagirait le bon compétiteur face à ça :

http://www.youtube.com/watch?v=B3OsmzCLLg0


Ca se passe à 1:13 pour ceux qui ont la flemme de tout regarder.

Ben là pour moi c'est clair, c'est pas une question d'être un "bon" compétiteur ou non : en shiai, si on en a la présence d'esprit (ça demande un bon zanshin vu l'inattendu de la situation) il faut tenter une attaque sur le mec au sol.
Cela dit dans ce cas précis, y a pas beaucoup d'ouvertures...

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 8:49 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
vous avez raison, techniquement et frodement parlant :wink:
Maintenant, pour ce qui me concerne, ça me gêne néanmoins de frapper sur un mec à terre, c'est + fort que moi, ça me dérange :cry:
je ne suis même pas certaine que j'aurais l'envie de le faire, enfin,là, je m'avance, quand on est au coeur du shiai, on ne sait pas comment on va réagir sur l'instant, mais là, au calme, non, c'est pas mon truc...
Toutes façons, vu mon poids, y a peu de chance que je balance quelqu'un par terre, je ne serai donc pas confrontée à ce type de situation... :D

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 10:13 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 23, 2008 6:25 pm
Messages: 40
oui,si il est au sol,il faut l'attaquer mais en general les arbitres disent rapidement yaméd ans ces situations.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 11:32 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Mai 04, 2005 12:45 pm
Messages: 612
Localisation: ecoledesjedi.com
Je vais juste donner un point de vue qui n'engage que moi.

Un des 2 est véritablement débutant. Tonique, brutos, mais débutant.
Il ne m'a pas semblé voir ce qu'on appelle un "Ki Ken Taï" de sa part.
Le second est plus avancé techniquement.

Lorsqu'il fait le geste de le toucher au sol ou de lui mettre "Men" il n'appuie pas la technique. Il la réalise "symboliquement" .

En gros, si tu tombe tout seul dans un combat, tu es fini, donc je t'acheve... le pratiquant avancé sait parfaitement que ça ne comptera pas de IPPON. Mais l'idée reste.

Il semble également que ce soit un très grand débutant, puisqu'une personne à coté de lui, lui indique comment faire Sonkyo...

Pour ce qui est de valider un IPPON sur quelqu'un "qui vient de tomber"
cela dépend du contexte du shiai, du niveau des pratiquants, et de ce que les arbitres décident de privilégier.


8)

Personnellement, je trouve que le compétiteur plus avancé à très bien réagit. Il ne se laisse pas perturber dans ses actions ulterieures, même si les précédantes ne marquent pas.

_________________
Il ne faut pas prendre les messies pour des gens ternes ( Michel Vivoux en 1982)
Tapis volant G D'ail
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2011/01/20/un-jeune-gapencais-vend-un-tapis-volant-sur-ebay


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 11:44 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Oui mais là on parle de compétition, pas de shiai-geiko.
Bien sûr entre copains ou pour un shiai de démonstration, on peut se permettre de marquer "symboliquement"... mais en compétition y a pas de note artistique, y a que le ippon qui compte.

J'ai vu des ippon compter sur quelqu'un au sol (il était tombé assis, pas couché, et les arbitres n'ont pas dit yamé).

Ne pas perdre de vue aussi qu'un adversaire au sol peut être dangereux : j'ai vu en vidéo un ippon marqué par un kendoka en train de se relever, avec encore un genou à terre ! Assez surprenant pour son adversaire qui s'approchait un peu trop confiant ! (J'arrive plus à retrouver cette vidéo sur youtube... :( )


Cela dit, pour moi la situation ne s'est jamais présentée, mais comme kikoo, je ne suis pas sûr que j'aurais la présence d'esprit, le réflexe de frapper à terre. Idem si j'arrivais à désarmer mon adversaire : je crois que j'en resterais comme deux ronds de flan et que je ne réagirais pas assez vite.

Pour vous y a-t-il une nuance entre "faire tomber un adversaire puis le frapper au sol" et "frapper un adversaire au sol qui est tombé tout seul" ?

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 11:56 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 23, 2008 6:25 pm
Messages: 40
Pour moi il n'y a pas de difference apres je pense que les arbitres ne compteront pas un ippon fait sur une personne qu'on a nous meme fait tombé,il y a plus de chance qu'il nous mette hansoku pour attitude dangereuse,mais tant qu'il y a l'opportunité pour moi il faut attaquer :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 12:52 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 25, 2007 11:14 am
Messages: 510
Localisation: KEN GAKU KAN
Citer:
J'ai vu des ippon compter sur quelqu'un au sol (il était tombé assis, pas couché, et les arbitres n'ont pas dit yamé).


:cry: :cry: :cry: Souvenir douloureux :cry: :cry: :cry:

_________________
Ca se reglera en keiko


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 30, 2008 1:02 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
C'est marrant moi ce qui me choque le plus c'est quand l'autre essaye de l'assomer et de le décapsuler avec les poings....

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr