forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Mar Nov 12, 2019 6:58 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mars 11, 2008 4:24 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
Une connaissance vient de se rompre le tendon d'achille... blessure extrêmement contraingnante, longue à guérir et pas si rare qu'on le pense.

Plusieurs facteurs, je vous les cite si ça peut vous permettre de passer au travers (certains ont été cités par Ineditof) :
- mauvais échauffement (je rappelle qu'après l'échauffement on doit être en sudation déjà)
- conditions physiques moyenne
- fatigue / énervement
- taux d'urées trop important dans le sang

Moi aujourd'hui c'est le sacrum qui est bloqué. J'ai gagné 2 semaines d'arrêt.

_________________
David
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mar Mars 11, 2008 4:43 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
D Marsac a écrit:
Moi aujourd'hui c'est le sacrum qui est bloqué. J'ai gagné 2 semaines d'arrêt.


on ne peut pas dire que tu soies dans une période de chance... :cry:

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 9:40 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
N'ayant jamais connu de vraie blessure (ni fracture ni entorse) de ma vie, je m'estime chanceux au quotidien.

C'est une petite alerte de mon corps que j'écoute, un peu de désagrément, mais rien de grave.

_________________
David
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 10:37 am 
bizarre, je me fait peut etre des idees, mais le mois de Mars, ça a l'air de secouer un peu.
peut etre qu'on y met trop d'enrgie au sortir de l'hiver ?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 11:49 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Jan 30, 2007 6:04 pm
Messages: 312
Bof moi je ne me plains pas trop, jamais de soucis musculaire ou tendineux, par contre les fractures, je connais :lol: , 18 dont une triple de la colonne et une arthrodhèse tibio-calcanéenne.

Bon le fait d'être sportif professionnel explique sans doute le fait que j'ai toujours su me préparer et m'entretenir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 2:21 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 12, 2004 10:17 pm
Messages: 185
Localisation: VALENCE
et bien pour ma part, rien de jamais sérieux, mais alors, des douleurs... de partout, tout le temps!

déjà, un mal de dos qui dure depuis 2 ans, entre l'omoplate et la colonne, je commence tout juste à trouver quoi faire, c'est apparemment musculaire, alors je m'étire de plus en plus, je fais des massages, et j'apprend à respire au quotidien (je me rend compte que je suis constamment en train de contracter le ventre, et remonter les épaules).

et puis apres, tous les 2 jours, j'ai une douleur différente, et là, depuis hier, c'est une douleur sous la rotule, ça fait mal quand j'appuie, et pourtant, j'ai pas pris de coup, pas de bleu, rien..

je m'en accomode et j'essaie de faire avec, car c'est jamais assez grave pour arreter, mais c'est handicapant et surtout, j'arrive pas à me consacrer pleinement à l'entrainement. c'est un peu minant...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 3:00 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
cécile a écrit:
une douleur sous la rotule


Si tu conduis souvent et dans les bouchons, l'embrayage fait des ravages à cet endroit.

_________________
David
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 4:32 pm 
cécile a écrit:
et bien pour ma part, rien de jamais sérieux, mais alors, des douleurs... de partout, tout le temps!


c'est une chose qui m'intrigue. Ces douleurs qui apparaissent, et disparaissent aussi mysterieusement au point qu'on doute qu'elles aient existe !
Ces jours ci, je boite, ca desequilibre tout le corps, et je sens ici et la, des tensions qui me signale les zones qui compensent. C'est tres etrange a observer. ca peut meme pincer un nerf dans le dos si on ne se surveille pas.

j'ai connu un garcon qui vivait un martyre incroyable. Un triathlete de haut niveau qui perdait le controle de son corps parfois apres une contrariete importante. Les contractures etaient telles que je l'entendais gemir dans son bureau et il marchait completement desarticule, le visage tordu par d'affreux spasmes. Son dos se deformait litteralement tant ses muscles puissants le tordait.
Il luttait contre lui meme. Tres impressionnant. et le lendemain, plus rien !

C'est dingue, savoir qu'on peut lutter contre soi meme physiquement !

(oups, desole pour les accents)


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 4:57 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu Fév 14, 2008 5:38 pm
Messages: 742
Localisation: normandie
)
ineditof a écrit:
C'est dingue, savoir qu'on peut lutter contre soi meme physiquement !



je me demande si c'est une bonne chose que de lutter contre une douleur aussi intense...je n'ai aucune connaisance médicale, ni aucune exérience particulière si ce n'est, comme tout le monde, les douleurs "supportables" qui ne nous arrêtent pas dans nos entrainements, sous peine de rester toujours assis sur le banc des spectateurs...douleurs au dos (moi, Cécile, c'est en bas, pas mal non plus, bien bloquant, démarche Charlie Chaplin assurée, super entrée dnas le Do jo... :lol: ) mais lorsque la douleur devient aussi intense que décrite pour ce triathlète, n'est ce pas un signal d'alarme vigoureux, à pendre en considération? si nous "forçons" trop, sans écouter nos corps aujourd'hui, ne le paierons-nous pas plus tard, l'âge venant rajouter sa couche de soucis... :?: cette intensité de la douleur cache peut etre "autre chose" qu'il faudrait découvrir pour traiter le fond?
un toubib dans le forum? :D

_________________
kikoo
apprentie kenshi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 5:21 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 25, 2007 11:14 am
Messages: 510
Localisation: KEN GAKU KAN
J'ai tendance à penser que notre corps nous parle mais que nous ne savons plus l'ecouter.

C comme les bonsais, pour bien les entretenir il suffit de savoir les ecouter, apres c pas bien compliquer. Votre bonsai vous dis quand il a soif, quand il a trop bu, quand il a trop ou pas assez de lumiere etc etc...

Notre corps c pareil. Il faut savoir se reposer, s'economiser. Ne dis ton pas celui qui va loin menage sa monture, ou un truc dans le genre.

Après je reconnais etre le premier à vouloir pousser mon corps dans ses, mes?, limites partant du principe que j'aurais tout le temps de me reposer plus tard. Mais à force de trop tendre l'elastique il fini par casser. Faut savoir se reposer et s'accorder des instants de repos.
Depuis 1ans et demi, ya pas une semaine ou je n'ai pas pratique au moins deux heures. Sans j'ai l'impression qu'il me manque un truc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 5:31 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 26, 2007 1:36 pm
Messages: 131
Localisation: London - Tora Dojo
Mon ancien sensei francais dirait:
Si des douleurs surviennent c'est que le travail est mauvais et qu'il faut corriger ses mouvements. 2 possibilités s'offrent alors a nous:
+ se reposer et reprendre quand cela va mieux
+ continuer en corrigeant son mouvement

Je pense que le kendoka est par définition légerement SM... donc autant continuer en corrigeant son mouvement...


Mon nouveau sensei anglais répéterait ce dicton tres connu dicton:
One ALE a day keep the doctor away ! Donc pour éviter les douleurs, ne JAMAIS manquer la séance au pub et la pint de biere apres l'entrainement !



Fort de ces 2 enseignements, je me retrouve a ne voir le docteur qu'une fois par an.... pour mon certificat médical.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 6:08 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 12, 2004 10:17 pm
Messages: 185
Localisation: VALENCE
bon, je respecte déjà la 2e partie de l'adage... à moi d'essayer de pratiquer régulièrement.. ! :lol:

enfin en tout cas, c'est vrai que c'est aussi une questiond e rythme, et là, le boulot n'aide pas. je suis souvent en déplacement toute la semaine, et je sais pas vous, mais moi, je perd vite le rythme.. une folle envie d'y retourner, et en meme temps, une espèce de lassitude, à pas pouvoir se trainer jsuqu'au dojo.. c'est vraiment pas évident. en fait, c'est un peu un cercle vicieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 12, 2008 6:27 pm 
kikoo a écrit:
cette intensité de la douleur cache peut etre "autre chose" qu'il faudrait découvrir pour traiter le fond?


oui, le garcon dont je parle a fait de serieux sejours en hopital psy. il avait de gros problemes et en etait conscient. il s'est fait aider. je n'ai pas de nouvelles depuis quelques annees.

cécile a écrit:
une folle envie d'y retourner, et en meme temps, une espèce de lassitude, à pas pouvoir se trainer jsuqu'au dojo.. c'est vraiment pas évident. en fait, c'est un peu un cercle vicieux.


je me reconnais la. Attention, j'ai claque le mollet aussi parcequ'a cause de mon job, j'arrive tard et je rate l'echauffement toute l'annee. Je le tolere bien, mais tout porte a croire que j'ai use la mecanique quand meme !

En parcourant les forum de course a pied, etc... le sujet "blessure = pas d'entrainement = malaise" est assez commun. On s'equilibre par le sport, mais si on doit "trop equilibrer" on risque la blessure et la... on se retrouve sans sa dose. pas facile a gerer.
on est souvent punis par la ou on s'amuse :?


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 13, 2008 12:15 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Jan 30, 2007 6:04 pm
Messages: 312
Citer:
et bien pour ma part, rien de jamais sérieux, mais alors, des douleurs... de partout, tout le temps!

déjà, un mal de dos qui dure depuis 2 ans, entre l'omoplate et la colonne, je commence tout juste à trouver quoi faire, c'est apparemment musculaire, alors je m'étire de plus en plus, je fais des massages, et j'apprend à respire au quotidien (je me rend compte que je suis constamment en train de contracter le ventre, et remonter les épaules).


Sur quoi dors-tu? Ta literie est en bon état?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 13, 2008 10:00 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Déc 12, 2004 10:17 pm
Messages: 185
Localisation: VALENCE
ben justement, je viens de déménager et j'ai acheté un bon lit. et en plus, je n'ai pas de voiture!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 124 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr