forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Lun Déc 17, 2018 2:02 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Ven Oct 14, 2011 11:26 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Fév 16, 2010 6:19 pm
Messages: 21
C'est vrai, Jy-Er, mon opinion n'est pas objective; c'est le cas de toute opinion, je crois, d'où qu'elle vienne... Ce n'est pas un fait scientifique.
Je n'ai rien contre le fait d'assister en spectatrice à un entraînement de l'ECF, mais franchement, je peux comprendre les gens qui se sont exprimés sur leur expérience (sur et hors forum) et entendre leur point de vue sans nécessairement les voir pratiquer... D'ailleurs, je les ai déjà vus pratiquer, pour certains, dans un autre contexte (stage, championnats de France)... Mais pourquoi pas?
Cordialement,

Azumi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Sam Oct 15, 2011 7:09 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Fév 16, 2010 6:19 pm
Messages: 21
A propos, cher Michi, ou devrais-je dire Mister Lo... :wink:
Je ne sais pas d'où tu tiens tes informations mais j'ai de gros doutes à propos de tes sources...
J'ai beau réfléchir, je ne vois pas bien le rapport entre le do, la voie, et l'usage somme toute très ordinaire d'un pseudo sur un forum. Certains se sont présentés dès le départ sous leur patronyme, d'autres ont fait le choix d'un pseudo, accompagné ou non d'une signature patronymique. Je suis sensible à la volonté de transparence que cela suppose de faire comme si nous nous parlions "à visage découvert". Mais sans jouer sur les mots, nous sommes tous à des kilomètres les uns des autres, sans webcam, avec des interventions en différé, ce qui ne permet pas un véritable dialogue...
Le pseudo de chacun a son histoire, un peu comme un avatar. Certains diront que c'est un masque, et c'est vrai, nous portons des masques, et pas que sur le forum. Au travail, dans la société en général... A mes yeux, le nom de famille en est un également.
Ce que je conteste, c'est la volonté de certains de vouloir imposer leur choix aux autres. Ne pas critiquer, ne pas faire de vagues, donner son nom, son matricule... Je plaisante! Ce qui compte dans tous les témoignages que j'ai pu lire jusqu'à présent, c'est le contenu même du message et les idées que leurs auteurs ont voulu faire passer, plus qu'un nom en bas de
page. Mais ce n'est que mon opinion, totalement subjective... :wink:
Cordialement,

Azumi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Sam Oct 15, 2011 8:59 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Déc 03, 2004 10:44 am
Messages: 66
Localisation: paris 75015
Azumi ,
Retournez pratiquer la voie du sabre au lieu de perdre votre temps dans des discussions inutiles .. ( oui je considère ce que vous écrivez, comme tout à fait inutile)
La pratique du sabre vous apportera sans doute plus dans votre évolution pour devenir une "personne complète" comme disent nos Senseis Japonais depuis des décennies.
Franck

_________________
http://www.sanbokyodan.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Sam Oct 15, 2011 10:36 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 19, 2007 3:54 pm
Messages: 283
Localisation: ...
kaiho a écrit:
Azumi ,
Retournez pratiquer la voie du sabre au lieu de perdre votre temps dans des discussions inutiles .. ( oui je considère ce que vous écrivez, comme tout à fait inutile)
La pratique du sabre vous apportera sans doute plus dans votre évolution pour devenir une "personne complète" comme disent nos Senseis Japonais depuis des décennies.
Franck


C'est drôle que beaucoup ont l'impression d'être agressés... on lit de tout, "guerres picrocolines", "propos sentant la bile", puis grands principes moraux... avec demande du nom... holà, relativisez! Descendez de vos grands chevaux de bois et pesez la réalité.

Au départ, une expression libre, une tentative de demande de réflexion ou d'explication... et la volée de bois vert, comme si les questions qui s'imposaient naturellement étaient reçues comme agressions personnelles. Il est vrai qu'un forum traduit difficilement un trait d'humour. Les propos sont courts et à l'emporte-pièce... c'est le jeu.
Mais point de réponse sur l'utilité de techniques satellites à ce jour.

Essayez d'enlever des béquilles à un bien portant qui ne croit pas en ses capacités: il vous donnera un grand coup sur le nez!

Y'en aura toujours qui identifierons les idées avec la personne, même dans les DO... ce qui est un comble........... chez les plus expérimentés aussi!
Heureusement des propos courtois m'ont touché par leurs témoignages et leurs vécus, m'obligeant à plus de tempérence. Merci à eux!

Mais quand la réflexion est interdite, quand rien ne doit être remis en cause, surtout pas les dogmes, sans provoquer des réactions de pitt bull, j'appelle ça du totalitarisme.
Après cela, je suis sûr que tous ici pratiquent le iaido avec sincérité et liberté. Ca suffit à mon bonheur. Et vive la libre pensée, véritable moteur des évolutions!
:D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Sam Oct 15, 2011 11:43 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
Je pense qu'un forum, c'est comme un comptoir de bar (d'ailleurs, il y a une rubrique à ce nom). On peut exprimer une opinion et être confronté au public présent dans un strict anonymat.

En fait, comme pour d'autres disciplines, on se pose la question : l'équipe de France appartient-elle à toute la France ou seulement au "groupe France" (élargi à l'encadrement et aux sélectionnables)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Sam Oct 15, 2011 2:38 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 07, 2011 10:36 pm
Messages: 6
Décidément, ce post suscite bien des passions...

Je n'avais pas vraiment le temps de répondre hier soir à tes propos, azumi, et depuis bien d'autres messages sont arrivés. Quoiqu'il en soit, ton post d'hier soulevait de vrais points de discussion, ce qui, accorde le, n'a pas toujours été le cas avec des propos plutôt polémiques et provocateurs que construits.

Je trouve que mettre en perspective le fait qu'une grande partie de l'équipe de France soit composée des élèves des entraîneurs pose effectivement une vraie question : s'il est logique que ces entraîneurs diffusent auprès de leur élèves leur intérêt pour la compétition, s'il est donc logique de retrouver ces mêmes élèves dans les palmarès des championnats de France et donc dans le groupe France par la suite, on peut se poser la question des autres pratiquants. Où sont ils ? Et comment amener de la diversité dans les équipes, dans leurs fonctionnement, dans les représentations aussi des entraîneurs si besoin ?

La réponse nous appartient, en tant que pratiquants et / ou enseignants, que faisons nous pour faire avancer les choses, pour changer cet état de fait, comme l'ont un jour changé ceux qui encadrent aujourd'hui le groupe France ? Sommes nous volontaires pour nous entraîner à la compétition, diffuser la compétition comme outil de travail auprès de nos élèves ? Pour ma part, je ne crois pas, au vu des réactions que suscite l'idée même de compétition chez la grande majorité des pratiquants avec qui j'échange à ce propos. C'est, à mon sens, dommage, et j'espère bien pouvoir changer cet état d'esprit chez certains de mes élèves... et je le répète, c'est un point de perspective intéressant que tu as soulevé là (s'il ne s'agit bien entendu que de cela, et pas d'évoquer un quelconque « copinage » ou une éventuelle « idolâtrie » des élèves pour leurs senseï / entraîneurs... ce qui serait pour le moins injurieux pour les uns comme les autres, tu en conviendras).

Un deuxième argument avancé me semble intéressant : « quand on ne récolte pas le fruit de son travail ». Il me semble que si les compte-rendus d'entraînements nous livrent un certains nombres d'objectifs opérationnels, de moyens, de pistes de travail, d'évolution au fil des entraînements, il nous manque en effet les objectifs généraux de la sous-commission haut niveau pour comprendre complètement la démarche entreprise. A un moment, il est noté qu'un objectif complexe a été atteint, celui de fédérer un groupe France (23 juillet).

A aucun moment, il n'est affiché comme objectif général à court terme de « remporter les EIC ». Je crois alors qu'on se trompe de cible en regrettant un manque de résultats, et que les réactions en retour sont forcément vives elles aussi.

Entre les EIC 2009 et 2010, 75% de l'équipe est restée la même. Entre les EIC 2010 et 2011, 4 personnes seulement sont restées. Certes, en individuel, les résultats peuvent sembler inférieurs : 80 % des compétiteurs sortis des poules pour 83,3% en 2010 (c'est du pareil au même, avec une équipe de 12 en 2010 pour une équipe de 10 en 2011) et pas de médailles alors qu'en 2010, 3e en Shodan et 2e en Yondan. Maintenant, attendons les tableaux exacts pour voir quels parcours ont été réalisés par ces « jeunes » compétiteurs par rapport aux « anciens » de l'an passé. Et attendons un peu qu'ils « mûrissent » en compétition. En équipe, il n'y a pas photo : sortie dès les poules l'an passé, 3e place cette année, le résultat est là. Et je n'ai pas eu l'impression que les membres de l'équipe comme ceux de l'encadrement ne se remettait pas en question tout au long des compte-rendus et au vu des résultats.

Raoul, lorsque tu dis « point de réponse sur l'utilité de techniques satellites à ce jour », je crois qu'amandine a expliqué ce que lui avais apporté la sophrologie dans la compétition. Je te rejoins quand tu dis qu'un budo peut se suffire à lui même, mais un peu de décentrage de temps en temps ne fais pas de mal en terme d'évaluation formative et peut permettre de se focaliser à nouveau sur sa pratique de manière plus efficace. Lorsqu'un élève ne comprend pas ce que je lui dis, je lui dis autrement, ou encore je lui montre, ou encore je prends un autre chemin pour arriver à mes fins.

A un moment, dans la pratique, nous avons tous nos « trucs », nos béquilles peut être pour avancer : la plupart d'entre elles, nous les abandonnons en progressant, en nous débarrassant de nos tics. La voie ne me paraît pas droite, mais sinueuse, et les tours et détours nous appartiennent en propre. Je te dirais même qu'il me semble que dans l'enseignement, la transmission, c'est une vraie gageure que de laisser l'autre découvrir ses propres chemins sinueux sans qu'ils l'entraînent vers des voie sans issue, car un « truc » ne doit pas masquer / être ou devenir un défaut, un obstacle, une « gangue »... Après, j'ai beau chercher, je ne vois pas d'autres « techniques satellites » dans les compte-rendus, rien d'autre que du travail habituel en iaïdo...

« L'équipe de France appartient-elle à toute la France ? ». Si c'est pour dire qu'elle appartient davantage aux entraîneurs, je ne reviendrais pas sur les argument que j'ai donné plus haut. Ensuite, si c'est pour dire que ça m'engage en tant que français, là, je serais catégorique, mais c'est clair que ça n'est strictement que mon point de vue : NON ! L'équipe de France n'engage pour moi que les iaïdoka du CNK, soit environ 1904 personnes pour 2010-2011 si ma mémoire est bonne, et moins même si on enlève les pratiquants qui ne se sentent pas concernés par la compétition ou qui en ignore même l'existence. En tant que citoyen, je ne suis pas comme les journalistes sportifs, je ne me sens pas engagé dans une guerre avec d'autres pays. Les « on a gagné / ils ont perdus », très peu pour moi, je laisse ça aux bovins et autres ovins de tous poils.

Prendre une place en « équipe de compétition iaïdo du CNK, représentant la France en tant que fédération délégataire et représentante de la ZNKR au sein de l'EKF » (là, ça re-situe le contexte), c'est à la fois lié aux compétences (via la sélection) et à la volonté (on peut être sollicités et ne pas avoir envie, aussi). Si j'accepte le côté « victoire / défaite » dans les compétitions de iaïdo, c'est parce que c'est avant tout une bande de pratiquants qui se connaissent au niveau européen et qui ont plaisir à se retrouver pour se mesurer les uns aux autres. L'émulation est forte, mais on reste dans un cadre où les passions ne sont pas exacerbées (du fait que le iaïdo ne soit pas non plus un institution comme le football par exemple). Après, j'ai plus de facilité à connaître les gens du groupe France que ceux de la Jordanie, et quand les gens que je connais gagnent, je suis plus facilement content pour eux que pour un illustre inconnu, ça c'est bien normal... et je me sens engagé que si je le souhaite, pas en payant une cotisation obligatoire ou en m'inscrivant sur des listes électorales.

Merci de m'avoir lu jusque là,

Fred


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Sam Oct 15, 2011 4:10 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Sam Oct 15, 2011 3:09 pm
Messages: 1
Bonjour à tous,

J'ai découvert ce post hier, n'ayant pas internet au quotidien (déménagement ...).

Je souhaite en tout cas encourager mes collègues du groupe, car à n'en pas douter, ils se sont donnés avec coeur et courage à Andorre
.
Je me permets de donner mon avis car les entraînements du groupe ont beaucoup apporté à mon iai, et je ne suis pourtant pas d'un grand club parisien. Et malgré tout, j'ai été convié aux entraînements du groupe France, et je me suis senti intégré. On peut venir de province et faire partie du groupe, si si !!!
Je n'étais pas intéressé par la compétition, et j'ai fait le dernier Championnat de France pour découvrir ce monde. et force est de constater que je me trompais sur cette pratique. J'ai depuis beaucoup appris, et je le dois à tous le groupe. Les compte-rendus diffusés sur le site du CNK ne rendent pas vraiment l'ambiance des entraînements, et il est réellement difficile à mon sens de décrire ce qu'il s'y passe. Cela se vit, c'est tout. Mais pour la première fois depuis que j'ai commencé le iai (deux petites années), je suis sorti d'entraînement vidé physiquement et mentalement. La sophro ne représente pas le gros du travail, mais bel et bien la pratique du iai ! Ce que j'y ai découvert a bien complété (pas effacé) ce que j'avais précédemment appris.

Certains de ceux qui n'ont pas partagé ces moments semblent ne pas le comprendre, mais je tiens à dire que je suis fier de m'être entraîné avec vous tous, et cela a toujours été un réel plaisir de vous retrouver chaque mois. Je tiens à féliciter ceux qui sont parti car ils n'ont certainement pas démérité dans leur pratique. Au diable les médailles, ce ne sont pas elles qui effaceront ce que nous avons vécu tous ensemble. Et j'attends avec impatience le mois prochain pour vous retrouver et suer encore quelques litres d'eau sous cette f$¨*tue verrière !!!

Amicalement,
Loïc YOUINOU


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Sam Oct 15, 2011 4:16 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Fév 19, 2007 3:54 pm
Messages: 283
Localisation: ...
E-Tong a écrit:
...
Merci de m'avoir lu jusque là,
Fred


Merci Fred, tes propos sont très intéressant!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Sam Oct 15, 2011 9:34 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Bonjour à tous,

Le post de E-tong me donne envie de répondre en profondeur.
En effet, après les Chpts de France 2011, le groupe France était pratiquement inexistant. Les quatre compétiteurs de l'équipe précédente ont en moyenne 10 ans d'expérience européenne. Et puis, le règlement sportif est clair, seul le champion et vice champion de France intègrent automatiquement le groupe France. Pour cette raison, nous avons aussi choisi l'option d'élargir le groupe. Et heureusement, car le règlement EKF a changé 2 mois avant la compétition d'Andorre. Tous les compétiteurs ayant dépassé leur date anniversaire d'éligibilité à leur passage de grade, ne pouvaient pas participer aux EIC, Cela a été le cas pour 2 des sélectionnés et à la finale, nous n'avons pu sélectionné qu'un seul 1er Dan.

Donc, le groupe s'est agrandi et aujourd'hui les entraînements se font avec 24 compétiteurs en moyenne. Il est important de créer un vivier de compétiteurs afin de prévoir et anticiper l'avenir. Je sais qu'il y a du potentiel dans tous les Dôjô, mais l'accès au groupe France est un engagement et non pas du "quand je veux ". Donc, nous avons décidé d'ouvrir les prochains entraînements du groupe France à toutes les personnes désireuses d'y participer. Par contre, j'aimerais éclaircir quelques points :

1 - Nous avons formé un groupe en 6 mois, afin de les amener aux EIC 2011. Mais en réalité, il faut 4 ans pour obtenir des résultats performants, voir ci-dessous :

1ère année - Préparation physique général,
2ème année - Préparation technique,
3ème année - Assimilation Technique,
4ème année - Performance technique => Médaille.

2 - Former un groupe disparate au niveau des grades n'est pas si simple, pourquoi :
- Faire le vide par rapport à son Dôjô,
- Réapprendre une autre dynamique,
- Règles de conduite et de comportement à inculquer,
- Visibilité de la transmission des différents niveaux d'apprentissage,
- Réapprendre face à la difficulté,
- Stabilité émotionnelle en compétition = préparation mentale
- Donner du sens au Kata, ennemi virtuel,
- Mettre en germe les compétences et évolutions,
- Autres...

3 - Les CR sur le site du CNK D.A ont servi :
- Informer sur l'existence de équipe de France de Iaïdô,
- S'ouvrir au 1900, voir plus iaïdôka français,
- Faire léger dans les CR, pour protéger une savoir faire.

4 - Objectifs pour le groupe France :
- Créer la cohésion d'un groupe (tous) qui ne se connaissait pas et ce fut une réussite.
- Préparer le groupe physiquement et mentalement,
- Enseigner certaines bases, comme : travailler les points d'appui, recadrer les techniques par rapport au critères de la ZNKR...
- Corriger les décalages techniques et autres...

Ceci dit, le challenge était rude. Le groupe a été convoqué à 5 entraînements officiels et à l'approche de l'été, nous avons craint la coupure estivale. Donc, nous avons organisé 2 stages supplémentaires l'un en juillet et l'autre en août, non pris en charge par le CNK.

Bien sûr, nous allons adapter différemment nos axes de travail pour les prochains entraînements. Cette fois, il nous reste 1 an pour préparer le groupe France face aux codes de la compétition européenne.

Pour finir, j'ai lu tous les posts qui pour une fois ont animé le Forum/Iaïdô. Je relance donc l'invitation, pour nous rejoindre. Ne serait-ce que pour nous rencontrer et échanger vos points de vue sur l'aspect de la compétition. Nul détient la vérité, l'écoute reste pour moi un outil pédagogique du changement.

Bientôt le CR / EIC avec des photos.


Cordialement,

Dominique Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Dim Oct 16, 2011 9:01 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 07, 2011 10:36 pm
Messages: 6
Merci Dominique, effectivement, le projet est beaucoup plus « lisible » avec ces infos, et met en perspective le travail déjà effectué avec celui à mener. C'est en tout cas un projet ambitieux et qui donne envie de le voir mener à bien.

Je m'étais bien demandé pourquoi un seul Shodan cette année, mais l'info que tu nous donnes par rapport aux règles EKF doit quand même vous compliquer la tâche, avec une gestion des passages de grades à planifier pour l'ensemble du groupe, voir un accompagnement dans la préparation. Il y avait tant de compétiteurs que ça qui retardait leur passage de grades pour rester dans leur catégories au niveau européen, pour que l'EKF décide de réagir ?

Sinon, juste par curiosité, avez vous envisager une « alternance » avec les clubs et les enseignants des compétiteurs ? Des points à travailler au club et / ou avec leur enseignants d'un entraînement à l'autre, pour faire du lien avec la pratique tout au long de l'année et éventuellement diffuser des techniques de travail plus largement ? (oui, je sais, c'est du boulot en plus, mais après tout pourquoi dormir la nuit ? :mrgreen: ) C'est peut être une piste de diffusion de la compétition à creuser (je veux bien donner un coup de main pour construire des outils, mais pas avant janvier...)

Autre suggestion , mais peut être plus difficile à mettre en œuvre financièrement (quoique ?), pourquoi ne pas délocaliser un ou deux entraînements dans l'année en région, où on a des CREPS et autres structures qui ne demandent que ça, et où les pratiquants des clubs pourraient venir vous rencontrer ?

Bon, j'arrête là pour ce soir, j'étais en stage iaïdo toute la journée et je pense que je ne vais pas tarder à faire des propositions irréalistes, comme des T-Shirts avec les portraits de l'équipe de France, des sabres en peluche et je ne sais quoi d'autre...

Bon courage pour le CR des EIC, je crois qu'on est plusieurs à l'attendre parce que le site des EIC se fait un peu long sur les résultats.

Fred


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Dim Oct 16, 2011 10:05 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Bonjour

Aujourd'hui, à ma connaissance toutes les nations (iaïdo) sont respectueuses des règles. Je dis pas que dans le passé, il y avait de temps en temps des écarts de courtoisie :wink: .

Peux-tu être plus précis sur une « alternance » avec les clubs et les enseignants des compétiteurs ?

Oui, le nouveau règlement EKF nous obligera à suivre les grades des compétiteurs, c'est pour cela qu'il faut créer un vivier conséquent pour ne pas être pris au dépourvu.

Bien sûr, à la fin que chaque entraînement nous avions des fiches sur le compétiteurs et on donnait des "devoirs" à effectuer au dôjô. Par contre, les relations avec les enseignants ne sont pas évidentes à mettre en place, nous approchons d'un travail à temps complet. Avec le temps, nous arriverons à tisser ces liens qui sont indispensables à la diffusion technique au sens le plus large du terme.

Personnellement, je ne suis pas contre pour diffuser mon travail. J'ai entre autre des séries de kihon à mettre en forme (dessins+légendes), pour le moment elles sont sur papier.

En effet, nous avions pensé à délocaliser quelques entraînements du groupe France. Simplement, il faut respecter le budget qui nous est alloué par le CNK. Donc, le nerf de la guerre nous manque, par contre, nous sommes ouverts toutes les propositions d'accueil, hébergement pris en charge par un CRK et autres...

Concernant les produits dérivés, c'est une charge en plus. Nous avons une mascotte, sa photo sera diffusée avec le CR qui est terminé.

Si tu souhaites nous aider pas de problème tu es le bien venu comme toutes les bonnes volontés.

Sportivement Vôtre

Dominique Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Lun Oct 17, 2011 10:11 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Oct 04, 2010 1:28 pm
Messages: 61
Localisation: Saint-Marcellin
Bonjour,

Juste un petit mot pour dire que, "vu de l'extérieur" ce fil de discussion est...étrange néanmoins fort intéressant. Beaucoup de choses à méditer.

My 2 cents : Je pratique le Iaido, l'Aikido, la danse de salon (loisir, pas compèt'). Pour faire court, oui, c'est plus compliqué, semble l'un pour l'autre superfétatoire, et -d'une certaine façon- ça ralentit la progression de chaque. Mais oui aussi, l'un enrichit l'autre et même au-delà, entre autres en accélérant la progression.
Ok, j'ai peut-être fait trop court, et ça doit sembler très éthéré, philosophique, et fort abstrait. Alors un exemple simple et ras des pâquerettes :
- rappel en mémoire de but en blanc d'un enchainement de danse, d'une technique d'Aikido = dur dur!
- new york/spot turn du cha-cha => travail dynamique des appuis = bon pour mes 1/2 tours au Iaido

Sincèrement,
Yoghourt

P.S. Pas taper sur mon pseudo SVP. C'est bel et bien mon identité sur internet depuis plus de 15 ans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Lun Oct 17, 2011 11:30 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Sep 07, 2005 12:52 pm
Messages: 73
Localisation: Derriere vous !
michi a écrit:
Et puis, le règlement sportif est clair, seul le champion et vice champion de France intègrent automatiquement le groupe France.

Moi je voulais juste savoir une chose, et n'allez pas voir de méchanceté dans ma question, mais depuis quand c'est en vigueur ce règlement ? Je me pose tout simplement cette question parce que j’étais une année un vice champion de France, et à aucun moment on ne m'a contacté pour faire parti du groupe France. Il y a surement une très bonne raison à cela. Pour rebondir sur ce que dit Azumi

azumi a écrit:
Il semble que l'essentiel de l'équipe de France soit actuellement constitué par des élèves des entraîneurs.

C’est surement pour cette raison :lol: je ne pratique pas dans les clubs des entraîneurs. A cette époque j’aurais été plutôt fier qu’on vienne me demander d’en faire partie. Mon égo aurait sacrément gonflé. Mais maintenant je crois que j’ai réussit un peu à le trancher, mon égo, en tout cas il est largement entailler. Et puis c’est quand même une grosse partie de la philosophie de notre art non ?

Il y a peu être une procédure spécifique pour faire partie du groupe. Vue de l’extérieur en tout cas c’est flou. D’autant qu’il me semble a vue passé une directive que pour pouvoir participer aux entrainements du groupe France il fallait soit en faire partie soit c’était uniquement sur invitation. Je conçois que c’est très spécifique et que pour avoir un entrainement digne du groupe il ne faut pas que cela devienne un stage national avec beaucoup trop monde. Qu’en est-il actuellement ? Parce qu’avec toutes c’est invitation à voir ce qu’est un entrainement il va y avoir trop de monde :lol:

Bon j’arrête la et que l’on se retrouve tous autour d’une mousse, anonymes ou non parce que franchement on a tous une bonne raison de critiquer les uns et les autres, et au finale c’est quand même pour faire avancer le iaïdo français non ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Lun Oct 17, 2011 12:37 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 04, 2008 8:42 am
Messages: 364
Bonjour à tous,

Nous savons comment se repend une rumeur!! Je vous propose un voyage sur le site du CNK, pour découvrir comment il fonctionne. Par contre, il faut prendre du temps pour lire l'ensemble des documents, ce n'est pas une rumeur : http://www.cnkendo-da.com/documentation ... 10,fr.html

Cordialement,

D. Losson

_________________
Une rencontre, une expérience


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 18ème EIC Andorra 2011
MessagePublié: Lun Oct 17, 2011 9:35 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 07, 2011 10:36 pm
Messages: 6
Dominique,

Par alternance, j'entendais ce que tu décris du travail avec les enseignants, lorsque le compétiteur retourne dans son club avec ses "devoirs", qu'il puisse être accompagné dans ceux ci par son enseignant et que le club puisse en profiter indirectement.

Mais cela suppose effectivement que les enseignants soient prêts à jouer le jeu, qu'ils disposent des outils pédagogiques leur permettant de faire un lien efficace (sinon on retombe dans les "habitudes de dôjô") et qu'ils acceptent de travailler quelquefois de manière moins conventionnelle... ce qui, au regard des réactions suscités par les CR des entraînements pour l'EIC, n'est pas toujours évident... :wink:

Pour les produits dérivés, je rigolais, je ne pensais même pas qu'il avait une mascotte : c'est quand même pas un Little Pony ? (comme celui là) :mrgreen:

Pour ce qui est d'un entraînement en région, je te fais suivre une proposition, tu me diras si ça peux coller avec vos besoins, vos finances etc.

Fred


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr