forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Sam Mai 25, 2019 2:03 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 160 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mai 21, 2006 8:16 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
C'est rempli de sagesse ce que vous dîtes là, Maître Yudan !



C'est exactement ce que vous avez décrit qui m'a fait choisir le kendo par rapport au kung fu, malgré ma préférence pour la culture chinoise.



Je rajouterais que c'est (en parti) à cause de ce genre de réflexion de la part des profs que j'ai abandonné (provisoirement ?) le iaido.



Les enseignants ne s'imaginent pas l'impact négatif sur les élèves potentiels ou même leurs propres élèves...



A tout à l'heure





Cher Musashi,





Merci pour le petit mot qui m'est destiné.

J'ai parcouru les sites que tu as conseillé.

C'est sympa !

Pourquoi pas ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mai 21, 2006 5:54 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Juin 13, 2005 1:29 pm
Messages: 93
Cet échange me donne envie de réagir sur plusieurs points, ça risque d’être long, désolée.



Comme le soulignait Yudan, les querelles de clocher existent partout, y compris en kendo et c’est humain. Il est cependant vrai qu’elles sont, disons particulièrement indéniables (pour le moins ! :lol: ) en iaido.



Je dirais qu’à un niveau débutant (et je crois qu’on est longtemps débutant en iaido), ces questions importent peu… Les bases sont les bases, codifiées par la ZNKR.



Cela pose la question de la relation à l’enseignant, qui se pose dans toute pratique. Doit-on prendre ses paroles pour argent comptant ? Ne peut-on avoir un sens critique par rapport à lui et dans quelle mesure, sur quels points ? Et à partir de quel moment peut-on ou doit-on construire sa pratique de façon autonome tant il est vrai que l’influence d’un enseignant et même de sempai est grande sur un élève ?

Je peux citer, par exemple, l’anecdote (qui ne vient pas de moi) d’un enseignant allant voir un membre du jury qui avait refusé à son élève l’accès à un grade supérieur alors qu’il le tentait depuis plusieurs années ; le juré lui a répondu de prendre une caméra, de se filmer et qu’il comprendrait alors pourquoi son élève n’arrivait pas passer son grade… Que doit-on en penser ? L’élève aurait donc reproduit certaines erreurs de son prof ? Celui-ci ne pourrait pas les corriger parce qu’il n’en a pas conscience ? L’élève doit-il changer de club ? Prendre conseil ailleurs ? Envoyer son prof chez un autre prof :? ? Mais peut-être est-ce simplement que le juré n’a pas les mêmes critères de sélection que le prof… Peut-être est-ce tout simplement en règlement d’une vieille animosité entre le juré et l’enseignant ? Peut-être que le juré se trompe ? Peut-être même est-ce un mélange de tout ça ?

Ca fait beaucoup de questions auxquelles je n’ai pas de réponse (je me dis que c’est parce que je n’ai pas un niveau suffisamment élevé pour juger, mais c’est peut-être tout simplement une forme de lâcheté). Toujours est-il que personnellement, je choisis de retenir la persévérance et l’entêtement de l’élève qui, année après année, et malgré les échecs, continue à travailler, à persévérer, et retente son passage de grade. Je trouve ça courageux, je sais que j’en serais incapable et me découragerais rapidement.



Il n’y a pas de réel combat en iaido, et on peut parfois le regretter tant cela pourrait parfois permettre de « résoudre » certaines querelles de chapelle… Mais le iaido c’est avant tout de la technique, et même des techniques, diverses, très riches (à l’opposé du kendo qui est, sur ce point, limité). Il y a de nombreuses écoles traditionnelles, et il existe plusieurs formes d’expression en iaido qui s’affrontent, se rencontrent et se jugent. Les combats qui ne peuvent pas avoir lieu sur le shiai-jo ont parfois lieu ailleurs, on peut le déplorer ou non.



Si on en est à généraliser, il est vrai que l’on peut aller de club en club de kendo son armure « sous le bras », mais les kendokas compensent largement leur soi-disant et apparente « unité » par leur attitude et commentaires envers les autres pratiques que la leur : les préjugés sont pléthores envers iaido, naginata et autres sport chanbara, et je ne parle que des disciplines CNK et DA… (Désolée pour la provoc :roll: :wink: ). Mais si on arrête de généraliser, on se rend compte que les plus bruyants ne sont pas toujours les plus intelligents ni les plus représentatifs. :P



Une des raisons pour lesquelles j’aime et continue le iaido c’est que c’est un art martial dans lequel on est seul face à soi-même. Cette perception que le seul frein à son progrès c’est soi-même, que le combat n’est finalement qu’un prétexte pour pouvoir apprendre est, en iaido, immédiate. Pas d’adversaire auquel se rattraper…



Désolée pour ce message un peu longuet… D’autant que vu mon niveau en iaido et en kendo, je n’ai certainement pas de leçons à donner. Je ne joue et ne jouerai probablement jamais dans la même cour qu’un NB ou un Yudan (et d’autres). Mais, pour reprendre l’expression de NB, « Les enseignants ne s'imaginent pas l'impact négatif sur les élèves potentiels ou même leurs propres élèves... ». :D :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Mai 21, 2006 11:42 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
Chère Fabienne,



Ton anecdocte est atroce !

Tu as raison : le même esprit peut survenir en kendo mais moins maintenant car nos cadres font un (petit) effort de communication.

Toutefois, ils devraient encore prendre des leçons auprès de toi et tes belles et douces paroles !



Je pense que ton juré s'en fout éperdumment du candidat malheureux. On lui demande pourquoi il l'a recalé et il "examine" le prof !!!?

Tel que tu as raconté, çà pue le règlement de compte qui se fait au détriment de l'élève.





Pour ma part j'ai appuyé les réflexions de yudan par une opinion personnelle qui n'engage que moi. Le iaido comme le kung fu n'ont pas besoin de ma "modeste mais géniale" personne (cf Daniel Mermet de France Inter)

Quand je parle des profs, je parle aussi des membres du jury, des champions... Des gens dont l'opinion fait référence !

Pour un "grand" débutant ou un débutant potentiel, il ne peut avoir "sa propre opinion" puisqu'il n'a pas le niveau et comme toi, plus que toi, il a conscience qu'il n'a rien à dire...

Donc face à une ambiance qu'il ressent comme négative, il passe son chemin.

Ce que j'ai fait.

Je suis peut-être passé à côté de trésors mais la vie est belle (cf Musashi) mais courte !



Ceci étant dit, tu défends bien le iaido, çà me donnerait presque envie de recommencer...

J'attendrais que tu te sentes du niveau à m'enseigner...

Et puis je verrais...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Juin 04, 2006 1:41 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 03, 2006 10:40 pm
Messages: 45
Yudan San, ok, mais c'est pas défier l'école à chaque fois comme Maitre Myamoto ?

t'es au top mon gars, 'est super ce que t'as écrit !!!

_________________
Agir à la pointe de l'instant


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Dim Juin 04, 2006 9:42 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Fév 15, 2006 6:55 pm
Messages: 441
Localisation: tekkaba,puyricard
pour fabienne....J'ai lu avec interet ce que tu as ecrit.je pense qu'il y a un temps pour ecouter, un temps pour apprendre et un temps pour develloper son art perso. Quand tu nais, tu sais pas marcher, on t'apprends, apres tu t'entraine et ensuite tu fais des entrechats.

Tu as besoin d'un prof pour guider tes premiers pas et arriver à un certain niveau. Pour ce qui est de prendre ses paroles pour argent comptant... Je crois que ton senseï quand il t'apprends quelque chose, il le fait en toute sincérité, mais peut etre n'a t il pas toujours la science infuse.Le kendo est un art qui n'a jamais de fin, t'arrete jamais d'apprendre, meme si t'es 8eme dan.il se modernise, evolue par tout ce que chacun lui apporte.D'autre part tu enleves a ton senseï sa part d'humanité qui fait qu'il n'est pas infaillible. Ne te trompes tu jamais ?

Le sens critique... Je pense que l'on peut l'avoir à partir du moment ou l'on sait de quoi on parle. Avant , c'est prematuré.

Tu prends ton envol à partir du moment ou t'es sure de tes ailes. Tu sentiras quand le moment deras venu.Si tu te poses la question , c'est que t'es pas prête.

Au niveau des juges, ils sont là pour ça, il ne sont pas là par hasard, et ils ont vu contrairement à nous qui sommes plus ou moins confinés dans nos dojos, des centaines d'autres pratiquants, d'autres formes de kendo, des plus propres des moins propres etc...Ils sont capables de juger si t'as le niveau ou pas par simple comparaison avec ce qu'il a vu ailleurs.Quand au fait qu'ils puissent se tromper...1/ ils ne sont pas seuls à juger 2/ Entre les katas, le kiri et le geiko, ils ont de quoi se forger une opinion avec je pense peu de risque d'erreur. On est jugés sur tellement de critére, attitude, ki, kiaï, formes, gestes etc...

J'allais te dire " voila qui j'espére apporte quelques réponses à tes questions " mais cela reviendrait à dire que je suis infaillible et ce n'est pas le cas.

Ps moi aussi j'ai fait un peu longuet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 05, 2006 10:00 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Juin 13, 2005 1:29 pm
Messages: 93
Bonjour kenshi keii,



Tu me prêtes des intentions que je n'ai pas.... Et porte des jugements non fondés.

C'est dommage.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 05, 2006 12:05 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Fév 15, 2006 6:55 pm
Messages: 441
Localisation: tekkaba,puyricard
ouh lal la !!!! je pense que

- soit je me suis mal exprimé

- soit tu m'as mal compris

A aucun moment je n'ai porté de jugements sur tes paroles. Tu as posé des questions, j'ai éssayé d'y apporter des réponses.Je n'ai jamais mis en doute ce que tu as pu dire ou ressentir.Maintenant, si mes paroles t'ont induit en erreur sur ce que j'ai vraiment voulu dire, c'est la preuve que les rapports humains et la communication sont des choses pas évidentes à mettre en oeuvre.



Je te prie de m'en excuser.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 05, 2006 3:17 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Juin 13, 2005 1:29 pm
Messages: 93
Kenshi keii,



On ne s'est effectivement pas compris. J'accepte bien évidemment tes excuses et te présente humblement les miennes. :oops: :)

Les questions que j'ai formulées servaient à illustrer mon propos, ce ne sont pas des questionnements personnels. 8)



Bon, je retourne écouter mes cheveux pousser :shock: :shock: :lol: Au moins pendant ce temps-là, je me tairais. :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 05, 2006 3:28 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Fév 15, 2006 6:55 pm
Messages: 441
Localisation: tekkaba,puyricard
pourquoi voudrais tu te taire, je vois bien que je t'ais froissé vec mes mots. C'est donc à moi de me taire. Excuse moi encore.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Lun Juin 05, 2006 10:22 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Mars 03, 2006 10:40 pm
Messages: 45
Fabienne, Kenshin Keii, bonsoir à tous les deux,



ça va être vite réglé, je pense que vue le nombres de conneries que je peux sortir je vais finir par ne plus m'excuser, je pense qu'a un moment donné ça ne sert plus à rien, juste une réincarnation dans un autre moule ça peut me sauver !! mais comme tu dis la communication c'est tres tres difficile !!! :lol:



Ceci dis, je ne pense pas que tu ais mal répondu à Fabienne, mais peut-être pas ce qu'elle attendais, c'est différent. J'admire le travail que tu as fais au niveau de la "vision" de l'arbitrage, je les respectent et admirent car même s'ils ne sont pas infailliblent, il ont au moins du mérite c'est pas évident d'arbitrer du kendo !



Moi je vais être clair j'adore la compête et aussi je la hais, il m'ont fait combattre contre un gars qui venait du kwan ki do, 2 ans de pratique, je l'ai détruit, il pissait le sang, et pas d'arrêt du combat, (j'en avais 7dont 5 de compête) je l'ai démonté jusqu'au moment ou ça m'a gavé, je me suis mis garde courte et j'ai refusé le combat attendent la fin.

J'ai perdu pour "non combattivité". :D

Comment juger un sport à un Budo :

Sport : Régles

Budo : Pas de régles

Qu'est-ce qu'il aurait fallu que je fasse ???

(Je ne veux pas de réponses je les connais et ça ne me plait pas)





Pour finir : Kenshi San, j'ai énormément de plaisir à te lire !!!

(comme tous bien sur)



Fabienne, je ne sais pas trop quoi te dire, avec toi , tout ce que je peux dire c'est que l'on pratique un art ou la seule valorisation était de restait en vie à une époque !



Surtout ne te tais pas (kenjin non plus !!!) SVP, c'est ridicule chacun donne son avis et moi je me fais remettre en boite réguliérement, c'est pas que ça me plait mais j'ai une vision des choses différentes des autres alors j'accéptent qu'ils soient pas d'accord avec moi.



Beaucoup d'entrainement de musique de joie de perceverance, et tous mes encouragements.!!!!

_________________
Agir à la pointe de l'instant


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 160 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr