forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Jeu Nov 23, 2017 7:35 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Conseils techniques pour le kiai
MessagePublié: Lun Sep 19, 2011 7:35 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 04, 2009 4:55 pm
Messages: 8
Bonjour à tous,

après 2 ans et demi de pratique, le kiai a toujours été un "point faible" pour moi.

Avant, par manque de détermination, d'esprit, peur d'être ridicule, je le poussais "à moitié".

Puis, sur les conseils d'un prof' japonais, j'ai eu un déclic et je "pousse" maintenant le kiai à fond (en mettant de la détermination dans ma frappe, le mouvement vers l'avant et tout, l'explosion, je "m'investis" vraiment à fond) seulement j'ai beau "pousser" au plus que je peux, ça reste assez faible par rapport aux autres.

Dans la vie de tous les jours je ne me laisse pas faire ni rien, mais je ne hausse pas souvent le ton, c'est pas mon tempérament, et les rares fois où j'ai voulu crier (pas de colère, pour appeler quelqu'un de loin par exemple) c'était pas très efficace :lol:

Je voulais donc vous demander des conseils pour arriver à "déployer" sa voix, peut-être des conseils qu'on retrouverait dans le chant, de placement de telle partie du corps, de respiration, du diaphragme etc. etc.

Car en fait point de vue "esprit" et détermination, images mentales, explosion, c'est assez présent, mais après au point de vue mécanique vocale... :mrgreen:

Merci d'avance :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conseils techniques pour le kiai
MessagePublié: Mar Sep 20, 2011 12:12 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
Je pense que après le "déclic" le kiai obtenu doit être tout à fait satisfaisant !

Certains Hauts Gradés n'ont pas un niveau sonore si élevé.
Si j'ai bien compris, il y a de bons moments pour lancer le kiai "sonore".
A partir d'une certaine distance de combat de toutes façons, il est néfaste pour la concentration et l'explosion de la frappe à venir de crier.

A partir d'un certain niveau, TOUT est à améliorer en tous cas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conseils techniques pour le kiai
MessagePublié: Mer Sep 21, 2011 9:41 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 19, 2007 3:54 pm
Messages: 283
Localisation: ...
NB a écrit:
Je pense que après le "déclic" le kiai obtenu doit être tout à fait satisfaisant !

Certains Hauts Gradés n'ont pas un niveau sonore si élevé.
.


Oui.

Il est des kiais proches des infra sons: une contraction abdominale et une résonnance toracique, sorte de OM ou hmmmm, une faible émission dans les cordes vocales. D'autres très aigus, proches du cri de la grue cendrée le soir au dessus des jonques... Point d'imitations, chacun trouve le sien.
Pardon mais je ne sais pourquoi, c'est dans le kendo que l'on se doit d'émettre des décibels à tout va... inutilement 4 fois sur cinq... (je procoque un peu pour faire réagir les spécialistes, hein?)
Dans les arts martiaux chinois le kiai est plus étudié, plus subtil, il est visualisé comme émanant du corps entier, et est loin d'être un simple égosillement sonore toujours le même.....

Le son peut être disperseur ou concentrateur des sens:
Il t'aide à l'évaluation globale de ton environnement ou bien à canaliser toute ton energie sur le point d'impact d'une frappe. Il peut être un tocsin pour le corps physique dans l'urgence ou bien un relaxant. Il doit sortir naturellement, adapté à chaque situation. Se forcer est une aberration.

Dans les disciplines chinoises, ces choses là sont expliquées très tôt. Dans les arts martiaux japonais, ces domaines ne sont pas enseignés, à toi de tout redécouvrir avec ton vécu, avec le risque de piétiner longtemps voire toujours, avant que le kiai juste ne se mette en place.

Dans le iaïdo, point de kiai en apparence... on n'en parle pas. Je ne serais pas étonné d'apprendre un jour que durant un zanshin, sangle abdominale mobilisée, un son intérieur peut être vécu..... pourquoi pas. C'est ce que j'ai cru comprendre d'un commentaire de Masahiro Yamasaki Sensei, au cours d'un repas. Il a montré avec un son modulé crescendo la montée de la concentration et l'accumulation des forces avant kiri oroshi. Le kiai parfait! :roll:

je n'oublierai jamais cette démonstration du son, autour d'un plat d'huîtres, hors dojo évidemment...
C'était im-pres-sion-nant!....
:D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conseils techniques pour le kiai
MessagePublié: Mer Sep 21, 2011 11:22 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Juin 04, 2009 4:55 pm
Messages: 8
Merci pour ces réponses :)

ça semble logique en effet, que la puissance sonore du kiai soit assez secondaire par rapport à ses autres caractéristiques !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conseils techniques pour le kiai
MessagePublié: Mer Sep 21, 2011 4:12 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Sep 19, 2009 7:14 am
Messages: 248
Localisation: Montpellier
Deshimaru Taisen, moine zen, pratiquant de kendo a écrit dans son livre : zen et arts martiaux les propos suivants concernant le kiai :
" Le kiaï, ce n’est pas la hauteur de la voix qui fait la puissance du son ! Le son doit partir du hara, pas de la gorge ! En fait, les gens poussent des cris modulés d’après leur personnalité, ils font de la décoration sonore. Rien d’authentique ni de farouche là-dedans. Aucune force, pas de ki dans leur kiaï, pas d’énergie. Il est inutile de répéter le kiaï successivement : une fois suffit, mais une vraie fois. Portez sans cesse votre concentration sur la respiration, sur votre expiration, qui doit être lente, longue, et descendre dans le hara. Et de vos yeux, ne lâchez pas l’adversaire : suivez ainsi son mouvement intérieur. Par la respiration, on développe un ki très fort. Les grands maîtres d’arts martiaux font le moins de gestes possibles ; ils restent concentrés sur leur expiration dans le hara : tandis que les dan inférieurs s’agitent et dépensent du ki en pure perte."

lors d'un stage, J-P Raick m'a expliqué que le kiai était l'entrée en matière lors d'une "passe d'arme" qui débouchait sur une longue expiration jusqu'au moment de la frappe.

Pour ma part (et ce n'est valable que pour moi), je n'arrive pas à pousser de façon répétitive le kiai car j'ai l'impression de me disperser. J'essaie donc de mettre en pratique les conseils de J-P Raick qui me correspondent mieux. Ce qui donne le schéma théorique suivant : inspiration, kiai (sans vider tout l'ai des poumons), expiration lente en silence en cherchant à prendre le centre, frappe. Si lorsque je n'ai plus de souffle, je n'ai pu délivrer une frappe, je dois reprendre la distance et tout recommencer.
C'est difficile a mettre en place car les actions de l'adversaire me font régulièrement perdre le rythme et pour l'instant je n'arrive pas en enchainer kiai et expiration sans respirer un coup entre les deux.
J'essaie de le mettre en place en travaillant la respiration par la pratique du ki gong. Pour le kiai, je l'ai volontairement modifier en cherchant à l'exprimer par des sons qui mobilisent le diaphragme (la lettre A par exemple) plutôt que des sons de gorge.

Ceci reste mon approche et je ne prétends surtout pas qu'elle est valable pour tout le monde.
Tu trouveras toujours des gens qui auront une vision différente et qui te conseillerons de faire comme eux mais ils ne sont pas toi, ils ne sont pas dans ton corps et dans ta pratique.

Le plus important c'est de te trouver toi, de trouver ta respiration et ton rythme intérieur.

Bonne respiration. :wink:

_________________
La voie du zen est la voie du maître d'armes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conseils techniques pour le kiai
MessagePublié: Mar Oct 04, 2011 12:29 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
Pour compléter lansquent34, d'après Maître SUMI, il y a 3 raisons pour crier :

1- c'est ce qu'a dit lansquenet34 via J-P Raick : on se connecte à l'adversaire
2- descendre l'Energie dans le bas ventre
3- Eventuellement signifier au Jury d'examen qu'il doit nous regarder !

La façon de lancer le cri est bien décrite par le passage de DESHIMARU cité par lansquenet34.

Mais je pense que le ton employé est très négatif pour les débutants.
C'est une opinion personnelle : "les grands maîtres d'arts martiaux" sont tous passés par les "dans inférieurs"... A moins que ce soit de naissance ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Conseils techniques pour le kiai
MessagePublié: Mer Oct 05, 2011 4:27 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 19, 2007 3:54 pm
Messages: 283
Localisation: ...
ouiii l'énergie, la contraction du bas ventre tout ça... le cri... :roll:
c'est l'aspect technique, ce qui se passe vraiment au niveau musculaire... mais ce n'est pas suffisant.
Il ne suffit pas de hurler en essorant les abdos pour être efficace.
Le mental a besoin du kiaï en tant qu'outil, pour éviter un bref instant toute dispersion des sens et annihiler les gangues émotives...

............ Le bon kiaï, celui qui est non dissociant, celui qui est unifiant donc, c'est celui émis "par tout le corps"
du moins c'est ainsi qu'il doit être vécu. Le sentiment "Je Suis" est alors en suspend. C'est une petite mort du moi qui libère.

Dès lors il n'est pas forcément démesurément sonore.
Hurle qui veut, entende qui peut.
:D


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr