forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Jeu Juil 19, 2018 4:36 am

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Août 16, 2005 7:08 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Déc 03, 2004 8:57 pm
Messages: 68
Localisation: Japon
Je pense qu'il y a 2 choses dans le Reigi.



D'une part la forme, et ca effectivement il suffit le plus souvent de regarder ce que font les autres pour l'apprendre. Un guide peut etre tres utile mais l'experience montre qu'il est assez difficile a rediger (les regles peuvent differer d'un dojo a l'autre). Cela dit, dans ses ouvrages en langue anglaise, la Federation Japonaise y consacre quelques pages fort utiles qui pourraient tres bien etre traduites en Francais. Malgre tout, on ne trouvera jamais dans ces guides une ligne qui traite specifiquement du cas de la boisson qui fait pssshiit bue au dojo.



D'autre part le fond, autrement dit le "pourquoi" de cette etiquette, et la c'est une autre paire de manches car la il y a matiere a ecrire une these universitaire car l'etiquette (que ce soit dans la vie courante ou dans le kendo) plonge ses racines dans le plus profond d'une culture qui nous est etrangere. Il faut en effet savoir que les quelques regles de politesse que l'on appelle Reigi en Kendo ne representent qu'une toute petite partie, accessible, d'un appareil de regles qui ont regit la vie sociale au Japon dans le plus petit detail pendant plusieurs centaines d'annees.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Août 18, 2005 8:24 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
Comment ne pas être d'accord avec la réalité décrite par JJ Lavigne ?



J'ai l'impression que le "fond" du reigi expliqué n'est cependant pas accessible à des pratiquants de bas niveau même japonais.



Nous avons eu la visite au Kenyu d'un ancien expert CNK, Kudo Sensei, qui pour commémorer sa réussite au 8ème dan a sorti un tenugui marqué omoyari (pour les japonisants, kanji de omou : penser). Il nous a expliqué qu'il fallait dépasser le reigi car avec le coeur intervient la notion de bienveillance... Bref, malgré la très bonne traduction, je n'ai rien compris.

Je n'ai pu m'empêcher de penser qu'il faut avoir un très haut niveau pour comprendre le "fond" et un très très haut niveau pour le modifier.



Je pense que le reigi fait parti de la compréhension du kendo. Et celà concerne plus le domaine initiatique (expérimentation par soi-même) que le domaine d'une connaissance "ethnologique" culturelle.

_________________
SON


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Août 18, 2005 8:56 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Déc 03, 2004 8:57 pm
Messages: 68
Localisation: Japon
Ha! Ha!



Pour info: le mot ecrit sur le Tenugui etait tres probablement Omoiyari qui signifie compassion, consideration, sympathie, gentillesse, comprehension, humanite. Bref que du bonheur condense en un seul caractere!



Sinon il est vrai que tres peu de japonais connaissent le "fond" du Reigi, mais je crois que cela n'a rien de "japonais". Je pense que peu d'entre nous seraient capables d'expliquer les raisons profondes de bon nombre de nos propres regles de politesse.



Reste, et cela est essentiel, que le Reigi (meme purement formel) fait partie integrante du Kendo et ce n'est donc pas par hasard que la federation et les instructeurs insistent sur le fameux "en kendo tout commence et tout fini par un salut". C'est le Reigi qui confere son caractere "civilise' a une activite qui, a l'origine, avait tout de meme pour finalite de decouper son adversaire en morceaux!



Si il y a une difference avec le sport c'est bien la qu'elle se situe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: reigi
MessagePublié: Jeu Août 18, 2005 9:22 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 12, 2005 9:21 am
Messages: 60
Localisation: RP
Merci JJ et NB pour ces deux "posts" très intéressants.



En effet il semblerait que l'approche du Reigi se fasse bcp par le temps et l'expérience (en plus de la volonté et de la culture je pense), cela me semble "rassurant" aussi de penser que cette dimension existe et qu'elle sera d'autant mieux approchée que l'on avancera sur la voie de la pratique (pour un "mec" qui a arrêté il y a 2 ans au moins...je me pose là ! mais bon c décidé je reprends dès que ma tendinite me lache le tendon d'Achille !).



Justement en plus de la dimension pratique du kendo dans l'action comment les hauts gradés travaillent il la dimension "esprit" ?

Méditation zazen ? Katas ? keiko encore et encore ?



Pour la question de l'étiquette j'ai envie de dire que le Kendo me semble encore "préservé" (pas totalement cependant) des débordement d'autres arts martiaux, sans parler des sports.

Je ne trouve pas que l'explosion de joie d'un judoka (sur le tatami) qui vient de remporter son combat apporte bcp à la dimension martial du judo, idem pour le karaté, je ne parle même pas du TKDo...

J'ai assisté récemment à qques competition de Karaté Kyokushin et je dois dire que j'ai eu un peu de mal à m'habituer aux cris, encouragements en tout genre ("vas y tue le !"...!) du public.



Pour la petite histoire, je me souviens d'une finale de championnat de France durant laquelle un des combattants ayant marqué son 2è Ippon a laissé apparaitre sa joie avec un geste du poing vers le haut (comme aiment tant le faire les tennismen !), les arbitres avaient levé leur drapeau pour donner ippon.

L'arbitre central (expert Japonais de l'année) a réuni ses collègues arbitres et.... le point a été annulé ! Il n'était pas correct de laisser exploser sa joie d'avoir gagné alors que le combat n'était pas terminé.

Le combat a donc reprit, le même combattant a à nouveau marqué ippon !

Il n'a pas volé sa victoire ! Bravo !

Pour la devinette c'est un combattant très très fort, plusieurs fois champion IDF, plusieurs fois (je crois) champion de France et à ce jour 6è ou 7è dan.......

qui est-ce ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Août 18, 2005 2:41 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Déc 03, 2004 8:57 pm
Messages: 68
Localisation: Japon
Comme le resume fort bien un pratiquant que je connais, le kendo c'est 3 choses: la chougne, la chougne et la chougne...



Je ne dis pas qu'il n'y a pas de hauts-grades japonais qui ne le font pas, mais personnellement je ne crois pas en avoir rencontre qui s'adonnaient au zazen (je veux dire de facon serieuse). Reste bien evidemment le keiko, les kata, les lectures et l'enseignement des anciens...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Août 26, 2005 1:32 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Août 24, 2005 4:11 pm
Messages: 45
Sur le site du cnk il est repris un texte de Monsieur Yoshimura publie dans l'echo des dojo ( Rubrique culture information ) concernant le dojo et ses regles je pense que ca necessite un petit tour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Août 27, 2005 8:25 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Août 26, 2005 6:26 pm
Messages: 11
Localisation: Lyon
Les points importants sur lesquels notre sensei insistait étaient:



- Saluer en entrant et en sortant du dojo

-Se taire et écouter les explications : ça paraît basique, mais ce n'était pas toujours respecté. Répondre "Hai" quand les explications sont terminées

- Ne pas manger ni boire pendant le cours (On nous donnait la raison suivante: A la guerre, on ne peut pas faire de pause pour boire!)

- Remettre son hakama et keikogi d'aplomb après chaque exercice (pas de plis dans le dos surtout..)

- Pas d'attitude aggressive envers un autre kendoka (insultes, ect.)



Bref, les règles de respect de base à mon sens, mais qui ne sont pas toujours connues de tous.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: reigi
MessagePublié: Sam Août 27, 2005 11:16 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Août 12, 2005 9:21 am
Messages: 60
Localisation: RP
En effet comme le dit le post précédent "les règles de bases" en quelque sorte.



J'ajouterais peut être et les plus experimentés diront si c pertinent ou non :



- Ne jamais laisser un haut gradé et encore moins un Sensei attendre seul en Moto pour le ji keiko mais se présenter devant lui pour solliciter le Ji Keiko.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Août 28, 2005 3:47 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Déc 03, 2004 8:57 pm
Messages: 68
Localisation: Japon
La plupart des regles que rappellent Pekker ou Hisae sont en fait, comme le rappelle Hisae, de simples regles de bon-sens qui n'ont rien de specifique au Kendo.



Le fait que l'on soit amene a les compiler sous une appelation quasi-esoterique est dans le fond regrettable.



Apres tout ces regles de base sont valables dans toutes les activites scolaires ou professionelles. Un instituteur ou un professeur de college ou de lycee accepte-t-il qu'un eleve mange et boive pendant les cours (bien que ce ne soit pas la guerre :wink: )? Un employe s'adresse t'il a son patron sans un minimum de respect dans la tenue et le langage?



Ce qui constitue le Reigi devrait donc rester specifique au Kendo, c'est a dire le salut en entrant ou en sortant du Dojo, le respect tres particulier du materiel (notamment le Shinai) etc...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Sep 21, 2005 9:15 am 
Salut a toutes/tous



( je n'ai pas suivi le fil parce que j'ai oublie de cocher : "etre averti des reponses dans mon profil" :wink: )



Bon. En fait, il semble que le petit guide soit utile deja pour dire qu'il ne faut pas de petit guide, mais calquer son attitude sur celle des autres ! :D



Plus serieusement, nous avons adjoint cette annee un reglement interieur plus complet a la fiche d'inscription. Je pense que l'annee prochaine, il prendra la forme d'un livret de debut d'annee, avec recapitulation des coordonnees des responsables, adresses utiles, infos generales, reglements, tarif materiel, etc.. Une sorte de memo pratique de demarrage.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 30, 2006 3:57 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
Bonjour à tous !



Ayant fait du judo petit, j'ai beaucoup aimé les illustrations et les recommandations de respect et de valeurs de l'art martial... mais (car il y a toujours un "mais" quand on est français)



Ayant débuté le kendo plus grand, j'ai deux questions :

1°) N'est-ce pas justement un grand moment que de tout découvrir en arrivant dans un dojo ?

Ok, c'est super de faire partie des "anciens" qui savent ce que chaque mot japonais veut dire et qui connaissent tous les exercices par coeur. Mais lorsqu'on débute, qu'on n'y comprend rien, c'est aussi à ce moment que l'on prend modèle sur quelques gradés, qu'on demande discrètement ou ouvertement conseil... qu'on montre qu'on ne sait pas, et donc que l'on profite de la "bienveillance" citée précédemment des autres et surtout que l'on se crée des liens. Que d'émotions ! C'est le moment de faire preuve de courage et d'humilité à la fois, une grande école !

On se forge le caractère et on se dépasse pour retenir un mot de plus ou deux à chaque séance, et petit à petit, quand d'autres débutant arrivent, on se rend compte qu'on va naturellement vers eux pour les guider un peu.

Si tout était dit dans un livre, on passerait plus de temps à essayer de se rappeler ce qu'on a lu plutot qu'à découvrir, non ?



2°) Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'on ne doit pas boire ou manger n'importe quoi dans un dojo. Mais sur des entrainements longs, nous savons tous quelle quantité d'eau on peut perdre... ne vaut-il pas mieux tolérer la bouteille d'eau ? Cela va peut-être à l'encontre de traditions séculaires, mais ne pas s'hydrater régulièrement va surtout à l'encontre d'une pratique physique de bonne qualité, non ? Et peut notamment éviter de nombreuses blessures.

En revanche, je conçois que quitter le dojo pour aller boire au robinet ne se fait pas du tout... et pour éviter de retirer le Men, prévoyez la bouteille avec embout plastique intégré :wink:



David


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 30, 2006 5:16 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Je suis d'accord en théorie...

... mais en pratique, il paraît qu'il vaut mieux éviter de poser des questions à tort et à travers... bref, tu écoutes, tu observes, tu essaies de comprendre et si tu n'y arrives pas, tu essaies de faire comme les gens à côté. Au bout de quelques jours, ça rentre. Le kendo a cet avantage que les exercices fondamentaux sont assez répétitifs.



Pour ce qui est de l'eau, je suis d'accord avec toi... dans mon dojo le sensei nous dit régulièrement qu'on peut boire avant et après, mais pas pendant... mais il m'arrive fréquemment de m'éclipser discrètement parce-que je ne tiens plus. Je préfère désobéir à une règle plutôt que de risquer de tourner de l'oeil en plein dojo.

Evidemment je ne pars pas au milieu d'un exercice, ou quand j'ai un partenaire, mais entre les geiko...

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 30, 2006 10:42 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Jan 24, 2005 12:21 pm
Messages: 248
Localisation: st-etienne
Dans la mesure du possible , il est préférable de bien boire avant l'entrainement. Pour ma part, je pense que lorsqu'il fait très chaud et qu'on s'entraine vraiment fort, il ne faut pas hésiter à instaurer un break au milieu de l'entrainement. Tout le monde s'arrête et va boire un coup au vestiaire et tout le monde reprend ensemble pour finir ensemble l'entrainement. biensur, j'encourage toujours les plus jeunes à s'arrêter quand ils ont soif et idem pour les débutants.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mai 30, 2006 10:44 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Jan 24, 2005 12:21 pm
Messages: 248
Localisation: st-etienne
encore moi,...Par contre, pas de bouteille sur le dojo! si tu veux boire, vas aux vestiaires!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mai 31, 2006 3:41 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
On m'a appris en danse (et je l'ai vérifié) qu'il ne faut pas boire au milieu de l'effort car très vite on boit trop et on se retrouve lourd et tout mou. Par contre Noureev s'autorisait une bouteille de vodka dans la salle de répétition. J'ai jamais oser tester (surtout en kendo où les conséquences pourraient etre dangereuses!!). :oops: :oops:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr