forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Mar Juil 16, 2019 11:18 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: L'interet de se balader de dojo en dojo???
MessagePublié: Jeu Jan 22, 2009 2:44 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 25, 2007 11:14 am
Messages: 510
Localisation: KEN GAKU KAN
Donc voila le titre resume assez bien mon questionnement :lol: :lol:

Perso j'en suis un adepte et trouve cela super sympa et enrichissant d'un point de vue d'echange et de convivialite.

Cependant est-ce reellement interessant pour la progression???
J'ai tendance a penser que oui (sinon je le ferais pas), mais à ecouter certain "ancien" on a un prof et pas plusieur, donc


Vos avis et experiences m'interesse fortement.

_________________
Ca se reglera en keiko


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Jan 22, 2009 5:36 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Déc 07, 2004 4:57 pm
Messages: 290
Localisation: IBU
Faire musha shugyou doit être certainement bénéfique (vu que nombreux sont ceux qui s'y sont essayés)...
A noter quand même que ceux qui s'y sont justement essayés étaient du côté de l'expert et pas du débutant ou du pratiquant avancé...

Faut s'y pousser en sachant se situer :D

_________________
Baptiste Tavernier
-Naginata y Tequila-

"We are now no longer the knights who say ニ !
We are the knights who say 駅 駅 駅 普段着 フポング !"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Jan 22, 2009 6:38 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Moi j'ai attendu un bon moment avant d'aller visiter d'autres dojos, pour pas mal de raisons... (certaines pas très logiques mais bon...)
1) je voulais pas faire honte à mon club (c'est raté... meeeerde)
2) je voulais pas être une corvée ennuyeuse pour mes partenaires (idem, ok...)
3) j'attendais d'avoir écumé tous les motodachi de mon club (rigolez pas, au budo XI ça prend du temps).
Mais sinon maintenant je commence à essayer de temps en temps de sortir un peu, et c'est vraiment sympa. Déjà pour changer de cadre, et puis pour faire geiko avec des gens qu'on connait pas par coeur, et voir de nouvelles façons d'enseigner.

Sinon en parlant d'expériences traumatisantes j'ai un copain d'un club X (que je ne nommerai pas :lol:) : plutôt débutant, il a tenté d'aller voir dans un autre club... il avait pas enlevé son zekken... malgré qu'il soit débutant on l'a collé motodachi et il s'est fait exploser pendant toute la séance... maintenant quand il y va, il enlève le zekken :lol: .

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Jan 22, 2009 6:54 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
Typiquement le genre de comportement qui m'éneeeeeeerve!!

-S'interresser aux autres c'est maaaaaaal
-S'interresser à ce qu'ils font, voir comment on peut s'enrichire mutellement tant au niveau kendo qu'au niveau personnel, c'est maaaaaaaal
- Mettre quelqu'un dans une position difficile ou lui faire mal parcequ'il a un mot écrit sur lui le tout sans même le connaître c'est biiiiiiiiiiien

C'est y est c'est partie: je suis ennervée je vais aller taper ceux qui on l'outrecuidance de venir dans mon dojo sans être 8eme dan et/ou avoir prêté serment et allégeance.

Plus sérieusement Moustique, je pratique pas assez en dehors de mon dojo, au début parceque j'avais peur de faire un faux pas et maintenant car je n'arrive déjà pas a pratiquer assez dans mon dojo.

Mais je garde à l'esprit le mot d'ordre de mr Heurtevin "Sortez alllez voir ailleurs, promenez-vous!!" qui de plus correspond assez bien à l'avis de mes sensei.

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Dernière édition par Calamity Ann le Ven Jan 23, 2009 11:13 am, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 23, 2009 10:48 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
Clairement, l'apport extérieur est une richesse, une source de progrès et d'apprentissage, en Kendo comme dans tout, me semble-t-il...
Sans toutefois ensuite, considérer son propre Sensei pour moins ceci ou moins cela, mais intégrer d'autres enseignements en complément du sien..;
Surtout pour les clubs plus isolés, provinciaux :D , le contact avec les autres Senseis et Kenshis est primordial... :wink:

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 23, 2009 11:10 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Ca me fait penser, j'avais lu un truc, mais je suis incapable de le retrouver sur les trois grandes "phases" de la progression en kendo (comme dans tout art martial d'ailleurs). Il y avait des termes japonais, que j'ai malheureusement oubliés, mais grosso modo ça se résumait à : imitation - appropriation - création.
Si quelqu'un connait je veux bien les infos là dessus, je suis un peu perdu avec la nouvelle forme du site du cnk.

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 23, 2009 11:52 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
AH ! Ca y est j'ai retrouvé, c'est le concept de SHU HA RI.

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 23, 2009 12:10 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 25, 2007 11:14 am
Messages: 510
Localisation: KEN GAKU KAN
C'est drole on m'a souvent dit :

"ce qui marche pour ton prof, marche pas pour toi"

_________________
Ca se reglera en keiko


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 23, 2009 1:44 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
Arf moi on m'a dit (et je dis toujours aux débutants) "essaye ça, c'est une piste, si ça ne t'aide pas essaye autre chose!"

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 23, 2009 3:04 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Fév 25, 2005 2:40 pm
Messages: 208
Localisation: Metz
Moi on m'a toujours dit de bouger un peu, d'aller rendre visite au dojo voisins, parce si on reste dans son propre club on fini par faire un kendo consanguin. Et c'est bien d'être habitué à croiser d'autres formes de pratique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 23, 2009 3:23 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Oct 17, 2007 10:09 pm
Messages: 328
je pratique le polyclubisme et l'echangisme de club.

c'est tres bien, et pour l'instant j'ai toujours été tres bien recu dans tous les clubs: Grenoble, Chambery, Lyon, St Etienne et Nice.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Jan 23, 2009 8:32 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Jan 04, 2009 10:31 pm
Messages: 62
Localisation: Montpellier
Je ne donne là que mon ressenti, mais il me semble que rendre visite à d'autres kendoka prend de plus en plus d'importance au fur et à mesure que l'on progresse et prend des dan. Et je rejoins ce que dit spiff quand il parle de 3 phases : imitation - appropriation - création.

La phase d'imitation, je la place jusqu'à l'obtention de son premier dan. Dans tous les do japonais, quand le 1er dan est atteint c'est un peu comme si dans l'apprentissage d'une langue l'apprenant a appris la grand-mère de base pour pouvoir faire des phrases simples. Dans cette phase, il me semble qu'il faut aller voir le monde, mais sans forcement en abuser au risque de se perdre dans son apprentissage. Suivre l'enseignement d'un professeur c'est déjà pas facile. La direction à suivre n'est pas claire. Il y a beaucoup de choses à régler un minimum.

La phase d'appropriation je la met à partir du premier dan jusqu'à je ne sais où. Aujourd'hui, je ne suis que second dan et je ne me sent pas m'être approprié mon kendo. Ceux qui ont plus de pratique pourront peut-être plus nous éclaircir. Mais, il me semble que l'appropriation doit se situer aux environs du 4ieme ou 5ieme dan. Dans cette période, pour s'approprier le kendo, voir d'autres explications d'un même aspect participe à l'appropriation. Ainsi des rencontres régulières me semblent importantes, sans pour autant oublier le cap à maintenir.

La phase de création est alors au delà. A partir de là, il y a une bonne maitrise de l'art en question. Il devient primordial de confronter et d'enrichir son travail avec celui des autres encore plus. Mais bon là ... je ne fais que des extrapolations en comparant avec d'autres domaines. Voir des annonces de cv de jeunes ingénieurs tout juste sortis de l'école qui annoncent maitriser tel ou tel aspect me fait bien rire. J'ai toujours horreur de l'utilisation à tord et à travers du verbe maitriser. C'est pourtant un mot à la monde chez les personnes des ressources humaines.

Et je n'ai parlé là que de l'aspect d'apprentissage du kendo. Il y a aussi l'aspect de rencontre humaine qui lui est parallèle, et qui évolue à son propre rythme et agit sur d'autres éléments.

Quand j'habitais en Haute-Savoie, j'ai pu profiter de la formidable circulation d'énergie qu'il y a entre les départements de Savoie, Haute-Savoie et le canton de Genève en Suisse. Une fois par mois, il y avait un entrainement à Genève avec les clubs allants de celui de Chambéry à celui de Lausanne. Maintenant, ils ont un peu changé le système. Cet entrainement ne se déroule pas tout le temps au même dojo. J'aimerai bien arriver à retrouver ce genre de mouvement en Languedoc-Roussillon, mais bon ... ici la situation est disons ... épineuse.

_________________
Kendo à Montpellier depuis 1993.
http://www.seidokan-kendo.org


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Jan 26, 2009 9:40 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 25, 2007 11:14 am
Messages: 510
Localisation: KEN GAKU KAN
Quand je dis je me balade c'est vraiment je me balade.

Je vais souvent dans 3, voire 4, dojo different (chaque semaine) et je parle pas des stages.
A tel point qu'un pote de club parisien etait persuade que j'etais membre de son dojo :D :D

Bon on est d'accord que d'un point de vue humain c'est tres enrichissant mais dans la progression faudrait pas en abuse.
Pourtant le kendo c'est pas complique, tu vas devant, tu arrives avant et boum MEN. C'est partout pareil

_________________
Ca se reglera en keiko


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Jan 26, 2009 10:44 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11

Pour moi le kendo ça se travaille à partir de pistes: "je n'arrive pas à allonger et bras. Et si je rapprochait légèrement ma main droite? Arf non ça marche pas... Et si je rentrais légèrement mes poignets?"

C'est pour ça que je trouve important de pratiquer avec un maximum de gens différents car ils nous ouvrent un maximum de pistes différentes.

Quand notre prof nous montre ou nous explique quelques chose c'est tellement simple, évident, facile... Là ou ça coince, c'est quand nous devons transcrire ce qu'il nous montre avec nos gestes. Et pour ça je pense qu'il y a autant de méthode que de personnes d'où l'intérêt de demander à chacun ce qu'il a fait et comment il y est arrivé. Chaque piste est bonne à tenter mais si c'est pas la bonne inutile de forcer.

Là ou ça devient franchement paradoxale c'est que parfois nos sensei sont arrivés à faire un geste d'une certaine manière en suivant une piste qui ne nous correspond pas.

Exemple: un jour JP Labru me disais que je ne lançais pas assez que je me tassais sur place. Je lui ai alors demandé comment lui était arrivé à lancer, il m'a répondu: "ça ne servirait a rien que je t'explique car tu n'est pas faite comme moi et de plus tu ne ressens pas les choses comme moi. Ce qui a marché pour moi ne marchera donc pas pour toi. Par contre je peux te dire que tel kote que tu as fais était très bien, donc tu devrais creuser du côté des sensations et des gestes que tu as eu à ce moment là".

Donc je pense qu'il nous faut chercher et trouver notre manière de progresser.

En dehors de ça je pense également qu' on a tous notre timing personnel.

Autre exemple: ça fait des années qu'on me dit que j'ai un mauvais kiai parce qu'il ne me porte pas et qu'il m'asphixie. Cet été lors d'un stage, on me l'a redit une x ème fois. Pourquoi ce jour là j'ai trouvé un autre kiai qui me porte? C'est un mystère que je n'ai toujours pas résolu.

:roll: :roll:

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Jan 26, 2009 11:42 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Citer:
C'est pour ça que je trouve important de pratiquer avec un maximum de gens différents car ils nous ouvrent un maximum de pistes différentes.

Oui mais faut savoir trier et repérer les fausses pistes.
Travailler avec plein de gens différents c'est bien, mais tout le monde n'a pas la pédagogie ni le niveau technique pour donner de bons conseils adaptés au partenaire. Des fois il faut savoir hocher la tête et oublier ce qu'on vient d'entendre, aussi (ou le mettre dans un coin pour plus tard)...

Non pour moi vraiment l'intérêt de se balader dans d'autres dojos c'est de faire geiko avec des partenaires qu'on ne connait pas par coeur, après avoir passé un bon moment dans son club et acquis de bonnes bases.

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr