forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Lun Nov 12, 2018 11:29 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Kendo et mollet gauche ?
MessagePublié: Mer Avr 07, 2010 5:19 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 26, 2007 1:36 pm
Messages: 131
Localisation: London - Tora Dojo
Bonjour,

Ayant un peu de mal a trouver des avis scientifiques concrets en Angleterre (oh si vous vous plaignez de la qualité du systeme de santé francais, c'est que vous n'avez jamais eu a faire a la NHS), j'en appelle a l'expérience de plus anciens qui auront peut etre déja vécu cela ou de kendoka avec de fortes connaissances médicales (et je sais qu'il y en a de tres bon en France et sur ce forum)....

Depuis 6 mois maintenant, j'ai un probleme avec mon mollet gauche. L'idée c'est que spontanément, vers la fin de l'entrainement (lors des kakari geiko bien souvent) - le mollet gauche se durcit brutalement générant une légere douleur exactement comme dans le cas d'une crampe (et étant ancien footballer, les crampes au mollet je connais) mais en beaucoup plus court (apres 2 pas souples le mollet revient a la normal et la douleur a disparut - du moins jusqu au prochain Men - pas besoin d'étirer la jambe pour faire partir la crampe mais il faudra entre 1 a 4 jours pour pouvoir pratiquer normalement). En général je m'arrete la pour la journée, combattant ma frustration de ne pouvoir faire mes kakari geiko comme tout le monde.

A l'origine, quand cela m'est arrivé pour la premiere fois, c'est que j'avais poussé mes entrainements sportifs un peu trop loin et que mon corps ne suivait plus vraiment. Maintenant cela revient régulierement tous les 2-3 mois alors que j'ai considérablement réduit mon entrainement sportif.

Alors je me demande d'ou vient ce probleme et comment, avec une légere modification de mon style de vie, je peux arriver a augmenter mon rythme d entrainement a nouveau sans craindre de voir se probleme se répéter? Sur internet et dans les cercles du kendo on trouve un peu tout et n'importe quoi et voici pele mele des idées que j'ai trouvé mais j'aimerai un peu d'aide pour faire le tri dans tout cela pour identifier la meilleur solution a mon probleme

Est ce que c'est:

+ Parce que je deviens vieux (28 ans c'est jeune quand meme) ?

+ Parce que j'ai pris un peu de poids et mon mollet gauche souffre de pousser un bonhomme plus lourd ?

+ Parce que je bois trop de café ?

+ Parce que mon kendo est devenu incorrect et je sollicite les mauvais muscles ?

+ Parce que mon kendo est enfin devenu correct et je fais enfin travailler les bons muscles (j'ai entendu les 2) ?

+ Parce que je mange trop salé ?

+ Parce que je ne dors pas assez (6 heures average) ?

+ Parce que je travaille trop (please) ?

+ Parce que je ne bois pas assez de biere (c'est tres sérieux, j'ai lu un sujet discutant des bienfaits de la biere pour les crampes !!!) ?

+ Parce que je ne mange pas assez de légumes ?

+ Parce que mon mollet est foutu et que je ferais mieux de commencer Jodan ?


Voila divers avis que j'ai trouvé en fouillant / surfant / demandant autour de moi... J'imagine qu'il doit y avoir un peu de vrai dans chacun d'eux mais j'aimerai arriver a différencier le vrai du faux pour regler mon probleme en travaillant sur les points essentiels.

Merci d'avance,

S.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Avr 07, 2010 5:33 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Oct 17, 2007 10:09 pm
Messages: 328
Mange moins industriel, ca ca ne pourra te faire que du bien.

En effet Jodan pourra te soulager le molet gauche poru faire travailler un peu le droit, ainsi tu pourra t'entrainer d'avantage tout en reposant ton mollet gauche ca me parait un bon plan!

Et enfin je rajouterai mon grain de sel (mais il ne faut pas manger trop salé il parait):
Les problemes de santé, articulaire etc... peuvent venir sans le sport et sans kendo... alors continuons d'aller au dojo.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Avr 07, 2010 10:10 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Sam Sep 19, 2009 7:14 am
Messages: 248
Localisation: Montpellier
Dans ton inventaire à la Prevert, il manque juste deux questions qui me semblent fondamentales :

- Est-ce-que je m'échauffe correctement et assez longtemps avant le cours ?
- Est-ce-que je m'étire suffisamment après le cours ?

Je ne sais pas si la bière agit sur les crampes mais je suis sur qu'elle fait prendre du poids. . .
Une hygiène de vie correcte ne peut que t'aider a te soigner.

_________________
La voie du zen est la voie du maître d'armes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 8:37 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
Je rejoins d'abord Lansquenet sur l'échauffement et les étirements (mon 1°), puis je développe ce que j'avais en tête en lisant ton message (mon 2°).

1°) Un bon échauffement, c'est se mettre en sudation sans commencer à taper dans la fatigue, mais c'est surtout commencer à solliciter les mucles qui seront durement mis à contribution lors de l'entrainement pour éviter les chocs musculaires durant la pratique. C'est aussi travailler leur élasticité de manière tonique, par opposiiton aux "étirements" (ou allongements même) tels qu'on pourrait imaginer une danseuse les faire.

Un bon échauffement pour le mollet par exemple :
- courir en déployant bien toute la cheville et en terminant par une poussée du mollet avec la plus grande amplitude possible (oui on a l'ait con en faisant ça, ça échauffe aussi l'égo :wink: )
- étirer légèrement le mollet avec talon collé au sol (mimer le fait de pousser un mur)
- sur un pied, monter et décoller le talon, en restant 2 secondes en haut, et sans revenir totalement à la position talon posé, mais bien dans la position que tu as durant la pratique. Plusieurs séries de chaque pied.

Pour les étirements, ne pas forcément chercher à devenir plus souple mais juste à allonger les fibres musculaires qui ont été très contractées. L'étirement du "je pousse le mur" (vu plus haut) reste valable, sans chercher à gagner en souplesse. Chercher à s'assouplir ne doit pas se faire après des efforts traumatisants car les fibres ont été malmenées et les micro-déchirures qui se remettent normalement très bien pourraient empirer.

Enfin, est-ce bien un problème du mollet ?
Le haut du mollet rejoins le bas de l'ischio jambier, qui est lui souvent très dur, trop court et tire en haut et en bas, d'où des problèmes de mollet ou de lombaires. Il faut l'étirer aussi, et là c'est un vrai travail de fond à faire avec un kyné. :?

2°) Si c'est bien le mollet, tu dis avoir déjà connu des complications dans ton passé de sportif et dans d'autres disciplines.
Ce qui se produit fréquemment et que m'a inspiré ton message c'est ceci : suite à une crampe, ou une contracture, les fibres de ton muscle restent contractées contre ta volonté et font un agrégat de fibre dures, souvent profondes. On ne s'en rend pas compte au quotidien, mais durant un effort long et pas assez hydraté (?) ces fibres, par contagion je dirais, étendent ce "centre dur" aux autres fibres adjacentes. Moralité, une crampe ou une contracture qui se propage. Sur un étirement rapide et reprise de l'effort, les fibres "saines" reviennent en place, mais retomberont dans les travers que tu cites : à l'effort suivant c'est la même sensation.

Pour résoudre cela, une fois encore, travail de fond à faire en amont des entrainements, au quotidien, de réeles étirements (après échauffement) pour essayer de réduire, puis faire disparaître ce durillon profond. Une fois passé, il ne faut pas abandonner le travail, sinon cela risque de revenir.

Enfin, ça passe également par une bonne hydratation durant l'effort. Je recommande l'utilisation des boissons sportives facilitant l'assimilation de l'eau, et apportant tout plein de choses comme les sels minéraux qu'on évacue beaucoup en transpirant. Je sais que dans un dojo (et en kendo particulièrement) on boit peu. C'est un tort.
Si les bouteilles ne sont pas tolérées dans la salle, boire régulièrement chaque jour, bien boire dans la journée de l'entrainement, et surtout juste avant l'entrainement (sans se faire péter le bide), et bien boire après.

Ce qui nous mène à l'idée de la bière.
En fait, et là je parle par empirisme, la bière est réputée avoir des vertus anti-courbatures. Pas contre les crampes. Les levures favoriseraient l'élimination de l'acide lactique. Notez l'utilisation du conditionnel.
Quoiqu'il en soit, après chaque entrainement "poussé", je m'étire, je bois une bière, et je n'ai pas de courbatures :D
Sinon, l'aspirine fonctionnerait bien aussi de par ses propriétés anticoagulantes...

Voilà. Je tiens juste à préciser que je ne suis ni kyné ni médecin, donc je parle par expérience personnelle. Evidemment si quelqu'un réfute mes propos avec des théories scientifiquement plus poussées, je ne demande pas mieux qu'apprendre. Mais à bientôt 33 ans et encore en Equipe de France de Chanbara, je trouve encore à en remontrer aux petits jeunes malgré quelques rares pépins physiques. :wink:

_________________
David
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 9:54 am 
chouette, je vais pouvoir parler de moi :mrgreen:

Je me suis fait péter des fibres dans le mollet il y a deux ans. Mon mollet m'avait avertit mais je ne l'ai pas écouté. Après une compete, j'avais une courbature douloureuse dans un mollet. Un soir, en plein kiri kaeshi, pof ! comme des élastiques sous la peu, des fibres on pété (souvenir horrible)
Dans ton inventaire, je note des choses que je pratiquais aussi à l'époque :
- surpoids
- overdose de café
- position incorrecte ( pied gauche en travers = mollet sollicité de travers = jumeau coté intérieur blessé)
- kendo impulsif -> attaque fulgurante pour surprendre l'adversaire
- trop de travail -> marche à pied la journée + pas assez de repos
- trop de viande rouge et de sel ( voire de piments, etc.)
- mauvaise hygiène pour un athlète d'une manière générale
Je me suis blessé du coté intérieur bas. Noter qu'a cet endroit, effectivement, cela peut être induit par une inflammation discrète du tendon -> après l'entrainement, prendre doucement entre deux doigt son tendon et le faire rouler délicatement pour vérifier son état.

28 ans, c'est jeune, mais déjà suffisamment vieux pour que ton corps commence à t'avertir. Passé 30 ans, ce ne seront plus des avertissement, mais des blessures.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 12:45 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 26, 2007 1:36 pm
Messages: 131
Localisation: London - Tora Dojo
Merci énormément pour ces précieux conseils.

C'est vrai que j'avais oublié de citer l'échauffement car je pensais alors m'étirer suffisamment et suis le premier à faire la chasse aux kendokas qui arrivent en retard et sautent directement dans l'armure pour prendre le cours en route sans s'échauffer un minimum au préalable mais... j'ai encore beaucoup à apprendre sur l'échauffement. Je vais essayer de varier les exercices un peu et d'adapter la séance de course pré-échauffement pour étirer complètement les mollets en suivant les conseils de D Marsac above. + étirements après le cours (bonne idée Lansquenet34) même si ce n'est pas toujours évident.

Autre point que je manquais c'est la consommation d'eau pendant l'entrainement et en y repensant il est vrai que je consomme beaucoup moins d'eau maintenant que je ne le faisais il y a un an. Voilà un 2eme axe d'amélioration direct.

Sinon niveau alimentation, je peux probablement diviser par 2 la consommation de café et "tenter" de manger moins salé et épicié (bon point Eddy Tov, je n'avais pas pensé aux piments), mon régime étant équilibré en termes de viandes / légumes mais beaucoup à base de nourriture koréenne ou chinoise très épicée ou très salée.

Je vais essayer tout cela et croiser les doigts, marre de voir mon mollet gauche dicter mon rythme sportif :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 12:56 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
Ceci valait pour un trauma musculaire en ce qui me concerne.

Il est vrai qu'en kendo le tendon est aussi bcp sollicité. Une tendinite chronique ignorée entraîne un durcissement du tendon (calcification je dirais), qui une fois fortement sollicité rompt. Nous voilà alors à la plus grave blessure courante du kendo, si on exclue le bout de shinai dans l'oeil :shock:

Bref, bon rétablissement à toi, remets toi bien et pratique longtemps :wink:

Edit : Petit plus... Je repense à un conseil entendu durant un cours donné par... JP Labru je crois :oops:
Ne concentre pas ton avancée que sur ton pied gauche, mais pense que ton pied droit est équipé de griffes et qu'il doit également jouer un rôle majeur dans le déplacement vers l'avant. Ca ne vient pas naturellement mais avec le travail on se sent mieux ancré au sol, et plus véloce.
Ca aidera peut-être à alléger la charge de travail pesant sur ton mollet...

_________________
David
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 3:38 pm 
c'est vrai. Un prof nous disait souvent qu'il fallait aussi tirer avec le pied droit (à l'instant ou il est au sol bien sûr) ce qui provoque le retour rapide de la jambe gauche par exemple. ( je dis ça, mais je n'y arrive pas )

au passage, c'est la différence entre l'éléphant et les autres quadrupèdes.
Celui ci est le seul véritablement 4x4 ; c'est à dire que les 4 membres tirent sa masse vers l'avant avec autant d'énergie , contrairement aux autres animaux qui poussent principalement avec les membres arrières, et ne font que supporter et freiner avec les membres avant.

Ainsi, pas mal de kendokas doivent se retrouver dans ce cas ; pousser uniquement avec la jambe arrière et supporter et freiner avec la jambe avant.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 6:18 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 04, 2009 10:31 pm
Messages: 62
Localisation: Montpellier
Salut,

Hors mis l'échauffement déjà abordé plus haut, je te conseille de bien boire de l'eau au cours de la journée et après l'entrainement. Si c'est quelque chose qui est proche de la crampe tu devrai voir disparaitre le phénomène.

Et dans ce cas, tu peux aussi prendre de l'abricot sec juste avant l'entrainement. C'est un truc que j'utilise pendant les randonnées en montagne. Ce petit trésor a plusieurs avantages :
- tu ne t'en met pas plein les doigts comme avec d'autres fruits secs.
- il apporte un boost d'énergie.
- il apporte du cuivre. Le cuivre évite la crampe.

Meilleures salutations.

_________________
Kendo à Montpellier depuis 1993.
http://www.seidokan-kendo.org


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Avr 09, 2010 8:20 am 
Image

si ça peut te consoler : tout les lendemains d'entrainements ces temps ci, si je peux rester au bureau, tendon dans la glace 5 minutes. bobo. :cry: et tisanes.
(presque rangé le bureau!)
Bin oui, je vais au boulot avec mon petit sac de glace. :lol:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Avr 09, 2010 8:36 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Jan 12, 2009 10:42 am
Messages: 42
Localisation: dans le dojo
Bonjour,

Je ne suis pas une ancienne (6 mois de pratique) et je n'ai pas de connaissance médicale, mais peut être qu'un avis de plus peut t'aider.

J'ai eu exactement la même chose il y a quelque semaine : le mollet de vient tout dur et mets une semaine à se décontracter complètement. J'ai remarqué que le travail des déplacements sans frappe, il aimait pas trop.

Maintenant, je n'ai plus de problème en faisant ceci :
- Je bois beaucoup la journée avant l'entrainement
- Je chauffe le mollet avec du baume du tigre rouge (ou n'importe quel produit qui chauffe les muscles)
- J'échauffe particulièrement le mollet mais pas qu'avec des déplacements. Je sautille sur place. Je me mets la pointe des pieds sur une marche et alterne sur la pointe des pieds et la pointe vers le haut (contraction/étirement).
- Je m'étire pendant l'échauffement.

Et voilà ! Bon, je n'ai pas un niveau où je sollicite à fond le mollet, mais c'est à essayer tout de même.

_________________
Kendo à l'USML : Aime le bamboo !!!!
Resp. section chanbara - iaïdo de l'ASEV
http://www.evkenryu.com


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Avr 14, 2010 8:47 am 
Juste pour signaler une bonne page sur les tendons :
http://www.volodalen.com/24blessures/blessures3.htm


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Juin 15, 2010 8:03 am 
arr ! horreur
vu hier un copain du karaté, plâtré pour 45 jours minimum.
blessé au pied droit avec une tronçonneuse, il a essayé de pousser sa voiture avec sa jambe gauche, le tendon gauche a pété !

opéré, il l'ont platré avec le pied en extension. Bouh. ça craint. Il peut plus bouger.
Dans 45 jours, ils enlèvent son plâtre et il commence une rééduc.

Nom de zeus, ça fait pas envie ! :?


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr