forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Dim Juin 16, 2019 12:49 am

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: A quoi reconnait-on un bon compétiteur ?
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 9:32 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Nov 29, 2004 11:35 pm
Messages: 278
Localisation: Budo XI Paris
Me revoici avec mes questions...


Quand je me pose ce genre de questions, il ne me vient pas qu'une seule réponse... je la soumets donc à la sagacité du forum 8)

Le post sur l'EGO a reposé son lot de questions. En voici une qui ressort des discussions en filigrane :


"A quoi reconnait-on un bon compétiteur ?"

_________________
Les détails sur les UEK : http://uekendo.spaces.live.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 10:37 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Déc 10, 2004 9:11 am
Messages: 286
Localisation: paris
Ben à la fin, il gagne toujours????

J'ai entendu une fois ceci:
"Peut importe ce que tu fais, si tu n'es pas droit, si tu utilises toutes sortes de techniques à la limite de ce que les gens considèrent comme du kendo, il faut que tu gagnes parce qu'à la fin, on ne se souvient pas de comment tu as gagné mais seulement que tu as gagné!!!"

ou une autre fois:
" Les sorties, les chutes de shinaï, le droit de frapper son adversaire quand il est au sol, si ça existent, c'est pour qu'on les utilisent"

Je vous laisse ces remarques pour vos réflexions.

En geiko, on travaille pour gagner et en shiaï on gagne

_________________
Sans but ni profit; il faut suivre la voie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 10:52 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
:D je sens que le sujet va encore apporter autant de réponses que de personnes car nous n'aurons pas tous la même vision suivant nos sensibilités , nos parcours et nos attentes :D
Pour moi, et cela n'engage que moi, un "bon compétiteur", se confronte aux autres pour gagner, avec conviction et passion,mais en conservant la diginité du fair play et du respect des autres et des règles...
Je sais, c'est un peu basique, mais le "tout permis à n'importe quel prix" ne correspond pas à mon image d'un bon compétiteur...
De plus, après la confrontation, un bon compétiteur savoure sa victoire dans le respect de son adversaire, en cas de défaite, il essaie de tirer profit de l'enseignement reçu plutôt que d'en vouloir à la terre entière...
Facile à dire, me direz vous :wink:
En résumé, le bon compétiteur a des dents de loup et une niaque d'enfer quand il entame son combat, mais il sait rester digne envers les autres et lui même...
Encore une fois, ceci n'engage que moi et je ne suis pas la mieux placée pour émettre un avis... :lol:

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 12:31 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
yudan a écrit:
à la fin, on ne se souvient pas de comment tu as gagné mais seulement que tu as gagné!!!"

Oui mais TOI, tu te souviendras comment...

Pour être un bon compétiteur je dirais qu'il faut de la technique, un peu de talent, beaucoup de mental (confiance en soi, ténacité, sang-froid... le "mental" c'est vaste).
Avoir envie de gagner, mais vraiment. S'accrocher jusqu'au bout. Quand on a juste envie de ne pas perdre, on se fait ramasser (eh oui c'est du vécu :P ).
Et de la régularité : pouvoir sortir son meilleur kendo quand il le faut, c'est à dire à chaque fois, en shiai mais aussi à l'entrainement, et ne pas devoir attendre la prochaine conjonction de mars et de vénus pour être en forme mentalement et physiquement.

PS : et j'en connais un qui dirait : "Ouais, mais déjà, faut avoir le ki-ken-tai" !...

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 1:08 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 25, 2007 11:14 am
Messages: 510
Localisation: KEN GAKU KAN
Citer:
Oui mais TOI, tu te souviendras comment...


C'est marrant je me souviens jamais comment j'ai gagne (si si cela m'ai deja arrive :D ) en revanche comment j'ai perdu beaucoup mieu.

Le bon competiteur apres le sonkyo fait un pas en avant un pousse un gros kiai de la mort qui tue.

Le bon competiteur marque le premier point

Le bon competiteur à une technique efficace

Le bon competiteur à un mental en acier trempe


Citer:
PS : et j'en connais un qui dirait : "Ouais, mais déjà, faut avoir le ki-ken-tai" !...


Je reve où tu te moques la? Ca se reglera en keiko :twisted: :twisted:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 1:26 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 26, 2007 1:36 pm
Messages: 131
Localisation: London - Tora Dojo
La encore je pense qu'il y a autant de définitions de "bon compétiteur" qu'il y a de dojos...

Certains applaudisent quelqu'un qui pousse son adversaire à la faute, d'autres crient au scandale...

Certains pensent qu'un bon compétiteur doit attaquer 2 fois et marquer 2 ippons, d'autres admirent celui qui n'abandonne pas après déjà 50 tentatives d'attaques et se bat comme un enragé jusqu'au bout...


Cette différence de perception se voit aussi dans le shinpanning (pardonnez moi l'anglicisme). Je me rappelle avoir vu récemment cela:

+ un des compétiteurs réalise un gyaku do un peu déséquilibré a la limite du shiai jo (aucun drapeau se lève car la technique n'y est pas)
+ son adversaire profite de son déséquilibre pour le pousser délibérément hors des limites.
+ les 3 shinpans décident d'accorder le gyaku do foireux au lieu de donner une pénalité

Qu'en pensez vous ?

- Le Zanshin n'y était absolument pas -


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 5:29 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Déc 10, 2004 9:11 am
Messages: 286
Localisation: paris
Et si on tournait la question comme celle-ci, un bon compétiteur est-il celui qui a gagné une fois un championnat puis a mis 6 ans avant de refaire un podium ou bien est-ce une personne qui arrive régulièrement 3ème ou 4ème de la compétition?

Ensuite qui pratique régulièrement la compétition ou même le shiai (allez on va dire en moyenne une fois par mois)?

Peut-on parler de bons compétiteurs en france alors que la majorité des gens ne réalise que 3 compétitions par an, interrégion, national et une coupe régionale et la même chose en équipe et encore?

Je pense que les compétiteurs en kendo français sont extrèmement rare. A ce moment là, on peut alors même revenir sur le fait de parler de la différence entre le shiai et le ji geiko vu qu'en fait les pratiques tordues du shiai de certaines personnes ne se retrouvent-elle pas simplement dans leur ji geiko???

_________________
Sans but ni profit; il faut suivre la voie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 5:52 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Mai 04, 2005 12:45 pm
Messages: 612
Localisation: ecoledesjedi.com
KendoFRUK a écrit:
La encore je pense qu'il y a autant de définitions de "bon compétiteur" qu'il y a de dojos...

Certains applaudisent quelqu'un qui pousse son adversaire à la faute, d'autres crient au scandale...

Certains pensent qu'un bon compétiteur doit attaquer 2 fois et marquer 2 ippons, d'autres admirent celui qui n'abandonne pas après déjà 50 tentatives d'attaques et se bat comme un enragé jusqu'au bout...


Cette différence de perception se voit aussi dans le shinpanning (pardonnez moi l'anglicisme). Je me rappelle avoir vu récemment cela:

+ un des compétiteurs réalise un gyaku do un peu déséquilibré a la limite du shiai jo (aucun drapeau se lève car la technique n'y est pas)
+ son adversaire profite de son déséquilibre pour le pousser délibérément hors des limites.
+ les 3 shinpans décident d'accorder le gyaku do foireux au lieu de donner une pénalité

Qu'en pensez vous ?

- Le Zanshin n'y était absolument pas -


De quel Zanshin parles tu ? De quel compétiteur ?

_________________
Il ne faut pas prendre les messies pour des gens ternes ( Michel Vivoux en 1982)
Tapis volant G D'ail
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2011/01/20/un-jeune-gapencais-vend-un-tapis-volant-sur-ebay


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 8:36 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Juil 08, 2007 11:14 am
Messages: 46
Localisation: Marseille
Bah, le bon compétiteur, c'est un mec, il fait une compétition, mais bon, c'est un bon compétiteur.

Alors que le mauvais compétiteur, c'est le mec, il fait une compétition, mais bon, c'est un mauvais compétiteur...

Image

Ok je sors :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 15, 2008 8:49 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Sep 07, 2005 12:52 pm
Messages: 73
Localisation: Derriere vous !
Un bon competiteur, pour rebondir sur un autre sujet du forum, ca peu être une personne qui respect les décission d'arbritage,
J'ai dis une connerie ???


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 16, 2008 1:19 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
Un bon compétiteur est un Champion ?

Dans ce cas, je retourne la question à JP LABRU qui est dans les mieux placés pour répondre...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 16, 2008 12:01 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Mai 04, 2005 12:45 pm
Messages: 612
Localisation: ecoledesjedi.com
Joker a écrit:
Bah, le bon compétiteur, c'est un mec, il fait une compétition, mais bon, c'est un bon compétiteur.

Alors que le mauvais compétiteur, c'est le mec, il fait une compétition, mais bon, c'est un mauvais compétiteur...

Image

Ok je sors :lol:


Non non reste ! c'est super profond ce que tu dis :D

Si j'ai bien la bonne référence, ça dépend si d'un coté il y a (du vin) rouge et de l'autre (du vin) blanc !

Le saviez vous ? Il est formellement interdit de boire de l'alcool lors d'un arbitrage mais rien n'interdit d'arbitrer avec les bouteilles... pleines !

Bon euh... je crois qu'on va être 2 à sortir là...

:wink:

_________________
Il ne faut pas prendre les messies pour des gens ternes ( Michel Vivoux en 1982)
Tapis volant G D'ail
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2011/01/20/un-jeune-gapencais-vend-un-tapis-volant-sur-ebay


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: A quoi reconnait-on un bon compétiteur ?
MessagePublié: Mer Juil 16, 2008 12:09 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Mai 04, 2005 12:45 pm
Messages: 612
Localisation: ecoledesjedi.com
JP_Labru a écrit:
Me revoici avec mes questions...


Quand je me pose ce genre de questions, il ne me vient pas qu'une seule réponse... je la soumets donc à la sagacité du forum 8)

Le post sur l'EGO a reposé son lot de questions. En voici une qui ressort des discussions en filigrane :


"A quoi reconnait-on un bon compétiteur ?"


Pour moi un bon compétiteur serait quelqu'un qui arrive à vivre la maxime de Hatakeyama sensei l'expert ZNKR de 1997/1998

"Pratiquez l'entrainement dans un esprit de compétition et la compétition dans l'esprit d'un entrainement"

Encore qu'il y aurait quelques précisions à apporté pour être bien compris.

_________________
Il ne faut pas prendre les messies pour des gens ternes ( Michel Vivoux en 1982)
Tapis volant G D'ail
http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2011/01/20/un-jeune-gapencais-vend-un-tapis-volant-sur-ebay


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 16, 2008 12:34 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Alors que penser de ceci :

Un pratiquant débute un geiko avec un haut gradé, et au bout de 30 secondes de combat le gradé se met en sonkyo et dit : "j'arrête là, ce que tu fais c'est du shiai, c'est pas geiko".

(PS : c'est "inspiré de faits réels" comme on dit dans les films mais je ne vise évidemment personne, d'ailleurs je ne connais pas les circonstances exactes)


Pratiquer en compétition comme à l'entrainement et vice-versa je l'ai lu et relu... mais pourquoi en kendo je vois très souvent des gens qui sont bien plus forts en geiko à l'entrainement et qui se déstabilisent en compétition ?
Dans beaucoup de disciplines sportives on voit les gens se dépasser en compétition par rapport à l'entrainement : c'est là que les records sont battus, que les performances les plus extraordinaires sont accomplies... parce-qu'on est porté par le public ? un "stress positif" ? une énergie qu'on arrive à puiser nulle part ailleurs ?...

Un bon compétiteur fait mieux en compétition qu'à l'entrainement, il arrive à transformer la tension de la compétition en bon stress, et pas en mauvais stress.

Alors y a le bon stress, et le mauvais stress. Le bon stress, c'est...

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Juil 16, 2008 1:49 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
Ben moi je suis particuliairement mauvaise en shiai (et pourtant j'aime ça!!) et je suis un peu meilleure en geiko.

Cela dit un jour (après une compétition) j'ai demandé à Mme Pruvost pourquoi mes frappes ne marquaient pas elle m'a répondu ceci:

"mais c'est dur de marquer!! Il y en a qui sont doués pour la compétition mais c'est rare. Moi je passais facilement mes grades et j'étais une mauvaise compétitrice jusqu'à temps que je rentre dans l'équipe de France, et je me suis mise à marquer pleins de points."

Je fini par me dire que finalement tout ça c'est une histoire de mental (oui je sais: vous m'avez pas attendu pour le savoir). J'avais remarqué qu'une conversation avec la druidesse avait réussi à faire bouger des choses en moi et fait que lors de certaines compétitions, certains jours, lors de certaines pleine lune, lorsque la marée était favorable et le vent dans la bonne direction, j'arrive à me "débloquer". Alors je me dis qu'un jour je me débloquerai peut être complétement et je serai une bonne compétitrice... Qui sait!

Sinon j'ai également remarqué que lorsque je me fais plaisir en compétition je suis meilleure (bon ok pas "meilleure", je marque des points)...

En tout cas je remercie Shiroitoshi et François Iskia qui lors des UEK nous ont prouvé, montré, démontré, expliqué pourquoi et comment le shiai et le geiko c'est à la fois pareil et pas pareil..... respect!

Pour répondre précisément à la question: pour moi un bon compétiteur est quelqu'un sur qui on peut compter et que ne nous surprend toujours que favorablement.
Donc j'aurais plutôt tendence à favoriser quelqu'un de constant en espérant qu'il élève son kendo petit à petit.
La crème du compétiteur étant celui qui est constant, fais peur à l'adversaire, motive ses troupes et arrive à sortir le meilleurs d'eux même
Mais moi j'ai une vision très "équipe" et "clan" (dans le bon sens du terme j'espère) du kendo.


C'est des éléments qui valent ce qu'ils valent et que je livre bruts de décoffrage à votre réflexion.

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr