forum.cnkendo-dr.com

Bienvenue sur le forum du comité national de Kendo et Disciplines Ratachées
Nous sommes actuellement le Jeu Août 16, 2018 1:43 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 12:13 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
Le petit gars du chanbara qui arrive et qui fait parler les "vieux de la vieille" du kendo.

Pour aller vite et ceux qui disent que le chanbara n'a rien à voir avec le combat au sabre... Pour se rapprocher du combat au sabre il n'y a qu'une manière : faire du combat au sabre, pas du kendo ou du chanbara.

Néanmoins, je vous renvoie à 3 références :
- JP Labru qui a dit ici sur ce forum qu'il avait compris comment faire Do en kendo grâce à son passage par le chanbara
- Yoshimura sensei, qui dans un de ses textes dit que le chanbara est davantage dans l'esprit de la coupe que le kendo et qu'ils ont l'un à l'autre beaucoup à s'apporter
- dans le cas d'Alain Girot, l'enseignement qu'il a eu à Maisons-Laffite depuis 15 ans par JC Girot, 6e dan de kendo et lourdement médaillé à l'international.

Attention également à dire que ses points étaient merdiques, car c'est un manque de respect envers les arbitres, et quitte à critiquer autant aller arbitrer soi-même, mais avec légitimité.

De plus, il n'a à ce jour fait aucune compétition pour laquelle il n'a pas été sur le podium, et il vient d'être convié aux stage de l'équipe de France.

Bref, une belle trajectoire pour à peine 3 ans de pratique...

Quant au Nito, Musashi prônait lui même cette technique et la disait supérieure aux autres, en arguant qu'un bon combattant devait savoir utiliser son sabre d'une seule main.
Comment reprocher à Alain d'avoir appliqué ce conseil et d'en tirer avantage en compétition ?

Je suis sans parti pris, je défends juste un copain que je trouve injustement lynché alors que je trouve ses résultats admirables.
Certains peuvent dénigrer par jalousie, ou parce qu'il vient du chanbara ?...

Dans ce cas là il faut aller au moins aussi loin que lui en compétition, l'affronter et le vaincre.

_________________
David
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 3:09 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Oct 17, 2007 10:09 pm
Messages: 328
Bon pour detendre l'atmosphere j'ai une question:

pourquoi on applaudit apres le salut final entre 2 equipes.

sur cette video:
http://www.youtube.com/watch?v=jNYDaWl9 ... re=related

les koreens n'applaudissent pas, alors que les europeens applaudissent.

Je vais chercher a voir comment font les japs, a tous les coups y saplaudissent pas et c'est une pratique occidentale...

J'ai trouvé d'autres videos, les japs n'applaudissent pas ni les USA. j'ai vu les koreens applaudir un peu une fois. donc c'est plutot occidental (europeen quoi vu que les kendoka us c des japs).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 8:53 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 25, 2007 11:14 am
Messages: 510
Localisation: KEN GAKU KAN
Oulala effectivement detend l'atmosphere, on est pas la pour faire le proces d'un excellent competiteur.

Mais les pratiquants de nitto sont enervants....On a plus qu'a bouffer du GIROT, du GOULLON, du DUPONT et de tout les autres :twisted: :twisted:

_________________
Ca se reglera en keiko


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 9:24 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Avr 17, 2009 11:39 am
Messages: 27
D Marsac a écrit:
Dans ce cas là il faut aller au moins aussi loin que lui en compétition, l'affronter et le vaincre.


Pas mieux, tout est dit.

Rolland Oukoloff : "Tu n'as pas le droit de râler sur l'arbitrage. Tu n'avais qu'à faire un ippon indiscutable en plein milieu de la zone de combat."

(c'est du judo, mais ça change pas le fond...)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 9:35 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
Il ne faut pas penser qu'on s'attaque aux compétiteurs quand on parle d'un problème d'arbitrage effectivement.

Encore une fois, il y a peut-être un créneau à prendre au niveau international. Et si Alain GIROT pouvait faire la même carrière en kendo mondial...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 11:41 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Juin 23, 2008 9:25 am
Messages: 9
Localisation: Torcy
Pour continuer le débat :)

j'ai entendu dire, par diverses sources et autre bruits de couloir, que de prendre le sabre long au bord de la tsuba pourrait valoir une pénalité, car jugé non combative (on peut difficilement faire te no uchi, et cela rend le kote complètement inaccessible)

quelqu'un en sais plus ?
pour ma part je prend le sabre long tout au bout de la tsuka, comme un jodan, c'est pour moi la seule façon de délivrer une frappe valable.

Je pratique nitto en compétition depuis quelque temps maintenant, j'ai deja pratiqué avec pas mal de senseis (que ce soit les expert japonais ou autre) et cela c'est toujours parfaitement bien passé en geiko, en revanche il faut bien avoué que les arbitres manque de formation sur nitto ryu ( ne serait que pour les regles du tsuba zareiai, des frappes aux kodachi etc...)


enfin c'est en le pratiquant qu'on fera monté le niveau général :)

_________________
kendo, geiko, nito, resto, dodo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 11:55 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Mai 29, 2006 2:06 pm
Messages: 674
Localisation: Lyon
Naturellement, lorsqu'on dégaine le katana, la main droite vient se mettre juste sous la tsuba. Pourquoi changer cela ?

N'est-ce pas le but que la tsuba protège la main qui tient l'arme ?

En revanche, je ne comprend pas en quoi cela empêche le te-no-uchi.
Il est vrai par contre que ça rend l'arme plus facile à manier, mais... au détriment de l'allonge.

Effectivement je pense que nous avons à pratiquer pour progresser avec cette arme et à nous baser sur ceux qui le maîtrisent déjà.

_________________
David
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 12:03 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Juin 23, 2008 9:25 am
Messages: 9
Localisation: Torcy
pour le coté protection en effet c'est un fort avantage, non négligeable en compétition.

en revanche, même si ca rend l'arme plus maniable (c'est un fait) on ne peut pas marquer les frappes de la même manière, ou alors il faut une très forte puissance pour éviter que le shinai rebondisse de travers et fasse "boink boink " au moment de la frappe, je trouve exessivement difficile de marquer une frappe nette avec la main au bord de la tsuba.

tu a tout a fait raison il faut nous appuyer sur nos ainés :) et donc dans ce cas je pense que nous pouvons prendre Mr Toda sensei comme exemple :)
qui cela dit en passant prend son shinai au bord de la tsuba ;)

_________________
kendo, geiko, nito, resto, dodo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 12:12 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 23, 2008 6:25 pm
Messages: 40
bonjour,
Pour ma part je pense que les arbitres ne sont pas habitués à arbitrer nito, de ce fait j'ai ressenti que le niveau d'exigence n'était pas le meme qu'avec les autres combattants, principalement en ce qui concerne le tenuchi.
Biensur ce n'est pas le cas des nito qui tiennent leur shinai avec la main en bas de la tsuka. Le fait de tenir le shinai avec la main en haut de la tsuka ne permet en effet pas d'assurer un bon tenuchi car la main agit alors comme un pivot et empeche le serrage au moment de l'impact, d'où le bruit de casserole que l'on entendait à chaque impact.
Cependant, le combattant en question n'y est pour rien dans l'apreciation du ippon et cela n'enleve rien à sa performance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 12:20 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Juil 23, 2008 6:25 pm
Messages: 40
à kirin: tu veux dire avec la main en bas de la tsuka?
car sur les videos que j'ai pu voir sur youtube la main était en bas


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Mars 24, 2010 1:08 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Juin 23, 2008 9:25 am
Messages: 9
Localisation: Torcy
@zeyo: oui autant pour moi lol

je n'aurais pas mieux dit que zeyo, physiquement parlant la main au bord de la tsuba ne permet pas un controle de la frappe je pense

_________________
kendo, geiko, nito, resto, dodo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Mars 25, 2010 4:33 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mar Jan 30, 2007 6:04 pm
Messages: 312
en tout cas Musashi ne pratiquait pas le nito avec l'auriculaire sur le kashira.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Mer Avr 07, 2010 6:32 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Jan 21, 2005 9:36 am
Messages: 304
Localisation: PARIS
Pour revenir à ce problème...
Je ne veux attaquer ni les compétiteurs ni les arbitres.
Simplement, s'il s'agit de compétition sportive, on peut voir que les 2 combattants n'ont pas les mêmes armes... Je suis persuadé (avec Miyamoto Musashi et D MARSAC) que le nitto est plus efficace.
C'est donc plutôt avec la règle elle-même que je ne suis pas d'accord.

Il y a un point qui nuance cette opinion.
J'ai entendu dire que les frappes avec le petit sabre ne comptait pas ?
En fait, pour être exact, j'ai demandé à l'expert fédéral ce qu'il fallait faire contre nitto, il m'a répondu qu'il ne fallait pas se soucier du petit sabre. Il n'a pas eu le temps d'en dire plus...

Mon interprétation est-elle la bonne ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 1:27 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Ven Oct 26, 2007 1:36 pm
Messages: 131
Localisation: London - Tora Dojo
Il y a beaucoup de "grey areas" concernant la pratique du nito en compétition. En angleterre, il y a 2-3 nito qui pratiquent cette variante du kendo depuis 7 ou 8 ans et ce genre de débat et monnaie courante car il revient à chaque compétition locale ou nationale.

Personnellement, je trouve que cela rend les compétitions plus intéressantes, ouvre une nouvelle dimension et une nouvelle façon de penser dans le kendo et ne peut être que bénéfique..

Sur les avantages et inconvénient:

+ tenir le shinai à la tsuba protège un peu le koté MAIS résulte en une perte considérable de distance de frappe, surtout en sachant que ce n'est pas un shinai 39 qu'ils utilisent mais un shinai légèrement plus petit et léger.

+ Certes les pratiquants de nito ont l'expérience car ils s'entrainement exclusivement contre des kendokas "classique" alors que nous autres pratiquants du bamboo 39 à 2 mains ne nous entrainons que rarement contre un pratiquant de nito MAIS leur rythme de progression est beaucoup plus difficile car peu de profs pour les conseiller, pas de stage en Europe pour apprendre... etc... J'ai aidé un ami à répéter les katas du nito et ont a passé des heures à déchiffrer des bouquins et regarder des vidéos pour y arriver... donc beaucoup d'effort.


Après c'est sûr qu'il y a beaucoup d'appréhension... Du point de vue du kendoka, commencer un shiai en pensant que les seuls frappes offertes sont Tsuki (qui est rarement marqué) et iakudo (que les arbitres n'aiment pas), si le nito utilise la longue arme dans la main gauche, ben ça rend pas les choses faciles ... surtout quand ce sont des techniques rarement enseignées aux kendokas < 3rd dan. Mais d'un autre côté qui est là pour enseigner au nito comment réussir un kikentai sur le pied gauche à 100% en portant 2 morceaux de bamboo de longeur et poids différents...

Sans parler du manque d'éducation des arbitres... En Angleterre ou nous manquons de senseis, des pratiquants 3eme et 4eme dans sont souvent appelés à arbitrer et quand certains d'entre eux n'ont jamais vu un nito... ben galère...

Bref all in all, je pense qu'on s'y retrouve en termes d'avantages et d'inconvénients... Pour moi c'est une autre dimension dans la pratique et cela rejoint l'éternel débat sur le "type" de kendo. Certains voient une différence entre le kendo koréen et le kendo japonnais ou encore entre le kendo italien, anglais, suedois ou français alors que d'autres ne voient encore et toujours que du kendo... A chacun son mauvais gout...


Maintenant une question sérieuse: Est ce que le kote de la main portant le shoto est une frappe valide pour kote ? Car les arbitres ont tendance à ne pas l'accorder en Europe ! Est ce encore un manque d'éducation ou est ce parce que le kote portant le shoto n'est pas valide, comme le kote gauche du kendoka classique n'est valide que si au dessus du mune ? Cela m'intéresserait si quelqu'un a une explication.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Avr 08, 2010 3:24 pm 
Hors-ligne

Inscrit le: Mer Oct 17, 2007 10:09 pm
Messages: 328
Les zones de frappes que je connais contre nito:

-le petit kote (main qui porte le petit shinai)

-le grand kote (main qui porte le grand shinai)

-le tsuki (attention a ne pas se faire prendre par le petit shinai)

-le men (avec une preference pour le coté non protegé par le grand shinai)

-do a gauche

-do a droite


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr