forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Mar Sep 17, 2019 1:15 am

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 105 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Juin 01, 2007 8:06 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 19, 2005 5:42 pm
Messages: 1769
Localisation: Dans la forêt humaine....
..Pffff...et pourquoi pas les hommes aussi, pendant qu'on y est.... :lol:...Pffff...y'a plus de limites.... :lol:

_________________
Il n'y a de simple que l'hypocrisie et la routine.
Il n'est qu'une humiliation pour la femme, l'injustice.

Jean GIRAUDOUX


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Juin 03, 2007 9:08 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Juin 01, 2007 3:16 pm
Messages: 14
Localisation: Chambery
MDR !!! :mrgreen:
Autant de page pour pas avancer d'un poil ou presque !
Plus serieusement le topic est un brin "je t'astique pour voir si tu réagis" !
Ce qui est finalement bien fait puique tout le monde saute à pieds joins dans le bazar ! Alors j'y vait aussi ! Allez zou !
Je part du principe que si quelqu'un me ménage (physiquement) pour quelque raisons que ce soit je serait trés en colere !
Alors j'imagine que beaucoups de filles pensent la même chose car il s'agit ici de la fierté du guerrier et donc de l'homme ou de la femme !
Il ne faut pas perdre non plus le sens de Ikitate geiko (aucune idée de l'orthographe!), que ce soit une fille ne change rien il faut voir le niveau surtout, et le physique dans un cas flagrant (une tete de moins ou moitié du poid)!
Et en shiai si on prend le temps de penser à ça c'est soit qu'on est trop fort et donc qu'on à même pas besoin de forcer (trés improbable), soit qu'on a envie de mourir !
En bref messieurs occupont nous d'améliorer notre kendo nous n'auront pas ainsi le loisir de penser à l'adapter qu'il l'aura déja fait tout seul !

_________________
Le kendo pour vivre ou vivre avec le kendo ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 04, 2007 1:06 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mai 31, 2007 5:56 pm
Messages: 9
Localisation: nevers
:twisted: UNE GONZESSE çA RESTE UNE GONZESSE faut y aller cool faudrait pas les casser! :mrgreen: :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 04, 2007 2:32 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
je propose la remise au gout du jour de la poule au pot le dimanche :twisted: :twisted: :twisted: promis on la casse pas on la plume juste

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Juin 24, 2007 9:05 am 
loulou a écrit:
:twisted: UNE GONZESSE çA RESTE UNE GONZESSE faut y aller cool faudrait pas les casser! :mrgreen: :mrgreen:


chouette une troll-party !
Image
et ils sont ouuuuuuuu? et ils sont ouuuuuuu? et ils sont ouuuu ? les mo-de-ra-teurs, trala la la


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Juin 24, 2007 9:40 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 19, 2005 5:42 pm
Messages: 1769
Localisation: Dans la forêt humaine....
...comptent le nombre de pages des post, et vérifient si les mots du sujet se retrouvent dans les textes....Mmmmm...gros boulot...pas facile...

Donc...Une gonzesse, c'est bien une meuf, c'est comme ça qu'on dit ?
Enfin...une fille quoi..

Pas de lézard donc, peuvent continuer à bronzer le bikini dans les faubourgs...Le social du kendo demeure...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Juil 22, 2007 9:54 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Mai 17, 2005 7:31 pm
Messages: 74
Localisation: France
Pour resituer le sujet...

Quand de temps en temps deux hommes se chauffent les oreilles en Keiko, quelque fois, l'ambiance aidant, cela peut déborder légèrement du cadre purement technique :wink: Cette phase de combat peut aussi être un moyen de prendre l'ascendant sur son partenaire ? Et bien ce type de situation, de par notre éducation sans doute, ne se retrouve pas généralement entre un homme et une femme en keiko (en France je précise). Nous n'employons pas tous les moyens pour affirmer notre point de vue donc nous faisons du social !....

...ou pas !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Juil 22, 2007 11:34 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Ah bon ?
Alors en geiko, c'est comme sous la mêlée de rugby ?

On m'a jamais fait le coup, en tout cas.

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juil 23, 2007 10:05 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Nov 19, 2005 5:42 pm
Messages: 1769
Localisation: Dans la forêt humaine....
Mouais...Effectivement, si le kendo s'apparente au ruggby, ça change la donne... :?
C'est peut ètre pour ça que les British s'y inspirent...? :lol:

Personnellement, je n'ai pas la carrure adéquate...

De là à considérer que la "brutalité virile" soit la norme, cela me laisse perplexe...
En tout cas, je doute de l'efficacité réelle dans le fait qu'on puisse penser que l'on rende service à la gente féminine, de "se laisser aller" dans des débordements physiques, sous prétexte de nous y préparer, ou bien de sentir "limité" dans son affirmation...

Cela me semble un peu exagéré comme raisonnement...Nous n'avons pas tous et toutes la mème vision et objectifs de l'évolution de son kendo...

Respecter son adversaire dans sa physionomie n'est pas à mon sens, faire du "social péjoratif", mais plutôt, ètre dans le respect tout court, qui ne limite en rien ses performances possibles.... :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juil 23, 2007 4:21 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
Moi je remarque que le jour de mon anniversaire, le 17 juin, personnes n'a voulu faire du social en me donnant la coupe de Paris! JE PROTESTE ENERGIQUEMENT! :lol: :lol: :twisted: :lol:

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 24, 2007 4:05 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 10, 2006 4:50 pm
Messages: 69
Localisation: IBK
Est-ce que, finalement, l'essence même de la question première n'est pas: "doit on s'adapter à l'adversaire ?"

Je vois trois réponses possibles à cette question:

1) Non. On combat en aveugle. On essaye d'imposer son Kendo, sa technique, voire son Ki. En gros, faire abstraction de l'autre. C'est une possibilité. Est-ce la vôtre ? Est-ce tout simplement possible ? Personnellement, cela m'est impossible.

2) Oui. Et peut être plus subtilement que "s'adapter à l'autre", tout du moins prendre en compte cette autre personne dans le choix de nos actions, totalement. Dans ce cas, il y a une phase obligatoire: la 'lecture' de l'autre. Qui dit 's'adapter', 'prendre en compte', dit forcément 'percevoir', 'ressentir'.

3) Oui Mais.. C'est à dire qu'on est, dans une certaine mesure, capable d'un certain niveau de lecture, mais que l'on choisi de ne s'adapter que partiellement, afin d'imposer son combat tout en profitant de sa lecture de l'autre pour le vaincre, en décelant ses points faible, en les exploitant.

Je pense que cette dernière attitude est l'apanage des grands combattants. Pouvoir lire, très vite, l'autre afin d'imposer son rythme, son combat. On pourrait dire que ces combattants sont autant capable de 'lire' que 'd'écrire', façon de parler. C'est certainement une chose très difficile à faire.

Les adeptes de la première réponses sont souvent les bourrins, ou bien ceux qui font Kakari en plein Shiai, qui attaquent sans arrêt ou aveuglément, sans opportunité. Parfois ça paye, ceci dit.

Et puis il y a les victimes de la deuxième réponse dont je fais partie. Et quand je dis victime je pèse mes mots, on essaye de lire l'autre, de comprendre son attitude, sa démarche.. j'hasarderai même à dire qu'on essaye de percevoir sont 'énergie'.. quitte à se laisser submerger, ou tout simplement se faire avoir.

Et je me suis fait avoir, plus d'une fois. Tel lors de ce combat mémorable ( en tout cas pour moi ), à l'Open de France, contre l'une des membres de l'équipe de France, combat qui a duré à peine vingt secondes.

Le niveau était, bien évidemment, disproportionné, mais ce n'est pas de cela dont je veux parler.

J'ai dans mon club un ancien membre de l'équipe de France, je sais donc très bien ce qu'un combat de ce genre représente. Je perds de toute façon, mais j'ai au moins le temps de réagir, ne serait-ce que de reculer, ou de lever le shinaï en barrage, parce que je 'sens' le danger arriver, appelons ça le Seme de l'autre.

Ors là, rien. Je n'ai pas 'senti' ce danger. J'ai juste ressenti douceur et détermination, et c'était terminé. En plus, deux Men exactement identiques. On se sent très con dans ces cas là.

Cela m'a permis de prendre conscience d'une chose: c'est possible. C'est possible de ne pas 'sentir' le danger alors qu'il est présent, en tout cas possible pour quelqu'un de dissimuler ce danger, consciemment ou inconsciemment, pour induire en erreur.

J'ai compris que j'avais tendance à devenir caméléon. A vouloir trop essayer de 'sentir' l'adversaire, de m'adapter, j'en oubliais mon propre Kendo, mon propre combat, mon propre 'moi'. On pouvait donc facilement m'induire en erreur.

Mais si je raconte cela, ce n'est pas par confession, c'est juste pour faire comprendre aux combattantes qui liront ces lignes que si parfois on s'adapte en face d'elles, si l'on peut paraitre trop gentil ou pas assez combattif, ce n'est pas forcément par machisme ou par galanterie, c'est peut-être aussi, tout simplement, que l'on est pas assez fort ou expérimenté pour faire suffisamment abstraction de ce que l'on 'ressent' de l'autre, même lors d'un combat.

_________________
Guy Rabiller
Directeur de la Publication
Rédacteur en Chef
KendoNews | http://www.kendonews.fr
Le premier portail web français du Kendo & Disciplines Assimilées
http://www.raabox.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 24, 2007 7:13 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Nov 29, 2004 11:35 pm
Messages: 278
Localisation: Budo XI Paris
Belle analyse Guy ! Je rajouterai juste une 4ème situation :

On lit le Kendô du partenaire OK 8) :roll: mais surtout on imprime son propre KI :twisted: :evil: dans la relation et ce qu'on lit c'est la réaction à ce KI. :idea:

L'idéal est donc que les énergies des deux combattants (détermination, engagement, jusqu'auboutisme) s'affrontent tout en se lisant mutuellement. :twisted: :roll: :evil: :roll: :twisted:

Je peux vous dire que quand on a vécut un keiko comme ça, déjà ça n'arrive pas tous les jours, on ressent une certaine satisfaction. :D :!: :D

_________________
Les détails sur les UEK : http://uekendo.spaces.live.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 24, 2007 8:51 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
moi j'aime la vision de mr. Grabiller.

Je trouve que le n°1 c'est un peu du kendo d'autiste (et je sais de quoi je parle!).

Ne nous apprend-t-on pas à chercher les ouvertures? (c'était la remarque number one de Yoshimura sensei hier: "on arrête de partir en kakarigeiko et on essaye de voir les opportunités" mon côté autiste devait reprendre le dessus). Pour ça il faut un minimum "lire" l'autre et s'engouffrer dans ses failles.
Là, à moi avis, il faut bien distinguer "failles" et "particularité physique". Etre petit, c'est une particularité physique. Avoir le kote découvert c'est une faille. Donc pour résumer: assomer quelqu'un de petit c'est du bourrinage inutile (que ce soit une femme ou un homme ou un enfant) marquer systématiquement kote c'est exploiter toutes les failles et donc se donner à fond.

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 24, 2007 11:05 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
J'aime bien cette vision aussi mais peut-on réellement mettre l'attitude en geiko et en shiai au même niveau ?

Il y a quand même une différence fondamentale dans les objectifs, celui du shiai étant (pour simplifier) de remporter la victoire et celui du geiko étant un enrichissement mutuel des deux partenaires...

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juil 24, 2007 1:48 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
héhé ça me rapelle un shiai lors de la coupe de Paris:

Quelqu'un vient me parler de mon combat et je répond en disant que je suis moyennement satisfaite car je n'ai pas encore assez l'esprit shiai:
on était en tsubazarai et mon adversaire était proche de la ligne. Logiquement j'aurais du mettre un petit coup de hanche pour le mettre dehors. Après tout mon équipe compte sur moi et le but c'est de gagner.

Mon interlocuteur (mr Grossin pour ne pas le nommer) me dit que non j'ai tord de croire ça car
1 ça n'aurait peut être pas marché/compté
et 2 j'ai raison d'essayer de vouloir faire un shiai propre et essayer de dominer par ma présence (on arrête de rigoler SVP). C'est vrai que c'était ce que je travaillais à ce moment là.

Si j'ai bien compris ce qu'il voulais me dire, confondre shiai et geiko c'est payant à long terme

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 105 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr