forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Sam Nov 17, 2018 10:04 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rédiger ou éditer aucun message.  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Le bénévolat, c'est quoi pour vous ?
MessagePublié: Jeu Sep 25, 2008 6:38 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Nov 29, 2004 11:35 pm
Messages: 278
Localisation: Budo XI Paris
Le bénévolat, c'est quoi pour vous ?

En cette saison électorale, je me souviens d'une discussion que j'avais eu, en des temps immémoriaux, avec quelques personnes engagées dans quelques fonctions associatives.

La question pourrait même être :

    Le bénévolat, existe t il vraiment ?

_________________
Les détails sur les UEK : http://uekendo.spaces.live.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Sep 25, 2008 8:22 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 30, 2004 9:36 am
Messages: 16
Cher Jean-Pierre
Je ne sais pas si ta question est une provocation, je suppose que oui, mais tout ce que je peux te dire, c'est que que quand tu auras laissé autant d'argent que moi pour la promotion et l'organisation de nos disciplines tu pourras reposer la question et à mon avis je suis tranquille pour quelques années.
Non, honnêtement je ne comprends même pas que tu puisses faire planer un tel doute, toi qui es modérateur de ce forum. Oui, le bénévolat existe encore et je tiens à affirmer haut et fort que la plupart des gens qui oeuvrent au sein du CNK en sont régulièrement de leur poche car les tarifs fiscaux ou imposés par la FFJDA ne couvrent jamais les frais réels engagés. Tous les provinciaux engagés dans la vie associative le savent encore mieux que les parisiens. En dehors de quelques dérives exceptionnelles, les gens qui s'investissent dans les fonctions de dirigeants, peuvent le faire parfois par besoin de satisfaire leur égo mais pratiquement jamais par intérêt financier. Même pour les dérives, vu les moyens du CNK, je rassure tout le monde, les sommes sur un plan absolu sont ridicules. Bien sûr, cela est proportionnel à notre budget et crée quand même un déficit qui nous est préjudiciablable mais cela ne peut être raisonnablement le seul motif d'une candidature. D'autre part, la plupart des enseignants de nos clubs sont bénévoles, et ce sont ces personnes qui sont les principaux acteurs de notre développement, alors oui, le bénévolat existe et j'espère pendant encore longtemps.
Amicalement
JP SOULAS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Sep 25, 2008 8:51 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 30, 2004 9:36 am
Messages: 16
Cher Jean Pierre
Je me permets de corriger un grave oubli dans les exemples de bénévolat, c'est celui des équipes de France de toutes nos disciplines qui certes, ont l'honneur de représenter la France mais pour qui l'investissement en temps et en argent n'est pas négligeable, d'autant plus que nos disciplines n'étant pas reconnues de haut niveau, ils n'ont aucune aide et doivent assumer leurs absences au travail, leurs visites chez les ostéopathes non conventionnés, une partie de leurs frais de déplacement, d'hébergement et de restauration. C'est un honneur qui coûte souvent très cher et tu es bien placé pour le savoir vu la longueur de ta carrière sportive. C'est bien la passion qui gouverne et non l'intérêt.
Amicalement
JP Soulas


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Sep 26, 2008 8:58 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
Je trouve la question intéressante en soi, et il n'est peut être pas utile de tout ramener à l'AG qui approche et à une vue "politique" des choses...
Pour savoir si le bénévolat existe vraiment, il faudrait d'abord s'entendre sur sa nature profonde.
Si on entend par "bénévolat" une activité non rémunérée financièrement, je pense qu'on est tous convaincus que cela existe.
Il n'est pas besoin d'ailleurs de faire partie de l'équipe de France pour connaître le prix d'une passion, chacune et chacun sait ce que lui coûte le kendo, il s'agit aussi d'un choix personnel quant à l'utilisation de notre argent...ou de notre découvert! :wink:
Si on définit le bénévolat comme une action dénuée de tout "intérêt personnel", on entre dans un débat plus large, me semble-t-il...
L'être humain agit rarement sans intérêt, sauf s'il y est obligé; ce peut être en effet, une recherche de reconnaissance, un désir d'être apprécié, un ego à assouvir, un besoin de mettre en place un projet, uen envie de partage dans l'action, il existe de multiples motivations possibles et à chaque fois, le bénévole "donne pour recevoir", même si c'est pour recevoir la satisfaction des autres, il se nourrit et se grandit au travers du temps qu'il a offert, de l'energie dépensée sans compter, de tout cet investissement personnel qui n'attend rien de "tangible" mais qui apporte indéniablement une joie au bénévole...
On pourrait se poser la quesion également en se demandant ce qu'est l'altruisme, qui appartient au même registre que le bénévolat, ce n'est sans doute jamais un don dénué de tout besoin de justification personnelle...
Mais ceci n'enlève rien à la valeur du bénévolat, on ne reproche pas à Mère Térésa de s'investir à fond dans son action, même si elle en tire une grande joie personnelle en retour et qu'elle justifie son existence en la donnant, il n'empêche que les faits tangibles sont là et que les bénéficiaires en sont heureux...
Tout comme nous sommes heureux du bénévolat de nos Senseis, par exemple... :D

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: le bénévolat en question
MessagePublié: Ven Sep 26, 2008 5:21 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 30, 2004 9:34 am
Messages: 62
Se dévouer pour quelque chose en lequel on croit, payer de sa personne, de ses deniers pour faire partager sa passion. Au risque de passer pour un profiteur, pour un arriviste, pour quelqu'un qui cherche une reconnaissance quelconque ou un léger " fou pratiquant dans une drôle de discipline". Qu'importe le bénévole n'a pas de limites : tant qu'il peut, il fait : pour lui et pour les autres. Il ne se pose pas la question même si l'avis des autres est important et peut, parfois, l'amener à s'interroger sur son action. Faire ce en quoi on croit voilà ce qui importe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Sep 27, 2008 11:26 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Avr 12, 2005 8:59 pm
Messages: 118
Localisation: Lourdes
Je ne pense pas qu'il soit utile de se lancer dans de grandes reflexions philosophiques.
La chose est fort simple, très terre à terre, et parfaitement définie dans tous les bons dictionnaires: "Le bénévolat est une activité de service non rétribuée" et aussi "le statut de bénévole est très informel, n'étant essentiellement caractérisé que par l’absence de rémunération sous quelque forme que ce soit."
JP. Soulas a parfaitement répondu de ce point de vue.

Je crois comprendre que derrière la question de JP.Labru, il y a le problème maintes fois soulevé, des accumulations surprenantes de notes de frais chez certains membres du CD sortant.
De ce point de vue, on peut en effet douter du caractère purement bénévole de certains engagements.

Peut-être auront nous le résultat détaillé de l'audit en cours lors de l'AG?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Sep 28, 2008 5:43 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Nov 29, 2004 11:35 pm
Messages: 278
Localisation: Budo XI Paris
Oulah oulah !!! Il n'y avait aucune attaque ni référence au CNK...

Quelle méprise !!! Désolé cela vient sans doute du manque d'explication de mon post. :? :?

Il faut se détendre :lol: , il n'y avait, non plus, aucune provocation dans ce post.

Kikoo a bien compris le sens de la question et finalement a donné un point de vue hyper intéressant.

Je trouve amusant que Jean-Pierre et Patrick, vous ayez bondi tous deux sur ce sujet. Il se trouve que je pensais justement à une discussion que nous avions eue tous les 3 justement, il y a bien quelques années de cela.

Il est vrai que dans mon idéalisme "bénévoliste", je n'avais, alors, pas pris en compte le plaisir de rendre service, de servir une cause... qui finalement peut être considéré dans l'absolu comme une rétribution (autre que financière s'entend) :roll: :roll:

Mais, désolé, je ne peux toujours pas me satisfaire totalement de cette explication. Quelque chose en moi refuse le côté cynique et désabusé de dire : "La rétribution que tu en retires, sous la forme du plaisir de servir une cause, fait que le bénévolat n'existe pas !"

On peut donc dire que je refuse encore cette idée d'absolu ! :lol:

_________________
Les détails sur les UEK : http://uekendo.spaces.live.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Sep 29, 2008 8:42 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
patrick Descloquemant a écrit:
Je ne pense pas qu'il soit utile de se lancer dans de grandes reflexions philosophiques.
bénévole de certains engagements.


Pourquoi???? :shock: c'est justement l'intérêt d'un forum, de pouvoir y échanger tout ce qui passionne, que ce soit purement technique, ou plus philosophique... :wink: on ne cherche pas toujours ce qui est "utile" comme tu dis, mais aussi ce qui permet l'échange, quel qu'il soit... :D

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Sep 29, 2008 9:00 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
JP_Labru a écrit:
Mais, désolé, je ne peux toujours pas me satisfaire totalement de cette explication. Quelque chose en moi refuse le côté cynique et désabusé de dire : "La rétribution que tu en retires, sous la forme du plaisir de servir une cause, fait que le bénévolat n'existe pas !"

On peut donc dire que je refuse encore cette idée d'absolu ! :lol:


Le bénévolat existe, tout le monde semble d'accord sur son sens premier, le "fait d'exercer une activité non rémunérée"... :D
Es tu certain que c'est cynique et désabusé de reconnaître que parfois, on est bien content du contentement des autres, et que notre action se trouve confortée par leur évidente satisfaction? :wink: au contraire, non? ce n'est pas que l'on "cherche" activement une justification quelconque ou un "retour" gratifiant, mais c'est humain de se sentir heureux du bonheur des autres... :D
Et cela n'enlève rien à la fraîcheur et à la réalité tangible du bénévolat, ce srait plutôt une tentative d'explication des mécanismes amenant au bénévolat...
Je suis, comme toi, convaincue que le bénévolat dans son expression la plus "pure, rime avec une grande générosité et un réel engagement, ainsi que le courage d'accepter les inévitables remises en cause...c'est en effet tout le contraire du cynisme, c'est vouloir encore y croire dans un monde où on ne croit plus en grand chose... :cry:
Je ne pense pas qu'un bénévole justifie son action en conscience par un des éléments que nous évoquons, c'est néanmoins intéressant de réfléchir à ce qui pousse une personne, plutôt qu'une autre, à s'investir, question de circonstances, de moment, de quotidien personnel, de passion, etc...sans rien dégrader de la valeur de l'action offerte... :D
Qu'en penses-tu?

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Sep 29, 2008 12:00 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
Pour moi à la base, c'est quelque-chose que tout le monde peut décider de faire s'il en a l'envie et est prêt à s'y consacrer et s'y investir. Classer "faire partie de l'équipe de France" comme du bénévolat c'est quand même pousser un peu le bouchon !
C'est un investissement et une responsabilité, on est tous d'accord, mais bon... bénévolat n'est quand même pas le mot juste.


Sinon sur le sujet je serais malheureusement plutôt à classer dans la catégorie des cyniques et je pense que les authentiques bénévoles sont rares...

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Sep 29, 2008 2:14 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
spiff a écrit:
Sinon sur le sujet je serais malheureusement plutôt à classer dans la catégorie des cyniques et je pense que les authentiques bénévoles sont rares...


c'est quoi pour toi un "authentique bénévole"? c'était le fondement du post justement... :wink:

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Sep 29, 2008 5:07 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
kikoo a écrit:
spiff a écrit:
Sinon sur le sujet je serais malheureusement plutôt à classer dans la catégorie des cyniques et je pense que les authentiques bénévoles sont rares...


c'est quoi pour toi un "authentique bénévole"? c'était le fondement du post justement... :wink:


J'aurais dû me douter que je m'en tirerais pas comme ça. :lol:

Dans ma tête c'est déjà un peu flou mais grosso modo, le bénévole "pur", quelqu'un qui "exerce une activité non rémunérée" sans pour autant chercher : ni à être connu, ni à gagner des avantages en nature, ni à draguer la jolie petite brune, ni à se faire un carnet d'adresses, ni à se placer pour un éventuel débouché sur un job, ni à se faire de la pub, ni à s'acheter une bonne conscience en vue d'un prochain jugement dernier, ni à améliorer son CV, ni à gagner des voix pour les élections, ni à voyager, ni à se glorifier, ni à essayer d'améliorer son kharma pour sa prochaine réincarnation, ni à pouvoir se la ramener en société, ni à attendre une contrepartie le jour où on a besoin d'un service, ni à gagner du "capital confiance" auprès des gens qui ont du pouvoir, ni à remplir ce qu'on estime être un "dû"...

Bon attention hein, c'est quand même du bénévolat et ça reste une occupation définitivement plus louable et utile que de rester le cul posé sur son canapé.
J'ai pas dit que tout ce que je viens d'énumérer ne peut pas effectivement se produire, je dis juste que si on choisit de faire du bénévolat POUR l'une de ces raisons, quelque part c'est déjà qu'on est intéressé.

Ca doit paraître un peu extrémiste comme vision. C'est juste que quelque-part pour moi, le bénévole "pur", le bon samaritain, est effectivement très rare.

Le bénévolat pour la plupart des gens c'est une activité, c'est surtout un bon moyen de voir des amis, dans un milieu qu'on aime bien, discuter avec des gens qui ont une passion commune, faire des rencontres, bref passer un bon moment et en plus en rendant service et en faisant plaisir.

Bon, je sens que j'ai du mal à exprimer ce que je veux dire, quand je me relis j'ai l'impression d'être hyper négatif alors que pas forcément.

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Dernière édition par spiff le Lun Sep 29, 2008 8:10 pm, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Sep 29, 2008 5:19 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Mars 24, 2005 5:45 pm
Messages: 1136
Localisation: Paris Budo 11
ëtre bénévole c'est avoir un deuxième boulot et croiser les doigts pour que son entourage tienne le choc.

Je ne dirai jamais assez mon admiration pour les bénévoles, moi qui ne suis pas capable d'engagements sur le long terme...

_________________
Boulet un jour, boulet toujours...

pas besoin de mettre un kilo de poivre dans la cuisine, pour en savourer le gout....

Kendo cat!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Sep 29, 2008 6:04 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Nov 30, 2004 9:36 am
Messages: 16
Personnellement mon investissement bénévole dans les activités du CNK n'est motivé que par une seule chose, faire connaître à un maximum de gens des disciplines que j'aime. Pour ce faire il faut s'investir techniquement et retransmettre ce que l'on nous a permis d'apprendre et administrativement car pour permettre la transmission il faut aussi assurer la construction d'un cadre qui la favorisera, et à l'heure actuelle, le CNK me semble encore le meilleur outil dans ce domaine. Je pense, à tort ou à raison, que si l'on se contente d'une pratique égoïste, ces disciplines risquent de disparaître très rapidement car elles sont anachroniques et que les valeurs qu'elles véhiculent ne sont pas immédiatement évidentes pour le commun des mortels. Pour remédier à ces facteurs pénalisants, il faut qu'un groupe de personnes s'investissent pour en faire la promotion et coordonner, au plan national, régional ou local, l'organisation d'un maximum de manifestations ou d'animations mettant en valeur ces disciplines. Pour cela, il faut des gens passionnés et désintéressés car n'ayant pas de moyens financiers seuls des "bénévoles" peuvent assumer ces tâches. Il me semble donc qu'il doit y avoir dans le mot bénévolat un soupçon de vocation. Bien sûr, quelque part je dois me faire plaisir en participant à cette aventure car sinon je ferai autre chose. Je crois que c'est le cas de la majorité de ceux qui oeuvrent dans ce milieu. Le problème tient au fait que la frontière, entre un désintéressement total et un possible dérapage vers des motivations plus personnelles, comme servir sa propre progression , satisfaire son égo ou autres raisons évoquées par spiff, est extrêmement étroite et qu'il faut rester en Zanshin par rapport à cela.
Ce dont je suis sûr, malheureusement, c'est que nos disciplines disparaîtront le jour où le bénévolat disparaîtra, alors vive le bénévolat et restons tous vigilants.
JP SOULAS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Sep 29, 2008 8:19 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Nov 27, 2005 3:50 pm
Messages: 793
Localisation: Paris - budo XI
C'est clair !
Pour moi, le bénévole, quand il rentre chez lui, il doit être fier de ce qu'il a fait, avoir le sentiment d'avoir été utile, tout en s'étant fait plaisir. Tout le contraire d'une journée de boulot chiante, quoi.

_________________
Un proverbe chinois dit que lorsqu'on a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rédiger ou éditer aucun message.  [ 19 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr